logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

les experts de la franchise vous répondent

Retour

J'étudie la possibilité de devenir franchisé et j'ai entendu parlé de la franchise participative. Est-ce que cela veut dire qu'on peut devenir franchisé sans avoir d'apport personnel au démarrage ?

Expert François-Luc SIMON
François-Luc SIMON

a répondu le 07/06/2012

Bonjour,

La franchise participative, dont une application grandissante est faite depuis quelques années, est la formule par laquelle le franchiseur prend une participation au capital de la société franchisée.


Cette formule peut être intéressante, tant pour le franchiseur que pour le franchisé.

 

Pour le franchisé, la franchise participative lui permet de se financer plus facilement ; en effet, la prise de participation du franchiseur permettra un afflux de « cash in » et sera de nature à rassurer les franchisés disposant de fonds propres insuffisants pour faire face à leur BFR ; de plus, cette pratique peut être appréciée des banques, qui jugent que la franchise participative démontre que le franchiseur a réellement confiance en la réussite de ses franchisés.
 

Pour le franchiseur, la franchise participative permet un accroissement du nombre de candidats aptes à pouvoir intégrer le réseau puisque, comme je viens de le rappeler, elle augmente les fonds propres du partenaire franchisé, tout en sécurisant les banques. De plus, la franchise participative permet au franchiseur de participer à certaines des décisions de la société franchisée puisqu’il demeure associé dans la société du franchisé ; un juste équilibre devra être trouvé afin que le franchisé conserve sa liberté d’action sur un certain nombre de décisions (un pacte d’actionnaires pourra au besoin organiser en détail les droits et obligations des deux associés, franchiseur et franchisé).


Ce rappel synthétique effectué, et pour répondre précisément à votre question, la franchise participative ne saurait donc signifier que le franchisé puisse démarrer son activité « sans apport personnel » ; la franchise participative permet au franchisé, dans une certaine mesure, de disposer de fonds propres supplémentaires, ce qui explique l’application croissante qui en est faites.


Bien à vous.

 

François-Luc SIMON

SIMON Associés
Avocat, Associé-Gérant
Docteur en droit
Membre du Collège des Experts de la Fédération Française de la Franchise

www.simonassocies.com
 

Scroll to top