logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Monter une franchise en partant de zéro : quelles étapes clés ?

Se lancer en franchise pour la première fois demande de la préparation.

Publié le

Se lancer en franchise pour la première fois demande de la préparation. Entre la création, le choix du réseau et les premiers contacts avec les nouveaux partenaires financiers et professionnels… Les étapes à respecter sont multiples et toutes aussi importantes. Pour ne rien négliger, retour sur la liste des étapes clés pour réussir son départ avec la franchise, en partant de zéro.

Se lancer en franchise, une création d’entreprise avant tout

Monter sa franchise en partant de zéroAvant de devenir franchisé, vous allez tout d’abord devenir entrepreneur. Cela signifie que vous devez réfléchir à votre structure, vos projets et la façon dont vous allez les concrétiser. Ces réflexions doivent être menées avant d’avoir un réseau en vue dans la mesure où elles concernent votre pratique quotidienne. Vous sentez-vous capable de devenir votre propre patron et d’avoir des employés ? Dans ce domaine, le franchiseur ne saurait vous aider. Il peut vous conseiller de loin mais toute ingérence est interdite et sévèrement punie. Prenez le temps de faire le point sur vos propres forces et faiblesses, ainsi que la meilleure façon de les accommoder. Si le chef d’entreprise est amené à prendre toutes les décisions, il n’est pas forcé de le faire seul. De bons conseils, tels que ceux d’un avocat ou d’un expert-comptable, sont précieux. A vous de définir la forme juridique que vous souhaitez (entreprise individuelle, microentreprise, société anonyme). Vous devrez souvent vous occuper de ces démarches seul, sans l’aide de votre futur franchiseur, alors renseignez-vous pour faire les bons choix.

Le choix du réseau, entre coup de cœur et raison

Une fois sûr de votre projet, il faut vous tourner vers le réseau qui vous permettra de réaliser votre rêve et d’appliquer concrètement votre idée. Peut-être avez-vous justement une idée très précise en tête, un coup de cœur pour une enseigne et ses produits, ses méthodes. Même si la proposition du réseau parait intéressante, mieux vaut bien vous renseigner avant de signer. Pour cela, plusieurs aides sont mises en place. C’est le cas du DIP, le document d’information précontractuelle, strictement déterminé par la loi Doubin. Ce document doit vous être remis au moins 20 jours avant signature du contrat. Une période de réflexion imposée par la loi qui doit aussi vous permettre de faire vos propres recherches.


Si le DIP oblige à une certaine transparence, ce n’est pas lui qui vous informera sur le climat au sein du réseau. Pour obtenir des informations sur le sujet, la meilleure piste est sans conteste les franchisés eux-mêmes. Sont-ils heureux de leur collaboration ? Leur rentabilité est-elle à la hauteur de ce qui leur a été promis ? Autant de questions auxquelles ils sont les seuls à pouvoir répondre honnêtement, sans conflit d’intérêt. A vous donc de mener votre propre enquête de terrain, de vous documenter aussi via la lecture de revues professionnels ou encore le bouche-à-oreille. Ne prenez pas le discours de votre futur franchiseur comme la vérité absolue ! A vous de « challenger » ces paroles et de vérifier la solidité de l’enseigne. Le choix d’un réseau est tellement fort et lourd de conséquences que vous ne pouvez pas le prendre à la légère.

Signature et premiers travaux avant l’ouverture du magasin franchisé

Après avoir choisi votre réseau et mûri votre projet, il ne reste plus qu’à passer à l’action. Si vous avez bien fait vos travaux de recherches, tout doit s’enchaîner assez naturellement jusqu’au jour de l’ouverture. Voici les étapes clés. Vous allez commencer par créer votre entreprise sur le plan juridique, puisqu’une signature de contrat de franchise ne peut se faire qu’entre deux entrepreneurs. En pratique, cela veut dire que vous rédigez vos statuts et les déposez auprès du CFE (Centre de formalités des entreprises). En retour, le CFE vous remettra votre K-Bis, preuve du statut de votre entreprise.

Parallèlement, vous allez entrer en contact avec le réseau de franchise. S’il est séduit par votre profil, il vous remettra le DIP et la période de réflexion de 20 jours commencera. A l’issue de cette période, vous signerez le contrat et deviendrez à la fois entrepreneur et franchisé.

Ne resteront alors plus « que » les démarches pratiques de l’ouverture. Il s’agit en réalité une partie essentielle, mais vous disposerez alors de l’aide de votre franchiseur. De l’obtention de votre financement en passant par l’acquisition du local et son aménagement, le tout jusqu’à l’étape finale, l’ouverture de votre magasin franchisé, il reste encore du chemin à parcourir.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top