logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

les experts de la franchise vous répondent

Retour

Comprendre le montant d'investissement en franchise ?

Bonjour,

Veuillez m'expliquer svp quelques points encore flou pour moi concernant la franchise.

Le premier point concerne le financement, concrètement, supposons qu'une franchise demande un apport personnel de 100.000€ que le droit d'entrée et de 20.000€ et que l'investissement global est de 700.000€, quel est le montant exact que je dois apporter pour investir avec cette franchise ? Si je n'ai pas assez, dans quelle mesure les banques garantissent un crédit d'investissement ?

Deuxième point concerne l'expérience dans le domaine. Est-ce qu'une expérience dans le secteur de la franchise visée est exigée et nécessaire pour pouvoir investir ou l'apport financier suffit avec la perspective de recruter des compétence pour mener à bien le projet ?

Cordialement

Expert Laurent DELAFONTAINE
Laurent DELAFONTAINE

a répondu le 11/12/2020

Bonjour,

 

Concernant votre question sur le financement des franchisés.

La création du point de vente d’une enseigne se développant en franchise repose sur un modèle économique bien précis et assez simple.

Prenons l’exemple d’un commerce de chocolat, il vous faudra considérer :

L’achat du fonds de commerce ou du droit au bail pour le local = l’emplacement

La mise en œuvre des travaux (gros œuvre, second œuvre) pour mettre aux normes le local = l’agencement

Les panneaux, bandeaux, vitrophanie, … = la signalétique

Le mobilier (vitrines, présentoir, étagères, meuble caisse, …), le matériel (climatisation, groupe froid, informatique,…)

Le stock initial de lancement (chocolats, confiserie,…)

A cela, il faudra rajouter les frais de formation chez le franchiseur pour apprendre le métier, le droit d’entree en franchise et le fond de roulement initial de l’entreprise. 

 

Sur cet investissement global, le franchisé apporte une partie en cash, une partie en emprunt bancaire et parfois une partie en location (LOA).

 

En fonction de l’enseigne candidatée, de la qualité de l’emplacement, du profil du demandeur, de sa situation financière, qui sera resumé dans unl’établissement bancaire proposera d’accompagner, ou non, le candidat et son projet.

Si le concept repose sur un fonds de commerce hypothécable, la banque demandera en moyenne environ 30% d’apport du candidat.  

Si vous n’avez pas ce montant de 30%, il est possible d’aller chercher des aides régionales ou autres, mais ce n’est pas facile.

 

Sur votre question sur l’expérience, je vous invite à lire ma réponse sur ce site, et n’ayez crainte, c’est du ressort du franchiseur de vous former à votre nouveau métier.

 

Bon courage dans votre démarche

 

Laurent Delafontaine

www.axereseaux.com

Scroll to top