logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Les Français plébiscitent la publicité classique

Selon un sondage OpinionWay/Wincor Nixdorf

Publié le

Les Français ont récemment été interrogés par OpinionWay/Wincor Nixdorf concernant leur préférence quant aux supports publicitaires les plus efficaces pour susciter l'acte d'achat. Le bon vieux prospectus arrive en tête !

A l'heure du (presque) tout en ligne, il est un secteur où paradoxalement les bonnes vieilles recettes ne prennent pas une ride : la publicité. C'est ce qu'il ressort d'un récent sondage orchestré par OpinionWay/Wincor Nixdorf. Dans le détail, selon cette étude, les supports les plus efficaces pour susciter l'achat sont les prospectus. 76 % des sondés déclarent ainsi que les prospectus et catalogues ont déjà suscité un achat. 23 % des sondés trouvent d'ailleurs ce support pratique et 19 % intéressant. Seuls 11 % des sondés trouvent les prospectus envahissants, 7 % "à côté de la plaque" et 13 % plus axé sur l'intérêt de l'annonceur que celui du client.

La PLV arrive en deuxième position (61 %). Là encore, ce support est jugé plutôt pratique (22 %) et intéressant (17 %). Les avis négatifs récoltent des scores assez proches des prospectus avec respectivement 10 % des sondés qui trouvent la PLV envahissante, 7 % "à côté de la plaque", et 13 % plus axé sur l'intérêt de l'annonceur.

Les médias traditionnels s'inscrivent dans le milieu de tableau. 53 % des sondés déclarent en effet que ce type de support a déjà suscité l'achat. 22 % estiment que c'est un support pratique et 17 % intéressant, quasi à égalité avec le fait d'être envahissant (16 %).


Les supports électroniques sanctionnés

E-mail, publicités sur les sites web, liens sponsorisés sur les moteurs de recherche, SMS, notifications sur mobile et autres publicités sur les réseaux sociaux sont largement sanctionnés par les sondés. Jugés pour la plupart envahissants, ils manquent surtout d'efficacité ! En effet, si l'e-mail s'en sort plutôt mieux que les autres supports électroniques puisqu'il a déjà suscité l'achat chez 48 % des sondés, les autres supports font largement moins bien : 26 % pour les liens sponsorisés sur les moteurs de recherche, 20 % pour les publicités sur des sites web, 18 % pour les SMS, 15 % pour les publicités sur les réseaux sociaux, 14 % pour les notifications sur mobile. Jugés envahissants pour 27 à 31 % des sondés selon les supports, ils sont aussi plus souvent que les supports classiques jugés "à côté de la plaque" (de 16 à 21 % selon les supports). Ces chiffres dénotent clairement que les campagnes sur support électronique manquent de personnalisation, ce qui est un comble au regard des possibilités de ciblage offertes par les outils d'aujourd'hui ! Ce sentiment est encore renforcé par des scores élevés sur la question de l'intérêt des propositions. En effet, de 25 à 28 % des sondés estiment que les publicités "électroniques" pensent plus à l'intérêt de l'annonceur qu'à celui des clients.

Enfin, selon les sondés, la pire des solutions publicitaires est sans conteste le démarchage téléphonique. Ce support qui a déjà suscité l'achat chez seulement 16 % des sondés est jugé envahissant par 35 % des personnes interrogées, et "à côté de la plaque" pour 28 %. Ce support est jugé pratique par seulement 4 % des sondés et intéressant pour 3 %.

Méthodologie : Sondage réalisé sur un échantillon représentatif de la population de 1019 personnes de plus de 18 ans, en septembre 2015.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top