logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Hausse de pouvoir d’achat pour 75% des indépendants : la promesse gouvernementale

Edouard Philippe annonce un gain de plusieurs centaine d'euros par an grâce à la baisse des cotisations

Publié le

Parmi les nombreuses mesures annoncées en faveur des indépendants par Edouard Philippe, au début du mois de septembre, celle de la baisse des cotisations famille et maladie devrait permettre aux entrepreneurs de gagner plusieurs centaines d’euros par an. Le gouvernement promet ainsi une hausse de pouvoir d’achat pour 75% des indépendants.

La mesure phare du plan pour les indépendants, annoncé par le 5 septembre dernier par le premier ministre Edouard Philippe, la ministre de la solidarité et de la santé, Agnès Buzyn, et le ministre des comptes publics, Gérard Darmanin, reste la suppression du RSI. Mais plusieurs autres points, comme la baisses des cotisations sociales pour contrebalancer la hausse de la CSG, le maintien du taux des autres cotisations ou encore l’exonération des cotisations sociales pour les nouveaux créateurs d’entreprise et le doublement du plafond de chiffre d’affaires pour les auto-entrepreneurs ont également retenu l’attention.

Et la promesse d’Edouard Philippe d’« accorder un gain de pouvoir d’achat à 75% des indépendants par une baisse dégressive de la cotisation maladie » n’a pas échappé aux principaux intéressés. Le premier ministre estime que la baisse dégressive de 5 points de la cotisation maladie devrait conduire à un gain de pouvoir d’achat de 200 millions d’euros. Le gouvernement prend ainsi en exemple un indépendant touchant l’équivalent d’un SMIC : son gain sera de 270€ par an. Le gain pour un indépendant touchant 2.400€ sera cette fois de 550€ par an.

C’est en tout cas la promesse du gouvernement pour limiter l'impact de la hausse de la CGS sur les indépendants, comme il l'avait évoqué durant l'été, lorsqu'il a dû faire face à la levée de boucliers provoquée par l'annonce de cette augmentation de la CGS pour tous. Cette baisse de cotisations est l'une des « mesures de compensation », mises en avant par Gérard Darmanin pour calmer la grogne.

Reste que, comme le rappelle Marc Sanchez, secrétaire général du Syndicat des Indépendants (SDI), sur le plateau de Public Sénat, « il y a 40% des indépendants qui ne gagnent pas l’équivalent d’un SMIC. » Il se félicite néanmoins de l’annonce de ces différentes mesures en faveur des travailleurs non salariés, car « la symbolique de la suppression du RSI reste un message clair de la part du gouvernement ». Même son de cloche du côté de l’Union des entreprises de proximité, U2P, qui déclare, par la voix d’Alain Griset, son président, cité par France Info, qu’ « il y a un vrai message passé pour le développement du travail indépendant ».

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top