logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Observatoire du numérique : Quels usages des réseaux sociaux ? (Dossier)

Garder le lien, partager et s'informer

Publié le


En 2015, selon l'Observatoire du numérique de l'Arcep, plus d’une personne sur deux est membre d’un « réseau social » sur internet. C'est 10 points de plus en 3 ans ! Quels sont les usages les plus courants ? Quelques éléments de réponse ici.

Les réseaux sociaux continuent à attirer de nouveaux utilisateurs. 52% des personnes interrogées par l'Arcep fréquentent ce type de réseaux en 2015, ce qui représente 62% des internautes.

Qui sont les socionautes ?

Si les socionautes sont présents dans quasiment toutes les classes d'âge, le phénomène réseau social touche toutefois beaucoup plus intensément les 18-24 ans qui sont presque tous membres des réseaux sociaux : 92% d’entre eux y sont inscrits. Les plus jeunes de 12-17 ans sont également largement représentés (79%). « En l’espace de trois ans, les réseaux sociaux ont surtout conquis les 25-39 ans (+17 points), à présent plus présents sur ce terrain que les 12-17 ans ». Quant aux tranches d'âges plus âgées, la proportion de socionautes est certes moindre, mais elle est là aussi en progression (+8 points pour les 40-59 ans en trois ans à 44%, +7 points pour les 60-69 ans à 26%). Même les très anciens de 70 ans et plus s'y mettent (11%). Globalement, les socionautes sont plus souvent des femmes (53%) que des hommes (50%), mais l'écart est peu significatif. Globalement aussi, les socionautes sont plus souvent en possession du baccalauréat au minimum (64%). Contrairement à d'autres usages, « les individus disposant de bas revenus sont de plus grands utilisateurs de ces réseaux (11 points d’écart avec les hauts revenus) ». En termes géographiques, les urbains sont plus largement socionautes (19 points d’écart entre les habitants de l'agglomération parisienne et les habitants des communes de moins de 2 000 habitants). Les plus grands écarts de progression enregistrés entre 2014 et 2015 concernent les ouvriers (+11 points par rapport à 2014) et professions intermédiaires (+8 points), les personnes âgées de 25 à 39 ans (+9 points), les foyers de trois personnes (+10 points) et les communes comptant entre 2 000 et 20 000 habitants (+7 points).

Pourquoi devient-on socionaute ?

Le fait d’entretenir des liens avec ses proches est sans conteste la raison principale de l'usage d'un compte sur les réseaux sociaux : « 91% estiment qu’il s’agit d’une des raisons de leur participation à un réseau social. Les femmes (94%), les jeunes de 12 à 17 ans (96%), les employés (94%) et personnes au foyer (94%) en sont les plus convaincues ».

La deuxième raison évoquée est celle du divertissement. Là encore, les 18-24 ans (91%) et les 12-17 ans (88%) sont aux avant-postes.

L'autre grande raison citée par les sondés est que les réseaux sociaux permettent de partager des vidéos ou des photographies. Cette raison est particulièrement citées par les 12-17 ans (92%), les 18-24 ans (89%) et les non-diplômés (85%). Leurs ainés de 40-59 ans (71%) font partie des catégories de population y prêtant le moins d’attention.

En quatrième raison, s'informer sur l'actualité fait un bond depuis 2012. (+17 points en trois ans). « Cette augmentation concerne en premier lieu les 25-39 ans (+25 points), les employés (+23 points), les personnes au foyer (+27 points) et celles disposant de faibles revenus (+25 points). Elle repose aussi sur les réponses des 12-17 ans (+21 points) qui, avec les habitants de Paris et de son agglomération, sont les plus nombreux à invoquer cette raison (respectivement 77% et 79%). » Les non-diplômés (64%) et les retraités (61%) y sont les moins sensibles.

En marge des 4 raisons principales, les internautes notent la possibilité de faire de nouvelles rencontres (25% des réponses en moyenne en 2015) et la participation à un réseau social dans le cadre de son activité professionnelle, en légère augmentation par rapport à 2012 (+4 points).

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top