logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

les experts de la franchise vous répondent

Retour

Quels sont les risques

bonjour,

j'aimerais savoir si il y a des risques que mon affaire, si je deviens franchisé, ne marche pas ?

Et si oui, est ce que je peux avoir des dettes financieres ou est ce que le contrat de franchise me couvre ?

cdt

Expert Laurent DELAFONTAINE
Laurent DELAFONTAINE

a répondu le 06/01/2014

Bonjour,

En créant votre société (SARL, SAS, EURL,...), vous devenez un entrepreneur individuel, actionnaire et gérant (salarié ou non) de votre entreprise.

Cette société (et donc vous même) va signer un contrat de franchise avec la société franchiseur (par exemple Yves Rocher). Ce contrat vous donne le droit de représenter Yves Rocher sur un territoire et de pouvoir profiter de son savoir-faire. Vous devez toutefois respecter un cahier des charges et des obligations spécifiques (par exemple de n'utiliser que des produits Yves Rocher).

Vous allez probablement contracter un emprunt bancaire pour pouvoir réaliser votre projet (local commercial, mobilier, stock,...) et la banque va vous demander des garanties.

A terme, si votre société n'a pas le succès escompté (le chiffre d'affaire est insuffisant, vos charges sont trop lourdes,..) et que votre trésorerie ne peut plus suivre, votre société va probablement déposer le bilan.

Des lors, votre engagement auprès de la banque n'aura aucun rapport avec votre engagement auprès du franchiseur et votre contrat de franchise ne vous protègera d'aucune façon, vous devrez rembourser la banque (tout ou partie de l’emprunt).

Ce seront alors les conditions d'octroi bancaire (hypothèque du fond de commerce, caution personnelle,...) qui seront mise en oeuvre par la banque.

Pour résumer, vous n'aurez « rien sans rien » et le risque fait partie du quotidien des entrepreneurs.

Bien cordialement

Laurent Delafontaine

AXE RESEAUX

Scroll to top