logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Services aux entreprises : la crise, connait pas !

4ème partie au dossier : " les services principalement marchands résistent à la crise "

Publié le

Le secteur des services aux entreprises composé des activités spécialisées, scientifiques et des services administratifs et de soutien aux entreprises ne connait pas la crise. Pour preuve, la croissance dynamique de ce secteur depuis 2000 !

Contribuant pour moitié aux services non financiers principalement marchands en termes de chiffre d’affaires, d’effectifs salariés hors intérim en équivalent temps plein (ETP) et de valeur ajoutée, les services aux entreprises « bénéficient d’une demande dynamique (+ 32%), supérieure à celle des services marchands, et cette croissance se poursuit en 2013 (+ 1,2%) ». Dans le détail, la production en volume a augmenté d’un tiers (+ 32%) « depuis 2000, malgré un fléchissement de plus de huit points en 2009, rattrapé dès 2011 ».

La croissance du secteur a été essentiellement tirée par la «
demande en activités juridiques, comptables, de gestion, d’architecture, d’ingénierie, de contrôle et d’analyses techniques (+ 56% depuis 2000) et, dans une moindre mesure, la recherche et développement (R&D) scientifique (+ 25%) ». Pour faire face à cette croissance le secteur a embauché massivement « mais à un rythme plus lent (+ 14% entre 2000 et 2012). » En 2013, la bonne santé du secteur des services aux entreprises se confirme : la production augmente (+ 1,2%), et l’emploi salarié également (+ 1,8%). « Seule la production des services administratifs et de soutien recule (- 0,7%), les autres secteurs affichant une progression de plus de 2% ». Ceci étant, le taux de marge modeste a tendance à se dégrader depuis 2012.

En 2012, le secteur des services aux entreprises a réalisé un chiffre d’affaires de 366 milliards d’euros. «
Les prestations intellectuelles (activités juridiques, comptables, de gestion, d’architecture, d’ingénierie, de contrôle et d’analyses techniques), d’une part, et les services opérationnels (services administratifs et de soutien), d’autre part, constituent l’essentiel des services aux entreprises en termes de valeur ajoutée (VA) (respectivement 47% et 43% de la VA) » La contribution de la recherche-développement scientifique (2%) et des autres activités spécialisées (2% également), dont la publicité, est marginale.


663.000 entreprises BtoB

Le secteur comptait en 2012 663.000 unités légales, dont 48% sont des entrepreneurs individuels. « Ces derniers jouent un rôle non négligeable dans les activités juridiques et comptables (65% des unités, 11% des effectifs salariés et 18% du chiffre d’affaires), les autres activités spécialisées, scientifiques et techniques (77%, 4% et 17%), les activités vétérinaires (63%, 24% et 27%) et les services relatifs aux bâtiments et à l’aménagement paysager (63%, 4% et 10%). »

Souvent les activités du secteur des services aux entreprises sont de taille moyenne (2,8 salariés). «
Les salaires bruts sont légèrement supérieurs à ceux versés dans l’ensemble des secteurs des services marchands, hors travail temporaire (43.800 euros annuels contre 40.700 euros) », mais le montant des rémunérations servies varient beaucoup : de 76.900 euros pour le conseil de gestion, « ils oscillent de 40.000 euros à 50.000 euros dans les activités spécialisées, scientifiques et techniques et de 25.000 euros à 40.000 euros dans les activités administratives et de soutien. » Le taux de marge du secteur est modeste (22,3% contre 30,3% pour l’ensemble des services marchands hors sièges sociaux) et le taux de profitabilité dans la moyenne (15,5% au lieu de 15,1% pour le même champ).


Les réseaux à suivre dans les services aux entreprises

Le secteur des services aux entreprises est largement développé en franchise. En 2014, les services aux entreprises comptaient 106 réseaux développés en franchise, pour 2.140 franchisés générant un CA de 0,69 milliard d'euros.

Pour moins de 5.000 € d'apport personnel, plusieurs réseaux sont à découvrir : Aceos (groupement d'achats, CE externalisé, réseau d'affaires), Club Travail d'équipe (conseil et formation au conseil), Créditrelax (financement des entreprises), Expert Activ (cabinets spécialisés dans le développement et la performance) ou encore Familife (conciergerie), Biocold Process (hygiène et conservation des produits frais en espaces réfrigérés)

Pour un apport personnel de 5.000 à 10.000 €, les concepts à suivre sont notamment Affiches Actives (outils de promotion technologique), Agence Ope Spe(publicité), Airria (conseil en informatique), Crédit Professionnel.com (courtage en crédit professionnel), Groupe VIP 360 (technologies virtuelles à 360°), Human Developpement (ressources humaines, placement et recrutement), Inxpress (conseil à l'internationalisation), Moyal & Partners (conseil en recrutement), Pam's(spécialiste de l'hygiène et de l'entretien), Raice Team (réseau de consultants), Recycl'me (recharge de cartouches d'encre), Rivalis (conseil en pilotage d'entreprises), Sherwood Anim' (créateur d'événements), Voici mon bien (valorisation par l'image), MBI Developpement (accompagnement et développement des entreprises).

Entre 10.000 et 20.000 € d'apport personnel, l'on trouve des concepts comme Access Crédits Pro (courtage en financements professionnels), AMC Marketing Opérationnel (développement des ventes), Capiconsult (conseils en prévention des risques professionnels), Cine Concept (commercialisation de produits d'entretien et de maintenance technique et industrielle), Groupe Checkpoint Expertises (bureau de contrôle et de prévention des risques), GVU Immo (magazine pour les professionnels de l'immobilier), Hydroparts Assistance (contrôle et entretien des appareils de levage), Pano Boutique (signalétique), SPA Stratégies et Plans d'Action (soutien au développement des entreprises), Clikeco (traitement des déchets).

Avec un apport personnel entre 20.000 et 30.000 €, l'on trouve des concepts comme Aquila RH (cabinet de recrutement), Hexa Service (services à domicile pour les professionnels libéraux et les indépendants), Newcom (vente d'espaces publicitaires au verso des tickets de caisse), Pressetaux (courtier en financement particulier et professionnel), Signarama (communication visuelle), Wikane (conseils en stratégie).

Au delà de 30.000 € d'apport personnel, l'on retrouve des concepts comme Analysts (conseils en réduction des coûts), Cohésion International (réseau de formateurs consultants et coachs), Mail Boxes Etc (cartes de visite, domiciliation, documents commerciaux, transports de colis), Plein Ciel (fournitures de bureau), Agri Intérim (intérim spécialisé), Pharmareva (grossiste et prestataire de services en matériel médical), Temporis et Toma Interim (travail temporaire).


Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top