logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeIcon/playICON/24/pinicon-my-accounticon-metas-turnovericon-metas-ticketicon-metas-moneyicon-metas-investmenticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-contributions-trainingicon-contributions-funding-assistanceicon-contributions-franchiseicon-checkicon-carticon-arrow-right-thinicon-arrow-linkicon-alerticon-action-close

Comment faire un business plan pour une franchise de salon de coiffure ?

5 étapes pour rédiger le business plan d'un salon de coiffure en franchise

Publié le

Vous avez choisi votre franchise de salon de coiffure pour ouvrir votre établissement ? Il vous faut par conséquent convaincre des investisseurs, et en particulier des banquiers, de financer votre projet de création d’entreprise. A cet effet, vous devez rédiger un business plan : voici 5 étapes pour faire un business plan de salon de coiffure en franchise.

Comment faire un business plan pour une franchise de salon de coiffure ?

Présenter l’équipe et la genèse du projet

Avant de financer un projet de création d’entreprise, les banquiers financent un porteur de projet et une équipe. C’est d’autant plus vrai pour un salon de coiffure puisque, légalement, il est impossible d’ouvrir un salon de coiffure sans un coiffeur diplômé.

Il est donc indispensable, dans un premier temps, de démontrer dans votre business plan que vous disposez des diplômes et de l’expérience requis pour tenir un salon de coiffure, que vous êtes associé à un coiffeur ou une coiffeuse diplômée ou que vous avez déjà trouvé le collaborateur ou la collaboratrice que vous allez embaucher à cet effet.

Par ailleurs, vous devez démontrer votre capacité à gérer le salon : compétences et expérience en gestion, en management, en relation client, etc. votre parcours doit être exposé.

Sur cette question, il peut être pertinent de mettre en avant la formation initiale de la franchise de salon de coiffure que vous avez choisie. Et ce, que vous l’ayez déjà suivie ou non : ces compétences seront en effet acquises à un moment ou à un autre.

Il est généralement conseillé également d’expliquer ce qui vous a amené à vouloir ouvrir un salon de coiffure, ce qui vous séduit dans l’activité, etc.

Ainsi, concrètement, cette première partie de votre business plan pour un salon de coiffure en franchise devra suivre la structure suivante :

  • Qui êtes-vous, quel est votre parcours, pourquoi vous souhaitez ouvrir un salon de coiffure ;
  • Comment vous comptez répondre aux exigences légales (coiffeur/coiffeuse diplômée) ;
  • Quelles sont vos compétences en gestion d’un centre de profit et comment vous les avez acquises.

Présenter l’étude de marché

Deuxième secteur de l’artisanat le plus important en France, le marché de la coiffure présente cependant des caractéristiques assez originales.

En effet, alors que, selon l’Union Nationale des Entreprises de Coiffure (UNEC), 53,2% des coiffeurs n’ont pas de salariés et que 90% des 85.492 salons de coiffure recensés en France sont des indépendants, les 7,6% de salons franchisés (6.500 environ) captent à eux seuls entre 25% et 30% du marché de près de 6 milliards d’euros.

Cet état général du marché est particulièrement favorable aux porteurs de projets désirant ouvrir un salon de coiffure en franchise mais il est insuffisant dans un business plan. D’ailleurs, la tête de réseau de l’enseigne que vous avez choisie vous fournira des données plus détaillées sur cet état général du marché (panier moyen, fréquence de visites, etc.).

Par ailleurs, vous devrez impérativement présenter une étude du marché local. Nombre d’habitants sur la zone de chalandise, caractéristiques socio-démographiques de la population, nombre de salons de coiffure déjà implantés, typologie de la concurrence, répartition de population et de la concurrence par quartiers dans cette zone de chalandise, pôles d’attractivité, flux, etc. : vous devez démontrer que vous avez étudié votre zone de chalandise et que votre choix de local est pertinent au regard des données de la zone de chalandise.

L’objectif de cette partie de votre business plan est de démontrer non seulement qu’il est pertinent et rentable d’ouvrir un nouveau salon de coiffure sur cette zone de chalandise mais en plus que l’emplacement précis que vous avez sélectionné est également pertinent.

