logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

les experts de la franchise vous répondent

Retour

CUMUL FRANCHISE & STATUT SALARIE

 Bonjour,

J'ai le projet de devenir franchisé dans le domaine informatique et plus précisèment dans la vente de matériel, conseil, sur un domaine novateur.

J'ai l'apport personnel suffisant pour le démarrage mais je ne peux pas me permettre d'attendre une année pour me verser un salaire. Pensez-vous qu"il soit possible de garder mon statut actuel de salarié tout en créant cette franchise, et, embaucher un salarié pour tenir ce commerce dans un premier temps. 

Pensez-vous que cela soit viable tout en sachant qu'un commerce doit rester ouvert de nombreux jours et heures tout au long de la semaine ?

Quelles sont les issues possible, à votre avis, au vue de ma situation ?

Merci pour votre aide, Cordialement

 

Expert Laurent DELAFONTAINE
Laurent DELAFONTAINE

a répondu le 20/11/2015

Bonjour,

Je comprends votre problématique qui est commune à beaucoup d’entrepreneurs.

Premier point, le modèle économique proposé par votre franchiseur doit normalement vous permettre de vous verser un salaire minimum dès la première année, la banque le demandera de toutes façons dans le budget prévisionnel.

En effet, même si ce salaire sera inférieur à ce que vous touchez actuellement, il en va de la viabilité du modèle économique proposé, surtout dans un domaine aussi porteur que l’informatique. Notez bien qu’il vous revient de monter vous même votre prévisionnel et qu’en tant qu’entrepreneur indépendant, vous êtes libre de vous rémunérer ou non selon la situation économique de votre future entreprise.

Second point, si vous embauchez un salarié, vous paierez tout de même un salaire ainsi que des charges salariales. Selon le niveau de votre salaire actuel et celui que vous pensez proposer à votre salarié, les économies réalisées ne seront peut être pas si substantielles que cela. Sans compter qu’un commerçant ne compte pas ses heures, hors vous devrez certainement embaucher plusieurs salariés pour faire tourner votre point de vente toute la semaine.

L’idée serait plutôt de vous consacrer à 100% à votre projet (car vous risquez de travailler plus de 40h par semaines) et d’embaucher un renfort ponctuel et une personne lorsque votre activité le nécessitera.

Troisième point, certains franchisés optent tout de même pour l’embauche d’un gérant et d’un salarié pour leur point de vente. En général ces personnes sont des investisseurs disposant de moyens financiers importants et ne se consacrent jamais à leur affaire d’un point de vue opérationnel. Ce profil de franchisé n’intéresse pas toujours les franchiseurs qui préfèrent manager directement des franchisés opérationnels.

Une issue possible serait de quitter votre travail actuel, de manière à pouvoir vous inscrire au Pôle Emploi. Vous pourrez alors bénéficier, sous conditions (à étudier obligatoirement dans un premier temps) d’aides complémentaires de cet organisme, du Fongecif et de la CCI (ACRE, NACRE, Prêt à taux zéro, DIF, …). Ces aides vous permettront de soulager votre trésorerie et de démarrer votre activité plus sereinement.

En espérant vous avoir répondu,

Bien cordialement,

Laurent Delafontaine

www.axereseaux.com

Scroll to top