logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Développement durable : les enseignes alimentaires donnent-elles l'exemple ?

La réponse est oui !

Publié le

En août dernier, la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD) publiait les résultats de la seconde édition de l'Observatoire ESSEC de la distribution responsable. Quelles avancées entre 2012 et 2014 ? Quelques réponses ici.


Développement durable

En matière de consommation durable, de gestion responsable des ressources humaines et d’engagement sociétal, les enseignes de la grande distribution sont-elles aussi engagées qu'elles le laissent croire. C'est à cette question que l'Observatoire ESSEC de la distribution responsable créé à l’initiative de la FCD et de la Chaire Grande Consommation de l’ESSEC apporte quelques réponses ciblées. Créé avec comme missions principales la production d'indicateurs consolidés pour mesurer l'efficacité des politiques RSE des enseignes et l'identification des bonnes pratiques du secteur, l'observatoire a publié ses premiers résultats en 2012. En août dernier, la 2ème édition a permis de mettre en perspective les évolutions du secteur. Le document consultable en ligne sur le site de la FCD, présente les résultats communs en matière de gestion environnementale de l’activité de sept enseignes : Auchan, Carrefour, Casino, Cora, Metro, Monoprix, Système U.

A chaque fois, des exemples concrets viennent illustrer les initiatives, ce qui permet de constater que les enseignes s'engagent au quotidien pour la planète.


Les évolutions clés entre 2012 et 2014 sont pour les 7 enseignes participantes :

  • +3% de repas donnés par magasin : En 2014, les enseignes de la FCD ont fait don de 120 millions de repas (source FCD), soit 3% de plus qu’en 2012. Chez Carrefour en 2014, les magasins ont donné l’équivalent de 77 millions de repas à 800 associations de l’aide alimentaire. 100% des hypermarchés et supermarchés ont contractualisé avec une ou plusieurs associations, et pour garantir la qualité des dons, la Fondation Carrefour a financé près de 200 camions et chambres froides. Chez Auchan, en 2014, les magasins de l’enseigne ont contribué à distribuer l’équivalent de 13 millions de repas. Chez Monoprix, 140 magasins Monoprix sont concernés par le don alimentaire en 2014 (vs 64 en 2013). Le montant global des dons de marchandises alimentaires représente l’équivalent de 3,1 millions de repas (1,5 million en 2013). Chez Système U, a édité un guide de bonnes pratiques. Chez Métro, un outil pédagogique en partenariat avec l’ADEME Rhône-Alpes a été créé.


  • +15% du taux de déchets recyclés dans les déchets produits : Au total, 76,5 % des déchets produits en 2014 ont été recyclés ou valorisés (cartons, plastique, bois, valorisation des bio déchets).


  • 100% des enseignes étudiées proposent des bacs de collecte spécifiques pour tous les types de DEEE : En deux ans, la reprise en magasin des lampes et cartouches a connu une progression respective de 57,8% et 38,2%. La collecte des piles accuse un léger retrait de -5,4%, quant au DEEE hors lampes, à savoir les produits électriques et électroniques, ils marquent le pas (-22,9%).


  • 99,5% des publications commerciales sont en papier recyclé et/ou certifié ;


  • -14,2% de consommation d'eau par m² de surface de vente et -17,6% de consommation d'énergie par m² de surface de vente : Carrefour, 1er distributeur français à obtenir la certification ISO 50001 pour son système de management de l’énergie en 2014, a été le 1er à avoir installé des meubles frigorifiques à portes dans les rayons frais des supermarchés. Le plan d’efficacité énergétique, qui avait pour objectif de diminuer la consommation d’énergie de 30%/m2 en 2020 vs 2004, est déjà atteint en hypermarchés et en cours de réalisation pour les supermarchés. Chez Monoprix, la consommation d’énergie en MWh a baissé de 6 % en 2014. Désormais, lors des créations de magasin ou de remodelage, Monoprix dote systématiquement de portes ses meubles frigorifiques. Un premier bilan fait état d’une réduction d’environ 20 % de la consommation d’énergie mais aussi d’une hausse de 6°C de la température ambiante.


  • -20,4% des émissions de CO2 liées aux réfrigérants par m² de surface de vente : Pour les grandes surfaces alimentaires, les meubles frigorifiques représentent près de la moitié de l’énergie consommée par les magasins. En fermant 75% des des meubles frigorifiques destinés aux produits frais d'ici à 2020, soit 700 km de linéaires réfrigérés, l'économie atteindra à terme 2,2 TWh/an.


  • -2,5% des émissions de CO2 par palette liées au transport de marchandises et -20% des émissions de CO2 liées à la consommation d'énergie par m² de surface de vente.
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top