logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Que couvrent les droits d'entrée et redevances d'enseignes en franchise ?

Les droits d’entrée : une participation à l’expérience et au savoir-faire du franchiseur

Publié le

Vous souhaitez créer votre structure et la franchise vous intéresse. Néanmoins, vous vous interrogez sur certains points comme les incontournables droits d’entrée et redevances d’exploitation demandés par les enseignes. Cela vaut-il le coup ? Que couvrent ces frais ? Voici un tour d’horizon complet avant de vous lancer, pour éclaircir ce point toujours difficile à appréhender.

Les droits d’entrée : une participation à l’expérience et au savoir-faire du franchiseur

En France, 86% des franchiseurs demandent des droits d’entrée pour rejoindre leur réseau. En 2014, le montant de ces droits était compris entre 380 et 55.000 € selon les chiffres de Franchise Magazine. Le montant moyen à verser sur cette même année était de 17.659 €. Que couvrent donc ces droits d’entrée qui atteignent parfois des sommets ? Le droit d’entrée, aussi appelé RIF (Redevance Initiale Forfaitaire) permet d’abord au franchisé d’être accompagné par le franchiseur tout au long du processus de création de sa structure : rapport sur l’état local et national du marché, modèle de business plan, accès aux résultats du réseau, aide à l’obtention d’agréments, aide à la recherche et la négociation d’un local. La plupart du temps la formation initiale du franchisé est aussi prise en charge par le franchiseur.

Ces droits d’entrée permettent aussi d’accéder à des process, des outils, des méthodes. C’est le fameux « savoir-faire », concept si précieux en franchise qui désigne l’avantage concurrentiel créé par le franchiseur, qui fait sa force et son originalité. En vous acquittant des droits d’entrée, vous accédez aussi à des conditions d’achat optimisées et aussi à la puissance marketing du groupe. Vous faites partie du projet, les droits d’entrée sont votre contribution de nouveau membre. Point très important, inutile d’essayer de négocier ces droits. La négociation n’est pas envisageable ces droits sont, comme leur nom l’indique, la clé d’entrée. Vouloir les négocier, c’est montrer votre faiblesse financière, et votre incapacité à faire ce premier effort. La négociation est possible en franchise, mais gardez vos talents de négociateur pour d’autres postes.

Redevances d’enseignes : l’assurance d’un suivi personnalisé

Outre le paiement des droits d’entrée, opter pour une franchise implique de reverser un pourcentage de son chiffre d’affaire au franchiseur. Ce pourcentage est très variable d’une enseigne à une autre. Les franchiseurs peuvent ainsi demander 1%, ou faire grimper cette participation à 5, 6 voire 8 ou 10% du CA selon les enseignes. Ces redevances d’enseignes ou « royalties », permettent au franchiseur de faire vivre et évoluer son concept, et donc au franchisé d’en bénéficier. Les royalties couvrent de nombreux postes, de l’assistance technique, juridique, commerciale, administrative jusqu’à tout ce qui concerne le travail de recherche et développement en passant par l’animation du réseau. Vous contribuez aux frais qui permettent de faire fonctionner l’immense machine et piloter le bateau sur lequel vous avez pris place.

Car le franchisé, une fois lancé, sera suivi tout au long de son contrat. Un ou plusieurs animateurs le suivront pour l’accompagner sur plusieurs points : la maîtrise du concept, les codes à respecter mais aussi et surtout l’accompagnement au quotidien. Parmi les autres usages de ces redevances d’enseignes, on peut aussi parler de la mise en place de challenges entre les différentes enseignes du réseau, ou encore le financement des outils marketing et publicitaires du réseau dont bénéficie chaque franchisé. Depuis quelques années maintenant, une grosse partie de ce financement est allouée à internet et aux réseaux sociaux qui sont des canaux de plus en plus utilisés, tant pour recruter que pour animer le réseau.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top