Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Création d’entreprise : comment bien monter son dossier financier ?

Comment monter un dossier de demande de financement qui convaincra les banques ?

Modifié le - Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Avant de signer son contrat de franchise, il faut s'assurer d'obtenir le financement nécessaire à la création de son entreprise. Or, pour convaincre les banques, il est nécessaire de présenter un dossier financier crédible et sain. Tous les franchiseurs ne fournissent pas la même aide à ce niveau.

Dossier financier : définition

calculs et chiffres pour montage de dossier financier de création d'entrepriseOn regroupe sous le terme général de « dossier financier » l'ensemble des documents se rapportant à la rentabilité d'un point de ventre franchisé. Cash flow, études prévisionnelles, business plan, état du local et coûts envisagés pour sa mise en service, ou encore état du marché, sont autant d’éléments qui peuvent en faire partie.

Le dossier sert autant à prouver aux investisseurs que l'affaire est rentable qu'à montrer que l'entrepreneur a sérieusement réfléchi à tous les tenants et à tous les aboutissants de son projet. Il est donc capital pour un créateur d’entreprise de prendre soin de bien ficeler son dossier de financement avant de le présenter. 

>> Lire aussi : Créer sa franchise en 2019 : notre guide

Les éléments clé du dossier de financement

Concrètement, inutile de vous présenter devant un banquier avec deux ou trois calculs effectués au dernier moment, surtout si vous souhaitez obtenir une somme importante. Dans la plupart des cas, les professionnels du secteur recommandent de fournir un dossier de financement qui comporte

  • Un résumé succinct du business plan, pour « accrocher » le banquier 
  • Les différents acteurs de l’entreprise s’il y en a, ou une présentation du chef d’entreprise s’il monte son affaire seul
  • Le détail de l’organisation de la vie de l’entreprise, particulièrement si l’entrepreneur exerce seul (recours à des tiers pour certaines tâches, externalisation, etc)
  • Le détail du montage financier (apport personnel, financement participatif, prêt bancaire, etc)
  • Un bilan prévisionnel
  • Un compte de résultats prévisionnel

Prenez bien en compte le fait que vous présentez votre dossier à des professionnels des chiffres. Inutile donc de vous baser sur des données chiffrées complètement farfelues dans le seul but d’obtenir votre argent. Les chiffres doivent au contraire être soigneusement préparés et la plupart des acteurs du secteur s’accordent à dire qu’il vaut mieux s’appuyer sur des hypothèses pessimistes pour éviter les mauvaises surprises et montrer aux banquiers que l’on a conscience de la difficulté de la tache. 

Monter son dossier financier en franchise : comment ça marche ?

Si la grande majorité des réseaux propose une certaine assistance dans la constitution du dossier financier, tous n'interviennent pas de la même façon. Beaucoup proposent un accès aux chiffres, certains ajoutent leurs propres prévisions, mais rares sont ceux qui font tout cela à la fois. Il arrive également que les franchiseurs proposent à leurs candidats de les emmener rencontrer les banquiers. Même si ceci a un côté rassurant pour un débutant, ce n'est pas forcément recommandé, car les banques aiment les entrepreneurs suffisamment sûrs d'eux pour soutenir leur projet.

D'autres encore se contentent de fournir un dossier type qui servira de modèle au franchisé. Celui ci devra alors faire ses propres recherches et challenger les chiffres qu'il a reçus. C'est de loin la méthode la plus efficace, car si elle demande plus de travail au nouveau venu, elle lui permet d'acquérir une connaissance du marché qui lui sera bien utile quand il démarrera son affaire.

>> Lire aussi : Où trouver une aide financière pour monter son entreprise ?

Financer sa création d’entreprise : quels recours ?

Enfin, une fois le dossier financier monté plusieurs solutions s’offrent aux créateurs d’entreprise pour réunir les fonds nécessaires au lancement de leur activité. Si l’appel à la générosité de l’entourage peut être un point de départ, on distingue généralement quatre options de financements

Les établissements bancaires

Les banques sont généralement la solution à laquelle on pense en premier lieu pour obtenir un prêt pour créer son entreprise. Comme pour un crédit immobilier, il peut être intéressant pour les entrepreneurs de passer par un courtier en financement professionnel, qui leur permettra d’obtenir les meilleures conditions de crédit. 

Le crowdfunding 

Le financement participatif, crowdfunding, constitue aussi un excellent moyen de financer tout ou partie de sa création d’entreprise. Le principe est simple : les créateurs d’entreprise présentent leur projet et leurs besoins de financement, sur des plateformes spécialisées, et les internautes déposent de l’argent pour les aider. Il peut s’agir de dons simples, de dons avec contrepartie, de prêts ou encore d’investissement avec entrée dans le capital de l’entreprise. 

Les business angels

Les anges de la finance ont un peu moins le vent en poupe depuis quelques années. Ils peuvent pourtant représenter un excellent tremplin pour créer sa franchise. Ces particuliers qui décident d’investir dans des entreprises innovantes dont ils pensent avoir déceler le fort potentiel sont en effet une excellente alternative au financement bancaire. De nombreux réseaux de business angels, comme Euroquity, qui met en relation PME et investisseurs, Femmes business angels ou Sangels santé, existent en France. Prenez le temps de déterminer le ou les réseau(x) qui correspondent le mieux à votre projet. 

Les aides publiques

Enfin, ne négligez pas les aides publiques pour la création d’entreprise. Elles sont nombreuses même si pas forcément toutes bien connues. La plus populaire reste bien entendu l’Accre, l’Aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d'une entreprise, délivrée par Pôle Emploi. Mais différentes aides au niveau régional ou local peuvent également être proposées aux créateurs d’entreprise en fonction de leur profil. Pensez à bien faire le tour de toutes les aides auxquelles vous pouvez avoir droit pour créer votre entreprise ! 


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,9/5 - 4 avis

ces franchises recrutent actuellement

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !