logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Jean Paul DEBEURET, fondateur de la caravane des entrepreneurs interviewé par TOUTE LA FRANCHISE

La caravane : un tour de France pour allaer à la rencontre des chefs d'entreprise et proteurs de projet

Publié le

Interview de Jean-Paul Debeuret, 16 septembre 2010

Depuis le mois de mai dernier, la Caravane des Entrepreneurs sillonne comme à son habitude depuis maintenant 7 ans les villes françaises afin de rencontrer les chefs d’entreprise d’aujourd’hui et de demain. Jean-Paul Debeuret, le fondateur et organisateur de la Caravane, fait le point sur cet événement qui connaît un franc succès

TLF : Quelle est la vocation de la Caravane des Entrepreneurs ? Quelles informations les visiteurs peuvent y trouver ?

J-P Debeuret : La Caravane des Entrepreneurs est un pôle d’expertise itinérant qui a deux objectifs : aider les futurs entrepreneurs, qu’ils soient créateurs ou repreneurs, à créer des entreprises fiables, et préparer les chefs d’entreprise à la transmission. Nous accompagnons chaque personne qui nous rend visite de façon individuelle avec des conseils au cas par cas. L’entrevue débute par un diagnostic qui prend en compte la nature du projet mais également les besoins et les difficultés. À partir de cette analyse, nous orientons alors les visiteurs vers les intervenants spécialisés qui travaillent avec nous, à savoir des cabinets d’avocats, des experts-comptables, des banquiers ou encore des assureurs. Nous les invitons également à suivre les conférences qui peuvent les intéresser et que nous donnons tout au long de la journée.

TLF : D’où est née cette volonté de créer un tel événement ?

J-P Debeuret : J’ai moi-même réalisé une soixantaine de transmissions via mon cabinet de conseil avant de céder à mon tour mon entreprise. L’entrepreneuriat et ses problématiques était ainsi un sujet que je connaissais bien. Puis dans les années 90, en pleine crise, j’ai écrit mon premier ouvrage, « Le guide du créateur d’entreprise » qui fut un succès, et c’est à partir de ce moment que je suis devenu l’un des experts de la création. J’ai toujours eu à cœur de partager mon expérience et mon savoir-faire afin d’accompagner de façon efficace les porteurs de projet.

TLF : Quel est le profil du public qui vient vers vous ? Rencontrez-vous des personnes déjà bien informées ou plutôt des créateurs en recherche de premières informations ?

J-P Debeuret : Tous ces profils en même temps ! Nous recevons des personnes qui sont encore au tout début de leur réflexion mais également des créateurs bien avancés dans la maturation de leur projet qui recherchent par exemple des financements. D’autres entrepreneurs viennent pour des questions très techniques pouvant concerner la logistique ou bien le marketing. Nous sommes en bref ouverts à absolument toutes les personnes souhaitant créer, reprendre, transmettre et développer. Les visiteurs qui viennent vers nous gagnent dans tous les cas entre 3 et 6 mois.

TLF : 2009 a été l’année de la crise. Comment la Caravane a-t-elle vécu la précédente édition ?

J-P Debeuret : 2009 a été l’année de la crise mais également celle de la création du statut d’auto-entrepreneur. Nous avions de surcroît organisé une conférence sur le sujet ce qui a contribué à attirer bien plus de monde que nous n’en attendions. L’auto-entrepreneuriat a représenté à lui seul entre 30 et 40% de visiteurs en plus par rapport à 2008. Parallèlement, les repreneurs et les cédants ont également ressenti le besoin d’être mieux accompagnés dans leurs prises de décision. Nous avons donc reçu plus de monde même si nous avons très nettement observé une chute concernant la création de projets lourds.

TLF : La Caravane des Entrepreneurs touche à sa fin. Quel est le bilan de l’édition 2010

J-P Debeuret : Nous avons constaté une réelle baisse de la création sous le statut d’auto-entrepreneur et une importante augmentation concernant les projets de reprise et de transmission. En terme de fréquentation, nous sommes comme chaque année très satisfaits de l’affluence qu’a connue la Caravane.

TLF : Les femmes sont à l’honneur de l’une de vos conférences (Mesdames, réussissez votre entreprise). Cela signifie-t-il que l’entrepreneuriat féminin doit être abordé différemment ?

J-P Debeuret : Les femmes ont ces dernières années considérablement investi l’entrepreneuriat qui était jusqu’alors un univers très masculin. Elles sont désormais très présentes et ce que nous pouvons observer, c’est que les femmes créent généralement des structures plus petites en empruntant moins. L’entrepreneuriat féminin peut alors effectivement être abordé différemment puisque les projets sont différents.

TLF : Pourquoi avoir intégré un pôle franchise au sein de la Caravane ? Était-ce pour vous une nécessité ?

J-P Debeuret : La franchise fait partie de l’aventure depuis les débuts de la Caravane. C’est un univers que je connais très bien et qui m’a toujours intéressé. Plus qu’une nécessité, c’était pour moi une évidence d’intégrer un pôle franchise au sein de la Caravane.

TLF : Y-aura-t-il des nouveautés pour l’édition 2011 ?

J-P Debeuret : Il est encore trop tôt pour le dire. Nous allons réfléchir à tête reposée pour faire les choses bien et nous devrions être fixés courant novembre concernant le contenu de la prochaine édition. Les seules certitudes sont le maintien du planning des villes et d’un certain nombre de nos conférences qui marchent bien comme par exemple celle abordant les réseaux sur internet.

Claire, Journaliste toute-la-franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top