logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Ouvrir une franchise boulangerie

Publié le

Vous souhaitez ouvrir une franchise boulangerie mais vous ne savez pas par où commencer ? Nous vous présentons les 5 étapes à suivre pour mener à bien votre projet. 

Ouvrir une franchise boulangerie

1. Remplir les conditions d’installation

2. Choisir sa structure juridique

3. Déclarer son activité

4. Acheter son matériel et son stock

5. Se conformer à la réglementation

1. Remplir les conditions d’installation

  • Condition de qualification

Si vous envisagez d’ouvrir une franchise de boulangerie proposant des terminaux de cuisson, vous n’avez pas besoin de suivre une formation particulière, à part celle que vous propose votre enseigne. En revanche, le métier d’artisan-boulanger, qui fait partie des professions réglementées, nécessite soit de détenir un diplôme, soit de recruter un salarié qualifié. L’activité devant être placée sous le contrôle permanent et effectif d’une personne qualifiée, vous avez tout intérêt à privilégier la première option. En effet, si votre salarié venait à s’absenter, vous devriez fermer votre boulangerie. Certains réseaux vous offrent la possibilité de suivre un cursus diplômant accéléré, sinon, vous n’aurez d’autre choix que de vous former auprès d’un centre pour adultes.

  • Condition d’honorabilité

Les artisans-boulangers relèvent de la catégorie des artisans, les boulangers en terminaux de cuisson, de la catégorie des commerçants. Dans les deux cas, il vous faut satisfaire à la condition d’honorabilité prévue par la loi, c’est-à-dire que vous ne devez pas être frappé d’une interdiction de diriger ou de gérer une entreprise.

2. Choisir sa structure juridique

Le choix de votre structure juridique est déterminant pour ouvrir une franchise boulangerie. En effet, il va conditionner le régime fiscal de l’imposition des bénéfices, l’étendue de votre responsabilité si vous créez des dettes, ou encore le régime social auquel vous serez rattaché. 

Pour sélectionner la forme juridique de votre boulangerie, vous devez vous poser quelques questions :

  • Souhaitez-vous exercer votre activité seul ou vous associer ?

  • Désirez-vous séparer vos patrimoines personnel et professionnel ?

  • En tant que dirigeant, préférez-vous être travailleur non-salarié ou assimilé-salarié ?

  • Préférez-vous que l’impôt sur les bénéfices soit supporté par l’entreprise ou par vous-même ?

En fonction des réponses, vous opterez pour une franchise en micro entreprise, en entreprise individuelle, en SASU, en EURL, une franchise en SAS ou en SARL.

3. Déclarer son activité

Pour donner une existence juridique à votre entreprise, vous devez maintenant l’immatriculer auprès du centre de formalités des entreprises (CFE) compétent. Votre interlocuteur sera :

  • La Chambre des métiers et de l’artisanat si vous exercez une activité artisanale. Votre demande peut être refusée si vous ne remplissez pas les conditions relatives à la qualification ;

  • La Chambre de commerce et d’industrie si vous exercez une activité commerciale, et si vous ouvrez une franchise boulangerie artisanale avec plus de 10 salariés. 

L’info en plus : la loi Pacte de 2019 a supprimé l’obligation de suivre le stage préalable à l’installation (SPI). 

Suite à l’immatriculation de votre entreprise, vous recevrez un extrait K-bis, qui constitue en quelque sorte sa carte d’identité. Vous avez maintenant légalement le droit d’exercer votre activité de boulanger. 

4. Acheter son matériel et son stock

Vous aurez besoin de matériel pour pétrir et cuire le pain, présenter votre gamme de produits au public, encaisser ses achats, etc. Vous devrez vous posez une question essentielle : préférez-vous acheter ou louer le matériel nécessaire au démarrage de l’activité ? Le budget ne sera pas le même, mais vous pouvez amortir les installations si vous avez choisi de lancer votre activité en société commerciale.

Vous devez aussi acheter le stock de démarrage, qu’il s’agisse des matières premières nécessaires à la confection de vos premiers pains ou des produits à décongeler ou réchauffer. En fonction de l’enseigne, vous devrez négocier vous-même avec vos propres fournisseurs ou acquérir les produits auprès d’une centrale de référencement.

5. Se conformer à la réglementation

Ouvrir une franchise boulangerie, c’est enfin se conformer aux normes en vigueur pour les commerces alimentaires recevant du public. Il vous faudra donc :

  • Vérifier que votre local commercial répond bien aux exigences légales en matière de sécurité incendie et d’accessibilité, notamment des personnes handicapées ;

  • Contrôler que les installations techniques respectent la tranquillité du voisinage ;

  • Afficher les prix de chaque catégorie de pain, avec le prix à la pièce ou au kilo ;

  • Mentionner les ingrédients allergènes ;

  • Respecter le « pack hygiène », c’est-à-dire l’ensemble des règles relatives à la sécurité sanitaire des aliments et des bonnes pratiques d’hygiène (attention notamment si vous proposez des plats ou snacking comportant des produits d’origine animale) ;

  • Respecter les prescriptions supplémentaires pour les produits estampillés bio. 

Consultez la fiche choisir sa franchise boulangerie pour sélectionner votre enseigne !

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,2/5 - 3 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top