logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Quelle reconversion pour un éducateur spécialisé ?

Congé, CPF de transition, démission, création d'entreprise

Publié le

Face aux conditions de travail de plus en plus difficiles et aux restrictions budgétaires constantes, de nombreux éducateurs spécialisés envisagent une reconversion professionnelle, pour changer de vie. Comment faire ? Quels métiers exercer après une reconversion d’éducateur spécialisé ? Eléments de réponse.

Quelle reconversion pour un éducateur spécialisé ?

Le congé de formation professionnelle

Les éducateurs spécialisés souhaitant faire une reconversion peuvent, s’ils travaillent dans la fonction publique, demander un congé de formation professionnelle afin de se former à un nouveau métier. L’éducateur spécialisé conserve alors 85% de sa rémunération pendant toute la durée du congé, qui ne peut excéder 3 ans.

Le principal problème réside dans le fait que l’agent est tenu, dès lors que le congé a été accordé, de reprendre du service, à son retour de formation, pendant une durée égale à trois fois la durée de congé de formation professionnelle accordée. Sans quoi il est obligé de rembourser les frais engagés pour cette formation. Autant dire que cela retarde d’autant le projet de reconversion de l’éducateur spécialisé qui a choisi cette option.

Le CPF de transition professionnelle

Financé par les Commissions Interprofessionnelles Paritaires Régionales, le CPF de transition professionnelle permet à un éducateur spécialisé salarié du privé souhaitant faire une reconversion professionnelle de suivre une formation, en conservant tout ou partie de sa rémunération. Et ce, afin d’apprendre un nouveau métier, dans le cadre de la loi pour la liberté de choisir son avenir.

Seule contrainte : les formations doivent obligatoirement être validées par une certification inscrite au répertoire nationale des certifications professionnelles, exactement comme pour le CPF, ce qui limite potentiellement les possibilités de reconversion.

La démission reconversion des éducateurs spécialisés

Pour celles et ceux qui souhaitent totalement changer de métier, par exemple en créant leur entreprise, il est possible, pour un éducateur spécialisé en reconversion, de suivre une procédure de démission-reconversion. Deux cas de figure se présentent donc : soit l’éducateur spécialisé est salarié du privé soit il est agent de la fonction publique d’Etat, hospitalière ou territoriale.

Les éducateurs spécialisés salariés du privé

Comme tous les salariés du privé, les éducateurs spécialisés en reconversion peuvent entamer une démarche de démission-reconversion. Il faut pour cela effectuer une demande de conseil en évolution professionnel auprès de l’APEC ou d’un FONGECIF afin de monter un projet de reconversion puis obtenir une attestation du caractère réel et sérieux du projet. Il est alors possible de bénéficier de l’allocation de retour à l’emploi (ARE) même après avoir démissionné.

Les éducateurs spécialisés de la fonction publique

Les éducateurs spécialisés de la fonction publique ne peuvent pour l’instant prétendre à une allocation de retour à l’emploi s’ils ont démissionné. En revanche, ils peuvent effectuer une demande d’indemnité de départ volontaire, dont les modalités d’attribution et le montant varient selon la fonction publique.

  • Fonction publique d’Etat : l’indemnité est égale à 24 fois 1/12ème de la rémunération brute annuelle perçue sur l’année précédant la démission ;
  • Fonction publique hospitalière : plafonnée à 45.734,71€ bruts, l’IDV des éducateurs spécialisés de la fonction publique hospitalière dépend de la durée de service. 12 mois de traitement indiciaire brut pour une durée de service comprise entre 5 et 14 ans ; 16 mois de traitement indiciaire brut pour une durée de service comprise entre 15 et 19 ans ; 20 mois de traitement indiciaire brut pour une durée de service comprise entre 20 et 24 ans ; 24 mois de traitement indiciaire brut pour une durée de service de plus de 25 ans.
  • Fonction publique territoriale : pour les éducateurs spécialisés de la fonction publique territoriale en reconversion, l’IDV est égale à 2 fois la rémunération brute annuelle perçue l’année précédant la démission.

Dans les deux cas, il s’agit de la solution la plus performante pour opérer une reconversion d’éducateur spécialisé en vue d’une création d’entreprise.

Reconversion d’éducateur spécialisé en franchise

Fortes capacités d’apprentissage, expérience dans le montage de projets, management de situations difficiles, agilité, etc. : les éducateurs spécialisés en reconversion disposent de nombreuses compétences très recherchées par les enseignes qui se développent en franchise.

Les chefs de service ainsi que les directeurs et directrices d’établissement disposent en outre de compétences complémentaires largement valorisables sur le marché du travail, en particulier dans le cadre d’une création d’entreprise. Ressources humaines, management, formation : les éducateurs et éducatrices spécialisées qui ont déjà évolué dans leur métier disposent de nombreuses options de reconversion, notamment en franchise.

Et ce, d’autant plus qu’il existe une diversité de métiers accessibles en franchise pour les éducateurs spécialisés en reconversion professionnelle.

Les services à la personne

Les franchises de services à la personne constituent généralement une excellente solution de reconversion pour les éducateurs spécialisés : les prestations conservent un caractère humain affirmé, les embauches concernent souvent des personnes exclues du marché traditionnel du travail, les compétences en management sont largement mises à profit, etc. En plus, le marché est porteur et le métier valorisant.

Les services aux personnes âgées

Créer son entreprise dans le cadre d’une reconversion d’éducateur spécialisé tout en conservant un métier humain et utile socialement, c’est possible grâce aux franchises d’aide aux personnes âgées dépendantes. Marché en plein développement avec le vieillissement de la population et l’augmentation du nombre de personnes âgées souhaitant vieillir chez elles, le secteur des services aux personnes âgées dépendantes est à la fois porteur sur le plan économique et valorisant sur le plan moral.

Le soutien scolaire

Pour celles et ceux plus habitués à travailler avec des jeunes ou des enfants, les franchises de soutien scolaire peuvent également constituer une excellente opportunité de reconversion d’éducateur spécialisé. Là encore, les compétences en management sont mises à profit et l’utilité sociale forte : tous les types de foyers sollicitent les services des agences de soutien scolaire afin de donner les meilleures chances de réussite à leurs enfants.

Ces franchises constituent uniquement des exemples des métiers les plus fréquemment choisis par les éducateurs spécialisés, car ils correspondent au secteur, avant reconversion. Toutefois, grâce à la formation initiale accordée à tous les franchisés ainsi que l’accompagnement assuré par les têtes de réseau, tous les métiers sont accessibles, en franchise, dans le cadre d’une reconversion d’éducateur spécialisé. Il n’y a qu’à choisir son secteur d’activité puis choisir sa franchise pour se lancer.

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 3 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top