Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Observatoire du numérique : Les 5 profils d'utilisateurs du web (Dossier)

Du plus expert à l'occasionnel

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En fonction de la nature et de l'intensité des pratiques, l'Observatoire du numérique et le Crédoc distinguent 5 profils d'utilisateurs du web (les spécialistes des échanges entre pairs, les touche-à-tout, les utilitaristes, les jeunes et les visiteurs du net) auxquels s'ajoutent les non internautes.
 


WEB

Tous les chiffres de l'enquête le prouvent : plus l'utilisateur est jeune, et plus les usages d'internet sont intensifs et ludiques. A l'inverse, plus l'utilisateur est âgé et plus ses usages d'internet sont rares et utilitaires. Entre ces deux extrêmes de nombreux internautes picorent du ludique et de l'utilitaire au gré des envies et besoins.

Les usages typés loisirs sont :
  • Regarder des films, vidéos, séries ;
  • Regarder la télévision en live ou replay ;
  • Ecouter, télécharger de la musique ;
  • Participer à des réseaux sociaux ;
  • Téléphoner par skype ;
  • Rechercher des offres d'emploi

 
Les usages plus typés pratiques sont :
  • Consulter les notes et évaluations ;
  • Préparer ses achats ;
  • Donner des notes et évaluations ;
  • Acheter ;
  • Réaliser des démarches administratives ou sociales ;
  • Vendre ;
  • Echanger sans rémunération ;
  • Recherche d'informations santés ;
  • Propose un usage contre rémunération ;Recourir à un usage contre rémunération.

À partir des 16 usages d’internet recensés dans l’enquête 2015 repris ci-dessus, cinq groupes d’utilisateurs du Web se distinguent. S'ajoutent à ces internautes plus ou moins experts, les non-internautes (16% de la population).


Groupe 1 : Les spécialistes des échanges entre pairs (6% de la population)

Les spécialistes des échanges entre pairs sont des utilisateurs experts (les fameux Geeks) qui se distinguent par un usage sinon intensif du moins systématique de toutes les pratiques étudiées en 2015 « et ils sont les seuls à témoigner de telles pratiques ». Ce groupe est furieusement adepte des échanges entre pairs : neuf fois sur dix, contre rémunération, ils ont recouru à un tel service (89%) ou en ont proposé un (87%). 43% ont même déjà échangé, sans rémunération, des biens ou des services. Les membres de ce groupe sont plutôt des hommes (53%, +5 points), soit jeunes adultes (38% de 25-39 ans, +17 points), soit hauts diplômés (51% sont diplômés du supérieur, +26 points). On les retrouvent principalement parmi les cadres (17%, +9 points) et les habitants de Paris et son agglomération (26%, +9 points).
Les usages les plus fréquents des spécialistes des échanges entre pairs sont : Préparation d'un achat en ligne (96%) - Achat en ligne (86%) - Réalisation de démarches administratives, fiscales (90%) - Participation aux réseaux sociaux (82%) - Ecoute et téléchargement de musique (73%) - Consultation des notes et avis (88%) - Recherche d'information santé (77%) - Regarde la télévision en direct ou replay (68%) - Regarde des films vidéos (73%) - Téléphone via Skype (65%) - Vend en ligne (72%) - Donne des notes, des avis (58%) - Recherche un emploi (42%) - Recourt à un usage contre rémunération (89%) - Propose un usage contre rémunération (87%) - Echange sans rémunération (43%).

Groupe 2 : Les « touche-à-tout » (23% de la population)
 
Les « touche-à-tout » utilisent, comme leur nom le laisse supposer, la plupart des activités étudiées avec des taux importants comme le groupe 1, mais à la différence des premiers, ils ne sont pas très attirés par les échanges entre pairs – en l’occurrence l’échange gratuit et la proposition de biens et services contre rémunération. Tous les autres usages par contre sont massivement pratiqués : 93% écoutent de la musique, 76% regardent la télévision, 89% réalisent des démarches administratives, 50% recherchent un emploi, 94% achètent en ligne et 53% vendent en ligne. Comme le groupe 1, les « touche-à-tout » sont plus souvent des hommes (54%,+6 points) et des jeunes adultes (42% ont entre 25 et 39 ans, + 21 points) le plus souvent diplômés (38% sont diplômés du supérieur). Assez proches des membres du groupe 1, les « touche-à-tout » sont comme eux confiants dans les commentaires qu’on trouve sur le net (62% pour les premiers, 64% pour les seconds). Cette catégorie est assurément le cœur de cible des boutiques en ligne.
Les usages les plus fréquents des « touche à tout » sont : Préparation d'un achat en ligne (95%) - Achat en ligne (94%) - Réalisation de démarches administratives, fiscales (89%) - Participation aux réseaux sociaux (89%) - Ecoute et téléchargement de musique (93%) - Consultation des notes et avis (91%) - Recherche d'information santé (69%) - Regarde la télévision en direct ou replay (76%) - Regarde des films vidéos (79%) - Téléphone via Skype (48%) - Vend en ligne (53%) - Donne des notes, des avis (52%) - Recherche un emploi (50%) - Recourt à un usage contre rémunération (20%)
 
Et ceux en-dessous de la moyenne des internautes : Propose un usage contre rémunération - Echange sans rémunération.


