logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Idée de marché : créer un réseau d'espaces partagés pour les télétravailleurs

Publié le

Le marché des espaces de travail partagés est encore émergent en France, mais à l'heure de la mobilité, il a de beaux jours devant lui ! Et pourquoi pas un réseau sur ce créneau !

Souvent mis à disposition par des collectivités locales rurales, et par quelques « ruches » privées, les espaces partagés de télétravail ou coworking sont encore trop peu nombreux en France. Pourquoi une telle hésitation ? Tout simplement parce que les mentalités ne sont pas encore tout à fait mûres en France ! Pourtant deux études récentes démontrent que ce type de structures aussi appelées « tiers lieux professionnels », répond parfaitement aux besoins des salariés mais aussi des entreprises !

Enquête Régus

Regus, 1er fournisseur mondial d’espaces de travail flexibles, a récemment publié les résultats d'une enquête internationale menée sur plus de 44 000 travailleurs dans 100 pays. Que nous apprend cette étude ? Que 74 % des salariés sondés pensent qu'un cadre de travail alternatif est propice à une réduction du stress, mais surtout que 52 % des sondés déclarent déjà travailler ailleurs que dans leur bureau plus de la moitié de la semaine. Quand le télétravail s'organise au domicile, les sondés regrettent qu'il doive empiéter toujours plus sur leur vie privée et leur temps libre (66 % des salariés interrogés). De fait, pour 64 % des sondés, la hausse du nombre de messages instantanés liés à leur travail est une réalité. Ceci explique sans doute pourquoi, pour 29 % des salariés interrogés, la famille ne souhaite pas d'un espace de télétravail dédié à la maison ! Revers de la médaille aussi pour le télétravailleur à domicile : 38 % se sentent isolés et 64 % regrettent de ne plus pouvoir entretenir du lien social avec leurs collègues. Idéalement, 53 % des personnes interrogées pensent qu'en centres d’affaires elle pourraient être plus productives si elles devaient télé-travailler (vs 34 % pour le travail à domicile).

Enquête Polycom

Une étude récente commanditée par Polycom (spécialiste en solution de communication et de visio-conférence) et réalisée par Virgin Media Business prédit que 60 % des salariés de bureau travailleront régulièrement chez eux d’ici 2022. Déjà aujourd'hui, selon les chiffres divulgués par cette étude, 30 millions de personnes télétravaillent régulièrement aux Etats-Unis (63 %). La Chine sur ce terrain devance les Etats-Unis puisque 69 % des collaborateurs peuvent y travailler en tout lieu et sur tout type de terminal ! Et le phénomène devrait encore s'amplifier dans les prochaines années puisque 9 représentants sur 10 de la Génération Y citent la flexibilité au travail comme une priorité. Ces quelques chiffres démontrent que l'évolution est en marche notamment parce que le télétravail permet de réduire le stress pour 69 % des travailleurs sondés par l'enquête Polycom. Et cela est d'autant plus vrai que les répondants habitent dans une grande ville soumise aux aléas des transports ! Un mieux vivre qui semble bien être une demande planétaire puisqu'en effet, 59 % des salariés brésiliens, 57 % des salariés indiens ou 38 % des salariés américains déclarent être prêts à accepter un salaire inférieur en échange de la possibilité de télétravailler. Des solutions à inventer en France

Plus de flexibilité, plus de productivité, moins de stress, le télétravail cumule de nombreux avantages pour les salariés et les entreprises. Mais encore faut-il disposer de solutions pratiques pour contrer les désavantages de la formule, autrement dit l'isolement et la confusion entre vie privée et vie professionnelle lorsque l'activité sesterce à domicile. C'est justement sur ce point que des solutions restent à inventer en France. Quelles pourraient être ces solutions ? La mise en place au plus près des utilisateurs, d'espaces de travail équipés pour accueillir « en bas de chez soi » des télétravailleurs de façon ponctuelle ou régulière. Ces tiers lieux professionnels peuvent être imaginés :

- en sites propres : A l'image des hôtels bureau ou des structures locales de locations de salles de réunion ou de conférence, les tiers lieux professionnels pourraient ressembler à des structures légères de proximité, proposant un mix d'espaces ouverts (open spaces) de coworking pour favoriser l'échange et d'espaces fermés avec des bureaux séparés pour favoriser la concentration.

- en sites partagés : Bon nombre d'entreprises de proximité disposent de locaux vacants qui leur coûtent chers à l'année. Ces locaux listés pourraient faire l'objet d'une bourse spécifique de mise à disposition pour accueillir régulièrement ou ponctuellement des télétravailleurs de proximité.

Dans les deux cas, les solutions apportées auraient tout intérêt à s'appuyer sur le modèle de la franchise pour se développer au plus proche des utilisateurs !

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top