logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeIcon/playICON/24/pinicon-my-accounticon-metas-turnovericon-metas-ticketicon-metas-moneyicon-metas-investmenticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-contributions-trainingicon-contributions-funding-assistanceicon-contributions-franchiseicon-checkicon-carticon-arrow-right-thinicon-arrow-linkicon-alerticon-action-close

Comment devenir diététicienne ou diététicien ?

Formations, diplômes, options en franchise : focus sur le métier de diététicien, un métier en plein essor

Publié le

Alors que 8 millions de personnes sont obèses en France, alors que les pratiquants de régimes végétariens ou sans gluten sont en augmentation croissante, nombreux sont celles et ceux qui souhaitent faire une reconversion pour devenir diététicienne ou diététicien. Quelles sont les formations pour devenir diététicien ? Peut-on devenir coach en nutrition sans diplôme ? Eléments de réponse.

Comment devenir diététicienne ou diététicien ?

Diététicien : un spécialiste de la nutrition

En guise de préambule, il convient de rappeler que le métier de diététicien est différent de celui de médecin nutritionniste, qui est un médecin spécialisé dans la nutrition par le biais d’un DU dédié, en plus de son cursus.

41% des diététiciens et des diététiciennes travaillent dans un établissement de soins tandis que 33% travaillent en libéral, dans leur propre cabinet. Le reste est généralement employé par les collectivités locales ou dans l’industrie agroalimentaire.

En effet, en établissement de soins, les diététiciens et diététiciennes vont participer à la gestion des achats alimentaires, assurer le suivi des patients et élaborer les menus en fonction des besoins de chacun : calories, macronutriments, répartition des repas, etc. tout est décidé selon l’âge, le sexe, le poids, les pathologies et les traitements éventuels.

Diabète, obésité, problèmes rénaux ou de foie, hypertension, etc. : la diététicienne ou le diététicien connaissent les implications de ces pathologies pour déterminer le meilleur menu pour chaque patient.

En libéral, les diététiciens et diététiciennes assurent le suivi de certains patients, qui leurs sont envoyés par des médecins généralistes (exactement comme les kinésithérapeutes) mais peuvent également prendre en charge des personnes souhaitant obtenir des régimes spécifiques : vegan, végétarien, sans gluten, etc.

Dans l’industrie agroalimentaire, les diététiciens et diététiciennes interviennent à la fois dans la réalisation d’études, le suivi de la conception des produits, leur promotion, etc.

Les formations pour devenir diététicien

Pour devenir diététicien, il existe deux diplômes :

  • Le BTS Diététique, via une formation à faire en deux ans, dans un lycée ;
  • Le BUT génie biologique spécialisation diététique (ex-DUT), via une formation à faire en 3 ans, dans un IUT.

Il existe également des formations à distance permettant d’obtenir ces diplômes, notamment pour les personnes en reconversion.

Devenir coach en nutrition sans diplôme grâce à la franchise

Le diététicien n’est en théorie pas un coach en nutrition. On l’a vu : son rôle est avant tout un rôle paramédical. Le diététicien élabore des menus pour des usagers aux profils spécifiques, bien souvent suite à une prescription médicale.

Pour devenir coach en nutrition dans le cadre d’une reconversion professionnelle, la meilleure solution est donc de se tourner vers des options, sans diplômes, en particulier grâce à la franchise.

Face à l’épidémie d’obésité et de surpoids qui touche les pays occidentaux, plusieurs enseignes se sont en effet développées depuis une dizaine d’années sur le créneau du rééquilibrage alimentaire.

Le principe est généralement d’assurer un suivi et un coaching de chaque client, d’élaborer des menus, éventuellement des programmes sportifs, et de proposer des compléments alimentaires dédiés. Et ce, afin d’aider ces clients à rééquilibrer leur alimentation et, in fine, perdre du poids.

Le grand avantage du coaching minceur en franchise est que les méthodes de suivi et de coaching, les connaissances en nutrition et en troubles alimentaires, les connaissances des compléments alimentaires, etc. sont transmises aux franchisés par la tête de réseau lors de leur formation initiale.

Ainsi, toutes les grandes franchises minceur existant aujourd’hui en France sont majoritairement composées de coach en nutrition ayant suivi une reconversion et exerçant leur métier sans diplôme de diététicien. De fait, ils ne peuvent pas se substituer à des diététiciens pour ce qui est d’établir des menus à des patients. Leur rôle est exclusivement tourné vers la minceur, la perte de poids, le rééquilibrage alimentaire et la reprise de confiance en soi.

 

Mots clés : Formation
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 3,3/5 - 3 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top