En outre, les données chiffrées sur la zone de chalandise vous serviront de base pour démontrer votre business model : cette partie pose donc les jalons d’une prochaine partie fondamentale dans votre business plan.

Exposer la stratégie marketing et de communication de la franchise

En franchise, la stratégie marketing et la stratégie de communication ne dépendent pas du porteur de projet mais de l’enseigne. C’est d’ailleurs l’une des clés du succès des salons de coiffure franchisés par rapport aux indépendants.

Politique tarifaire, image de marque, identité visuelle, ton de la communication, etc. : tous ces éléments font partie du concept transmis via la licence de marque et ont été défini et éprouvé par la tête de réseau.

C’est donc cette dernière qui vous fournira généralement les éléments pour vous permettre d’établir cette partie de votre business plan.

En revanche, certains éléments de communication, qui doivent être négociés en amont avec la tête de réseau, nécessitent d’être exposés dans votre business plan de manière précise. Il s’agit plus spécifiquement de la communication d’ouverture, fondamentale pour garantir un démarrage rapide de l’activité ainsi que des éventuelles actions de communication locale envisagées la première année : community management, événements (défilés, concours, soirées, etc.), etc.

Le principe est de démontrer que vous savez comment adresser votre cible et déployer votre image de marque sur la zone de chalandise. Et ce, de manière à attirer puis fidéliser votre clientèle.

Démontrer le modèle économique et les prévisionnels financiers

Cette partie du business plan pour votre salon de coiffure dépend à la fois du concept de la franchise que vous avez choisie et des données de votre zone de chalandise, présentes, donc, dans votre étude de marché locale.

Part du chiffre d’affaires réalisée sur les prestations de services, part de CA réalisée sur les ventes additionnelles de produits, taux de marge sur les produits, panier moyen, formules d’abonnements, etc. : toutes ces données sont directement issues de la tête de réseau. Il s’agit en effet du modèle économique de la franchise de salon de coiffure que vous avez choisie. Ces données sont issues non seulement des unités pilotes de l’enseigne mais aussi des autres salons du réseau. En revanche, elles sont adaptées en fonction des données provenant de votre étude de marché locale.

Il en va de même de certains coûts tels que les dépenses d’électricité, d’eau, de frais bancaires, etc. qui peuvent être évalués par la tête de réseau en fonction des données issues des autres salons de coiffure.

La structure de coûts dépend cependant du loyer du local que vous avez choisi en concertation avec l’enseigne, de votre masse salariale et de certains autres postes de dépenses qui dépendent directement de chaque franchisé (différentes assurances professionnelles, etc.).

Enfin, le montant de l’investissement (qui comprend l’agencement du local mais aussi son équipement) dépend de plusieurs facteurs :

  • La franchise dispose-t-elle de tarifs négociés avec des fournisseurs spécifiques ?
  • Quelle sera la capacité d’accueil totale de votre salon de coiffure ?
  • Etc.

Une fois encore, sur ce point, la tête de réseau saura vous guider dans vos choix pour élaborer le plan de financement le plus performant pour votre salon de coiffure franchisé.

En définitive, gardez en tête que cette partie de votre business plan a vocation à démontrer au banquier comment vous gagnez de l’argent et donc, en définitive, comment vous allez être capable de rembourser votre emprunt et de dégager de la rentabilité.

Rédiger l’executive summary

La dernière étape dans l’élaboration de votre business plan est la rédaction de son introduction. Votre business plan commence en effet par une synthèse introductive percutante, claire et reprenant l’ensemble des points clés de votre projet. Et ce, de manière à susciter la confiance du lecteur et lui donner envie de poursuivre l’étude de votre dossier. C’est ce que l’on appelle l’executive summary.

Vous disposez désormais de toutes les clés pour rédiger le business plan de votre salon de coiffure en franchise. Pensez à anticiper ce travail qui peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, selon les données dont vous disposez déjà. Et armez-vous de patience et de rigueur : il s’agit d’un document fondamental pour convaincre les banquiers de vous financer.

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top