Groupe 3 : Les utilitaristes (20% de la population)
Les utilitaristes cantonnent internet à un outil pouvant simplifier la vie. Les utilisations se focalisent ainsi sur les démarches administratives, la préparation d'un achat, l'achat et la vente en ligne, la consultation des avis et commentaires, la recherche d'informations sur la santé, ou encore le téléphone via skype. « Ces huit pratiques sont développées alors que toutes les autres affichent des scores inférieurs à la moyenne ». Les utilitaristes sont ainsi peu attirés par les activités récréatives que proposent internet (musique, télévision, vidéos), les réseaux sociaux ou les échanges entre pairs. Globalement plus âgés (48% d’entre eux ont entre 40 et 59 ans, +15 points) que les spécialistes des échanges entre pairs et les « touche-à-tout », les utilitaristes se distinguent par un niveau de vie très supérieur à la moyenne (+6 points pour la classe moyenne supérieure et +10 points pour les individus dotés de hauts revenus). Là encore, cette cible fait partie des prioritaires pour les enseignes multicanales, d'autant qu'elle a les moyens !
 
Les usages les plus fréquents des utilitaristes sont : Préparation d'un achat en ligne (92%) - Achat en ligne (91%) - Réalisation de démarches administratives, fiscales (81%) - Consultation des notes et avis (75%) - Recherche d'information santé (63%) - Téléphone via Skype (36%) - Vend en ligne (44%) - Donne des notes, des avis (40%).
Et ceux en-dessous de la moyenne des internautes : Participation aux réseaux sociaux - Ecoute et téléchargement de musique - Regarde la télévision en direct ou replay - Regarde des films vidéos - Propose un usage contre rémunération - Recherche un emploi - Recourt à un usage contre rémunération (20%) - Echange sans rémunération.

Groupe 4 : Les jeunes (14% de la population)

Principalement composé d'individus âgés de moins de 25 ans (6 cas sur 10), le groupe des jeunes focalise les pratiques sur des activités récréatives telles que la musique (96% d’entre eux en écoutent ou en téléchargent), les réseaux sociaux qu’ils fréquentent pour 81% d’entre eux (+29 points par rapport à l’ensemble de la population) et le visionnage de contenus, que ce soit sur la télévision en direct ou en rattrapage (67%, +30 points) ou en regardant ou téléchargeant des films, des vidéos ou des séries (68%, +33 points). « Ils téléphonent également plus souvent grâce à des logiciels de type Skype (61%, +28 points). » Les pratiques plus utilitaires sont par contre largement sous-représentées dans ce groupe composé principalement d’élèves ou d’étudiants (55%) résidant en zone urbaine.

Les usages les plus fréquents des jeunes sont : Participation aux réseaux sociaux (81%) - Ecoute et téléchargement de musique (96%) - Regarde la télévision en direct ou replay (67%) - Regarde des films vidéos (68%) - Téléphone via Skype (61%)

Et ceux en-dessous de la moyenne des internautes : Préparation d'un achat en ligne - Achat en ligne - Réalisation de démarches administratives, fiscales - Consultation des notes et avis - Recherche d'information santé - Vend en ligne - Donne des notes, des avis - Recherche un emploi - Recourt à un usage contre rémunération - Propose un usage contre rémunération - Echange sans rémunération.

Groupe 5 : Les visiteurs du net (21% de la population)

Les visiteurs du net utilisent internet mais de façon très occasionnelle. Leurs pratiques se limitent à quelques usages partiels « beaucoup moins développés qu’en moyenne ». Ce groupe se distingue par une moyenne d'âge plus élevée (63% ont entre 40 et 69 ans, +17 points). Il s'agit souvent de retraités (31%, +8 points), ou de personnes pas ou peu diplômées (58% ont, au mieux, le Bepc soit 10 points de plus que dans l’ensemble de la population).

Les non-internautes quant à eux (16% de la population) se distinguent soit par un âge avancé (59% ont plus de 70 ans, contre 15% dans l’ensemble de la population). Plutôt composé de femmes (61%, +9 points) et de ruraux (31% résident dans des communes rurales, +8 points), ce groupe de non utilisateurs se distingue également par un niveau de revenus plutôt bas (61% contre 45% de la population en moyenne).

 

Tout le dossier :

Observatoire du numérique : 2015, une année charnière pour les NTIC
En 2015, le taux d'équipement en smartphone et tablette bat des records !
En 2015, quels usages du téléphone mobile ?
E-commerce : Les avis et commentaires influencent-ils vraiment les achats ? 
Observatoire du numérique : Quels usages des réseaux sociaux ?


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !