Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Fiche pratique : La formation initiale en franchise

La formation initiale est un moment fort dans la vie d'un franchisé

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Le modèle de la franchise repose sur la réitération d'un succès. Et pour permettre à un franchisé de pouvoir reproduire le concept avec le même succès que celui constaté lors du test pilote, le franchiseur doit transmettre son savoir-faire. Cette transmission passe essentiellement par la formation initiale.


La formation initiale est un moment fort dans la vie d'un franchisé. Pendant ces quelques semaines avant ouverture, le franchiseur va transmettre son savoir-faire de façon théorique et pratique. Selon le Règlement européen d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010 le savoir-faire est définit comme « un ensemble secret, substantiel et identifié d'informations pratiques non brevetées, résultant de l'expérience du franchiseur ».

En d'autres termes, le franchiseur transmets son métier au franchisé en même temps qu'il lui donne les clés de son concept ! Autant dire que la formation initiale est un moment qui compte dans le processus du franchisage.


La transmission du savoir-faire en franchise passe par la formation initiale

La formation initiale en franchise a deux grandes fonctions. La première tient à la transmission du savoir-faire en lui-même. Concrètement, on explique au franchisé les tournemains et les procédures, les produits, les façons de faire. On lui explique aussi ce que l'on attend de lui en terme d'objectifs notamment. Cette première fonction forge généralement le socle de la culture d'entreprise. Elle favorise l'émulation et l'appartenance à un réseau. La deuxième fonction quant à elle tient à mettre le candidat dans la peau d'un chef d'entreprise.

Ce n'est plus ici le savoir-faire mais le savoir être ! Le candidat apprend alors son métier de futur patron avec notamment la transmission de notions de gestion, de management, de recrutement, de communication... Plus globalement, la formation initiale dans son ensemble doit permettre à un franchisé d'en connaître suffisamment sur le concept pour affronter le démarrage de son activité.

Pour remplir ses deux principales fonctions, la formation initiale se déroule le plus souvent en deux phases : une première très théorique en salle de cours et une seconde très pratique en mode immersion. Tous les stagiaires reçoivent au moment de la formation initiale le manuel opératoire de leur réseau (également appelé bible).

En terme de timing, le meilleur moment pour suivre une formation initiale c'est au plus près en amont de l'ouverture, pas trop tôt mais pas trop tard. Si l'ouverture a lieu dans la foulée, le stagiaire a alors encore bien en mémoire ce qu'il a appris mais il sera peut-être moins réceptif qu'un peu plus tôt puisqu'il aura à gérer en parallèle les tâches administratives d'ouverture, aux recrutements du personnel, et au suivi des aménagements de son point de franchise. A l'inverse, si la formation a lieu trop tôt, les acquis seront dilués par le temps, mais sur le coup le stagiaire sera forcément plus disponible pour digérer les cours pour mieux les mettre en pratique ensuite.

Le plus souvent, dans les réseaux, la formation a lieu en fait en deux temps : le plus gros en amont de la création et ensuite, par ci par là, sous la forme de formation continue pour faire des piqûres de rappel aux nouveaux franchisés.


Une durée variable selon les réseaux de franchises

Pour donner à son franchisé toutes les clés nécessaires à l'exercice de son métier, chaque réseau définit un plan de formation qui lui est propre. Chez certains concepts, la formation initiale est principalement sur le terrain. Pour d'autres, l'étape théorique est plus longue.

Dans la majorité des cas, la formation initiale se suffit à elle-même mais parfois, cette base commune à tous est conçue avec des compléments de formation une fois le démarrage de l'activité bouclé. Le plus souvent, la durée de la formation initiale varie en fonction du secteur d'activité choisi.

Pour un concept de restauration par exemple, les formations initiales sont le plus souvent très longues (jusqu'à 1 an). Pour un concept de dépôt-vente de produits personnalisés, la formation sera très courte (1 à 2 semaines). Entre les deux, en moyenne, selon les chiffres de la Fédération Française de la Franchise, la durée classique d'une formation initiale est de deux mois. Dans la plupart des cas, les cours théoriques sont réalisés en sessions collectives pour optimiser les coûts. Cela permet aussi de forger des liens entre les nouveaux franchisés et améliore l'esprit d'entraide typique d'un réseau en franchise.

