logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Management : Gare au Burn Out !

Burn Out ou épuisement professionnel

Publié le

Dans une société en recherche permanente de performance, chaque individu se doit de donner le meilleur de lui même et un peu plus ! Le risque d'un telle pression ? Le Burn Out, autrement dit l'épuisement professionnel !

Horaires à rallonge, dossiers ramenés à la maison, astreinte téléphonique, objectifs irréalistes à atteindre... Face à un trop plein de pression professionnelle, les salariés risquent l'overdose. C'est ce que l'on nomme communément le Burn Out, autrement dit en bon français, le syndrome de l'épuisement professionnel ! Largement médiatisé après la série de suicides de cadres surmenés au sein de grandes entreprises, le Burn Out présente un risque majeur pour l'entreprise. En effet, le Burn Out d'un salarié est rarement un cas isolé. Véritable signe avant-coureur d'un mal être poussé à son extrême, le Burn Out traduit un dysfonctionnement grave dans l'entreprise.



Burn Out relationnel et structurel


Deux principales catégories de Burn Out sont repérées. La première est celle que l'on pourrait qualifier de Burn Out relationnel. La mésentente entre le salarié et sa hiérarchie ou un collègue en est l'origine. Le salarié est alors mis sous pression constante sans raison apparente, et sans justification. Ce type de Burn Out qui s'apparente plus à un phénomène de harcèlement ou de bouc émissaire est somme toute assez simple à régler pour l'entreprise puisqu'il s'agit là, a priori, d'un cas isolé. La seconde catégorie de Burn Out est plus de l'ordre structurel. Elle traduit d'un problème de fond dans l'entreprise. En effet, si les salariés se plaignent d'être constamment sous-pression, cela dénote clairement d'un problème soit d'organisation (tâches mal réparties, trop de travail pour trop peu de salariés), soit d'un problème de stratégie d'entreprise (objectifs trop ambitieux, manque de moyens, difficultés sur un marché, entreprise qui grandit trop vite...). Dans les deux cas, le résultat est assez similaire : les salariés n'arrivent plus à faire face à la tâche demandée dans un climat serein. En découle des épisodes d'absentéisme, contre-productifs pour l'entreprise, ainsi qu'une démotivation généralisée, bref le ras le bol s'installe et cela peut très vite dégénérer au point de mettre l'entreprise en danger !

Une question de reconnaissance


Si tout salarié connait à un moment donné de son parcours professionnel, une période de sur-activité « au taquet », cela reste normalement une parenthèse exceptionnelle dans le cours normal d'une carrière. Dans le cas du Burn Out, l'exception devient la règle, la pression devient trop forte. Plus encore que la fatigue physique, le Burn Out est un épuisement moral. Toujours poussés à faire plus, les salariés s'épuisent sans espoir d'amélioration ou de reconnaissance. Et c'est bien là qu'est le fond du problème ! En effet, quand un salarié se donne à fond pour son entreprise, cette dernière doit lui montrer qu'elle lui en est reconnaissante soit par une prime, soit par une évolution de carrière, soit encore par des congés... C'est le B.A ba du management de personnel. Lorsque l'entreprise s'installe dans l'exception sans reconnaissance, le risque de démotivation monte d'un cran. Or, un salarié motivé est un salarié créatif porteur de valeur ajoutée. En d'autre terme, en demandant toujours plus de performance à un salarié, une entreprise va à l'inverse du but recherché : elle se prive d'une part d'une réelle marge de progression et démotive ses salariés ! Ceci explique sans doute pourquoi, à bien des égards, le sur-présentéisme menant au Burn Out est très proche dans sa logique de l'absentéisme. Dans les deux cas, le salarié se place dans le renoncement et la démotivation. Il perd l'estime de soi. Il comprend que, quoi qu'il fasse, il ne sera par à la hauteur des attentes de son patron.

Les solutions anti Burn out ?


Si le Burn Out est un problème qui n'est pas récent en soi, ceci étant, depuis le début de la crise, le phénomène s'accentue. En effet, bon nombre de salariés qui se retrouvent confrontés aujourd'hui au spectre d'un licenciement économique, s'imposent d'en faire plus pour garder leur travail. Cette épée de Damoclès, si elle est bien réelle dans certains cas, est souvent sur dimensionnée par le salarié. Cela est d'autant plus vrai si l'entreprise encourage ce sentiment d'insécurité. Sachant cela, l'entreprise doit se remettre en question et ne doit jamais oublier que le capital humain est au cœur même de la rentabilité de l'entreprise. Et en effet, lorsqu'une machine tombe en panne, il suffit de la remplacer pour reprendre la production. Quand un salarié se démotive, et va jusqu'à craquer à force de trop de pression, il faudra du temps pour recruter son remplaçant, le former et l'amener au niveau de performance (voire d'excellence !) de son prédécesseur. L'entreprise a donc tout intérêt de choyer ses salariés en se montrant plus flexible et compréhensive, plus reconnaissante aussi. Et que les choses soient claires : cela ne demande pas forcément de l'argent ! A l'image de ce qui se fait dans les grandes entreprises, la reconnaissance peut passer par de légers aménagements des postes de travail, des moments de détente « pour souffler » dans le cadre des horaires de travail, des formations valorisantes, des activités partagées en dehors du travail, une boite à idée pour permettre à chacun de s'exprimer sur les améliorations à apporter... L'idée étant de rompre l'isolement, d'amener du liant social et de la convivialité pour entretenir la motivation !

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top