logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Ouvrir une boulangerie en franchise sans diplôme, est-ce possible ?

Nos conseils pour vous lancer en franchise sans diplôme

L’un des fondements de la franchise repose sur la transmission du concept. Les réseaux sont donc nombreux à chercher prioritairement des profils d’entrepreneurs pour leurs franchisés. Que ceux-ci disposent d’une expérience passée ou non dans le domaine n’est pas si important. La transmission du concept et l’explication du savoir-faire, permettra de mettre à niveau le franchisé et de l’aider à accomplir son objectif. Le domaine de la boulangerie ne fait pas exception à la règle. En choisissant le bon réseau, il est tout à fait possible d’accéder à la franchise sans diplôme spécifique au secteur.

Comment ouvrir une boulangerie sans être diplômé ?lancer sa boulangerie franchisée sans diplôme

Devenir boulanger indépendant demande normalement d’être titulaire d’un CAP boulangerie, d’un BEP ou au minimum d’un diplôme délivré par le répertoire national des certifications professionnelles. Il existe également un passe-droit accordé aux salariés, dirigeants ou travailleurs en boulangerie depuis plus de trois ans. Enfin, si votre conjoint est boulanger depuis plus de trois ans vous pouvez aussi vous associer pour ouvrir une boulangerie.

Pour ceux qui ne remplissent aucuns de ces critères, tout n’est pas pour autant perdu. Il est encore possible de devenir franchisé d’un réseau de boulangerie. En pratique, cela se traduit par deux cas de figure : soit vous ne fabriquez pas le pain vous-même ; soit vous êtes formé directement par le réseau. La franchise propose ainsi une voie détournée pour pouvoir devenir boulanger, mais une voie totalement légale et reconnue.

Pourquoi choisir la franchise pour ouvrir une boulangerie ?

Au-delà de la possibilité de devenir boulanger sans diplôme, choisir la franchise représente aussi une sécurité. Votre futur réseau dispose d’un concept fonctionnel et vous donne les moyens de réussir, quelle que soit votre expérience préalable. Vous disposez aussi de formations, d’une stratégie marketing à l’échelle régionale ou nationale et de l’appui d’un grand nom pour négocier vos financements. Ce sont autant de points essentiels à la survie d’une entreprise, obtenus sans sacrifier votre liberté de gestion.

Le monde de la boulangerie est un monde dans lequel une concurrence forte est rude. Le secteur emploie environ 160 000 personnes et le nombre d’entreprises est passé de 36 500 en 1990 pour se stabiliser autour de 32000 depuis 2006 selon les données de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française. Se lancer avec l’appui d’un franchisé permet de rapidement appréhender ce contexte concurrentiel et de réduire les risques.

Les réseaux de boulangerie qui forment eux-mêmes leurs franchisés

Certains réseaux de boulangerie proposent donc à leurs franchisés de les rejoindre même sans avoir de diplômes. Voici une sélection des franchiseurs qui offrent des formations de qualité.

Boréa, l’accent sur le bien-être et la naturalité

Boréa se concentre sur une fabrication du pain sans additifs et propose quatre offres, boulangerie, pâtisserie, restauration et viennoiserie. Le réseau cherche avant tout des profils avec de l’expérience en management et forme lui-même ses franchisés. La formation initiale dure quatre mois dans un centre pilote et donne droit à un « passeport Boréa » qui permet au franchisé de se lancer sereinement.

Les conditions financières proposées par le réseau Boréa :

- L’apport personnel demandé est de 120.000€ pour un investissement global de 370.000 à 420.000€ hors local et des droits d’entrée de 50.000€ ;

- La redevance publicitaire est évaluée à 1% du CA HT et s’ajoute à 6% de royalties ;

- Le tout pour un CA réalisable estimé entre 550.000 et 800.000€ après deux ans d’activité.

Fischer, pains de tradition et sandwichs

Présente sur le territoire depuis plus d’un siècle, la Boulangerie Fischer se concentre sur un savoir-faire traditionnel en matière de pains et sandwichs. Les profils commerçants sont favorisés par le franchiseur mais il se charge de former lui-même ses franchisés. La formation dure six semaines, dont deux semaines de théorie et quatre de pratique.

Rejoindre le réseau Fischer sur le plan financier :

- Le franchiseur demande un apport personnel de 60.000€ pour un investissement global de 250.000 à 520.000€ hors bail et des droits d’entrée de 30.000€ ;

- Les royalties sont de 4% du CA HT et s’ajoutent à 1% de redevance publicitaire ;

- Le CA réalisable après deux ans est évalué entre 420.000 et 1,1 million d’euros.

La Mie Câline, terminaux de cuisson pains et produits traiteurs

Le réseau La Mie Câline est en pleine expansion et possède déjà 217 implantations. Le franchiseur recherche avant tout des profils de dirigeants et commerçants. Les franchisés doivent être prêts à gérer entre 5 et 20 salariés, voire plus pour un deuxième point de vente. La Mie Câline se charge de les former à son concept grâce à neuf semaines de formation initiale mêlant théorie et pratique.

Devenir franchisé de la Mie Câline sur le plan financier :

- L’apport personnel est fixé à 60.000€ pour un investissement global de 340.000€ hors bail et des droits d’entrée de 25.000€ ;

- La redevance publicitaire est de 2% du CA HT mensuel et s’ajoute à 5% de royalties ;

- Cet investissement permet un CA réalisable de 700.000€ après trois ans d’exercice.

Les fromentiers, boulangeries et espaces repas

Le réseau Les fromentiers propose à la fois un pain de qualité et des espaces détente avec café et snacking. Cette démarche de qualité s’accompagne d’un programme solide d’intégration des nouveaux franchisés. Ceux-ci sont suivis dès leurs premières démarches dans le choix de leur emplacement, leurs études de faisabilités et leurs négociations avec leur banque. Une fois ces étapes franchies, chaque franchisé suit une formation théorique de sept jours ainsi qu’une formation pratique de trois semaines. Enfin, une nouvelle formation est réalisée à l’ouverture du point de vente pour une durée de quinze jours minimum. Le franchiseur met également l’accent sur le suivi au quotidien et des visites mensuelles sont réalisées par un directeur régional.

La franchise Les fromentiers sur le plan financier :

- L’apport personnel demandé est de 100.000€ pour un investissement global de 320.000€ et des droits d’entrée de 30.000€ ;

- La redevance de fonctionnement est de 4% la première année puis 5% du CA HT les suivantes ;

- Le CA réalisable est évalué à 500.000€ au bout de deux ans d’exercice.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 3,5/5 - 2 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top