La partie pratique est plus généralement réalisée de façon isolée en unité pilote ou chez un franchisé. Autant que possible, le stagiaire est placé au contact direct de la clientèle. Les salariés de l'entité support de stage sont là pour aider le stagiaire, tant sur le côté du savoir-faire que du savoir-être (le stagiaire est un futur patron et il doit agir en tant que tel même en stage).


Un contenu théorique et pratique

Le contenu d'une formation initiale est souvent très standard. En premier lieu, les stagiaires sont invités à découvrir le réseau (qui fait quoi, comment s'organisent les choses, sur qui peut on compter en cas de souci...). Lorsque les présentations sont faites, on rentre dans le cœur du sujet : le concept.

A cette étape, tout dépend évidemment de la complexité du savoir-faire. Les produits et les services sont détaillés. La démarche marketing du réseau est également largement abordée. Les besoins en terme de locaux, d'aménagement, de communication au lancement sont expliqués. L'acquisition des grandes lignes du savoir-faire en théorie est souvent complétée par une approche théorique du métier de chef d'entreprise.

Rudiments de comptabilité, approche des mécanismes du recrutement, management de personnel, publicité, etc sont abordés de façon plus ou moins pointue selon le niveau des stagiaires. La formation théorique est souvent dispensée au siège du réseau, voire dans certains cas au sein d'une unité pilote ou un site école. Dans les grands réseaux bien structurés, la formation théorique peut aussi être dispensée de façon décentralisée en région pour limiter les coûts annexes restant à la charge des franchisés (déplacement, hébergement, restauration...). Les cours sont souvent donnés par un animateur du réseau ou un formateur maison. En complément, des intervenants extérieurs comme un expert comptable, un avocat, ou un cabinet de recrutement peuvent être sollicités.

Après la théorie vient la pratique. Le plus souvent, cette phase pratique est menée en immersion totale au sein de l'unité pilote du réseau ou chez un autre franchisé. Les stagiaires sont immédiatement « dans le bain ». Ils sont en situation réelle, avec de vrais produits et de vrais clients. La confrontation avec la réalité permet d'acquérir des automatismes. En cas de doute, le support de cours ou la bible sont là pour apporter un soutien. Les salariés de l'unité pilote ou le franchisé chez lequel le stage est organisé sont également là pour aiguiller le stagiaire en cas de doute.


Qui paie quoi ?

La formation initiale a un coût qui est supporté pour partie par le franchiseur et pour partie par le franchisé stagiaire. Le plus souvent, le coût de la formation est englobé dans le droit d'entrée acquitté par le futur franchisé au moment de la signature du contrat de franchise.

Le plus souvent aussi, le prix acquitté ne couvre que partiellement le coût réel. Le reste du financement de la formation reste à la charge du franchiseur. Selon les cas, le prix demandé par le franchiseur ne comprend que les cours théoriques et la rémunération des intervenants extérieurs le cas échéant. L'aspect stage pratique est pris en charge par le franchiseur puisqu'il se déroule au sein de l'unité pilote du réseau. Au moment de la signature du DIP il est important de bien connaître les coûts restant à la charge des franchisés (frais de déplacement lorsque la formation est dispensée loin de la région d'origine du franchisé, frais d'hébergement et de restauration).


Ce qu'il faut retenir

  • La formation initiale est le moyen le plus couramment utilisée par les réseaux pour satisfaire à leurs obligations de transmission de leur savoir-faire. La formation initiale vise deux objectifs : apprendre le savoir-faire et apprendre son métier de patron (savoir être).
  • La formation initiale est en partie théorique et en partie pratique. La théorie est le plus souvent enseignée au siège du franchiseur mais aussi parfois de façon décentralisée pour éviter de multiplier les frais annexes pour le franchisé. Elle est collective. La pratique est en mode immersion soit dans l'unité pilote, soit chez un franchisé. Elle est individuelle.
  • La formation initiale est de durée variable selon les réseaux et les secteurs d'activité (de quelques jours à un an).
  • La formation initiale doit être suivie obligatoirement par le futur franchisé en amont de son ouverture. Pas trop tôt mais pas trop tard.
  • Le coût de la formation est principalement assumé par le franchisé stagiaire, le reste est financé sur fonds propres par le réseau.

Dominique André-Chaigneau, TOUTE-LA-FRANCHISE©

 


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !