logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

les experts de la franchise vous répondent

Retour

Bonjour,

J'ai le choix d'importer un concept de fast food français au Royaume Uni en ouvrant une unité en franchise ou de créer en France un autre concept qui a déjà fait ses preuves a l' étranger, je serait donc importateur et créateur du concept en France.
Les deux concepts ont autant de chances de réussir et sont très porteurs en terme d'avenir.
Admettons dans les deux cas que plusieurs unités soient ouverte et fonctionnent bien.
N'est-il pas plus lucratif de revendre un reseau et concept qui m'appartiennent que de revendre les unitees crees en franchise?

Merci
Walid B

Expert Vanessa BOUCHARA
Vanessa BOUCHARA

a répondu le 27/02/2012

Monsieur,

J’ai bien pris connaissance de votre question laissée sur le site de « toute la franchise » et des deux options qui s’offrent à vous.

Voici les conseils juridiques que je peux vous apporter en distinguant les deux options :

  -    En ce qui concerne la première option, à savoir l’importation d’un concept de fast food français au Royaume Uni en ouvrant une unité en franchise. Dans cette hypothèse, vous devez bien vous assurer que votre franchiseur dispose des droits sur les marques et sur le savoir-faire, objets de la franchise. Par ailleurs, j’attire votre attention sur le fait que vous ne pourrez procéder à aucun dépôt de marque en votre nom et qu’il sera nécessaire de conclure un contrat de franchise.

 -     En ce qui concerne la deuxième hypothèse, à savoir créer en France un autre concept qui a déjà fait ses preuves à l’étranger. Il convient d’être extrêmement prudent dans cette hypothèse afin d’éviter de contrefaire un concept existant. Ainsi, seule l’idée pourra être reprise, mais en aucun cas la marque ou tout autre élément distinctif du concept (à savoir les éléments de reconnaissance tel que les visuels, les couleurs, le concept architectural…).

D’un point de vue économique, nous n’avons pas les éléments nécessaires afin d’affirmer quelle option serait la plus lucrative. Il conviendrait de comparer les différentes offres qui vous sont faites et éventuellement d’effectuer une étude de marché en ce qui concerne le concept que vous souhaitez vous-même créer. J’espère avoir répondu à vos questions.

Je reste à votre disposition pour toutes informations complémentaires que vous souhaiteriez.

Cordialement,

Vanessa Bouchara

Scroll to top