logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Tout ce qu’il faut savoir pour créer une boulangerie en franchise

Quels sont les atouts de la franchise pour créer une boulangerie ?

Publié le

Dire que le pain fait partie du quotidien des Français est faible. La baguette, souvent utilisée comme symbole de l’Hexagone à l’étranger, s’écoule chaque jour à des quantités hallucinantes. Plus de neuf Français sur dix (95%) mangent du pain au moins une fois par jour selon les chiffres du Ministère de l’Agriculture. Si le pain se trouve aujourd’hui en grandes surfaces, et que le nombre de boulangeries a diminué depuis un demi-siècle, 69% des Français choisissent tout de même ce commerce de proximité pour acheter leur baguette blanche, leur tradition ou un petit pain aux céréales. Parmi les secteurs alimentaires de la franchise, celui de la boulangerie-pâtisserie est un poids lourd. Voici comment s’y lancer, et ouvrir sa boulangerie en franchise.

Les atouts de la franchise pour créer une boulangerie

Le boulanger, c’est un commerçant indépendant, un acteur de proximité, intégré dans le quartier, qui propose des produits de qualité. Cette image d’Épinal est totalement compatible avec le principe de la franchise. En effet, alors qu’à une époque, il n’existait que de petites boulangeries, l’arrivée de la grande distribution a poussé les acteurs à se réinventer.

Face à cette concurrence forte, les indépendants s’organisent. De plus en plus d’enseignes choisissent la puissance de la franchise pour se développer. Selon les marques, il est possible de se lancer en profitant d’un accompagnement et d’une formation complète. Avec certaines enseignes, la transmission du savoir-faire nécessite des compétences techniques, une connaissance du métier de boulanger. Pour d’autres, le transfert de compétences se limitera bien plus à des aspects de gestion. Les pâtes pour les préparations arrivent sous forme surgelées, et la boulangerie est en réalité un « point de cuisson », sans réalisation sur place des préparations.

Créer une boulangerie en franchise est aussi une excellente solution pour profiter rapidement d’une excellente notoriété. En effet, en utilisant un nom déjà connu, le développement est accéléré. Les clients retrouvent des produits qu’ils connaissent, une enseigne de confiance, et ne sont pas surpris.

Zoom sur la réglementation pour ouvrir une franchise de boulangerie

Comme nous venons de le voir, la franchise possède l’avantage de permettre à tous de se lancer et d’ouvrir une boulangerie. Avec des connaissances du métier ou non, il est possible d’avoir son propre commerce. Dans tous les cas, que l’on soit boulanger de métier ou non, il faut se soumettre à la réglementation qui encadre la profession.

Règles d’hygiène et de sécurité : un boulanger doit pouvoir tracer ses produits, et s’assurer de la bonne sécurité alimentaire. Les fournisseurs et leurs matières premières doivent être clairement identifiés. En rejoignant une franchise, cette traçabilité est facilitée, grâce à un réseau déjà en place. En complément, il est aussi obligatoire de mettre en place le système HACCP, système qui identifie, évalue et maîtrise les dangers.

Règles liées au commerce : une boulangerie est un établissement recevant du public, et doit se mettre en conformité avec les règles prévues à cet effet. De même, une boulangerie est tenue d’afficher ses prix de vente de manière claire.

L’appellation boulangerie et la franchise

Peut-on afficher le mot boulangerie sur sa devanture, alors que l’on se lance en franchise, sans réelles connaissances du métier ? Oui. Cela est possible, mais à condition de respecter plusieurs règles. Pour utiliser l'appellation de « boulanger » et enseigne de « boulangerie », il faut absolument réaliser sur place le pétrissage de la pâte, sa fermentation, sa mise en forme ainsi que la cuisson des baguettes et pains. Dans le cas contraire, il reste possible d'ouvrir un terminal de cuisson, avec des enseignes comme celles du groupe des Fromentiers de France qui se compose de trois enseignes majeures (l'Epi Gaulois, Fromenterie et Maison des Pains) ou La Mie Câline, qui a pris ses origines en Vendée et est aujourd'hui un nom emblématique du secteur.

Pour ouvrir une franchise de boulangerie, plusieurs réseaux, comme Moulin de Païou ou Fournil des Provinces, proposent à des indépendants de bénéficier de leur soutien et de leur expertise.


A la question "Quelle enseigne choisir pour ouvrir sa franchise de boulangerie ?", aucune réponse toute faite ne peut donc être apportée. Les concepts sont nombreux, et chacun s'adapte à chaque situation. L’investissement initial variera d’un franchiseur à l’autre, mais il faudra compter de 250.000 à 300.000€, avec un apport personnel de 80.000 à 100.000€.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top