logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Fin de crise : reprise es-tu là ?

La situation économique semble aujourd'hui en bonne voie pour s'améliorer.

Publié le

François Hollande l'a affirmé dans son dernier discours en date du 14 juillet : la reprise est là ! Et sauf retournement subit, plusieurs signes avant-coureurs d'un frémissement positif sont là. Simple éclaircie ou retour au beau fixe, l'avenir le dira !

Depuis 2008 et l'affaire des Subprimes, l'économie mondiale va de mal en pis. Après une légère accalmie en 2010, la situation s'est encore dégradée pour faire sombrer l'économie mondiale dans la récession.

Depuis 3 mois pourtant, quelques signes avant-coureurs d'un frémissement positif viennent redonner du baume au cœur des entreprises.

La tendance n'est pas encore totalement au beau fixe, mais entre les nuages pointent quelques éclaircies...


Le moral des affaires se redresse

Selon les derniers chiffres de l'Insee publiés le 23 juillet, l’indicateur du climat des affaires en France gagne un point en juillet et s’établit à 87. Cet indice est calculé à partir des réponses des chefs d’entreprise des principaux secteurs d’activité. « Il reste toutefois nettement en dessous de sa moyenne de longue période (100) », explique l'Insee, mais le léger mieux se confirme avec trois mois consécutifs de remontée. Certes, tous les secteurs d'activité n'ont pas le même ressenti : « L’indicateur du climat des affaires gagne deux points dans l’industrie et dans les services. Il est stable dans le bâtiment et dans le commerce de détail. Dans le commerce de gros, l’indicateur perd un point en deux mois. »

Dans le détail, voilà le constat :

  • Dans l'industrie manufacturière, selon les chefs d'entreprise interrogés en juillet 2013, le climat conjoncturel s’améliore de nouveau. « L’indicateur synthétique progresse de deux points par rapport au mois précédent. L’indicateur de retournement bascule dans la zone favorable, indiquant une amélioration conjoncturelle. »
  • Dans les services, le climat des affaires se redresse également. « D’après les chefs d’entreprise interrogés en juillet 2013, la conjoncture dans les services reste dégradée, mais s’améliore légèrement. » L’indicateur synthétique du climat des affaires gagne cependant deux points en juillet et s’établit à 86. « L’indicateur de retournement est cohérent avec un changement de dynamique conjoncturelle, à confirmer dans les prochains mois. »
  • Dans le secteur du transport routier de marchandises et de la messagerie, les chefs d’entreprise estiment que l’activité reste dégradée sur la période récente. « Les anticipations des chefs d’entreprise demeurent pessimistes. »
  • Dans le secteur de l’information et de la communication, « le solde d’opinion concernant l’activité passée se dégrade nettement, tandis que les anticipations d’activité des chefs d’entreprise restent maussades ».
  • A l'inverse dans les secteurs de l'hébergement et restauration, « le jugement des chefs d’entreprise sur l’activité passée s’est nettement amélioré. Leurs anticipations d’activité sont inchangées. »
  • Dans le secteur des activités immobilières, les chefs d’entreprise estiment que l’activité a ralenti au cours des derniers mois.
  • Même chose pour le secteur des activités de services administratifs et de soutien.
  • Dans le bâtiment, le climat conjoncturel défavorable. « L’indicateur synthétique du climat des affaires est stable en dessous de sa moyenne de long terme. » Les entrepreneurs estiment que leur activité reste dégradée sur la période récente. Ils demeurent pessimistes sur leur activité dans les prochains mois. L’indicateur de retournement est en zone défavorable.
  • Dans le commerce de gros, le climat conjoncturel reste quasi stable. L’indicateur synthétique du climat des affaires perd un point par rapport au mois de mai et demeure en dessous de sa moyenne de longue période.
  • Enfin, dans le commerce de détail et dans le commerce et la réparation automobiles, le climat des affaires reste défavorable. « L’indicateur synthétique demeure à un niveau très inférieur à sa moyenne de long terme. » Les détaillants du commerce généraliste sont plus nombreux en juillet qu'en juin à déclarer une baisse de leurs ventes passées et prévues ainsi que de leurs intentions de commandes, chacun des soldes restant bas. « Parallèlement, les commerçants spécialisés sont un peu moins nombreux qu’en juin à signaler une érosion de leur activité tant passée que prévue, mais chacun des soldes demeure très inférieur à son niveau moyen ».
    Les commerçants automobiles sont quant à eux moins pessimistes en ce qui concerne leur activité passée :
    « le solde correspondant progresse à nouveau après une légère interruption. Ils restent partagés pour leurs prévisions : le solde relatif aux ventes prévues continue d’augmenter alors que celui correspondant aux intentions de commandes diminue de nouveau. »

L'intérim reprend des couleurs

L'autre signe avant-coureurs d'une possible reprise imminente est à chercher dans les chiffres de l'intérim de ces derniers mois. Souvent en première ligne à la baisse quand les entreprises vont mal, l'intérim est en effet un bon baromètre pour juger du retour de la confiance.

Dans le détail, selon une étude publiée le 25 juin dernier par le ministère du travail, données Dares, l'on dénombrait 522 500 salariés intérimaires en mission, soit 13 300 intérimaires de plus qu'au trimestre précédent. La Dares observe pour le premier trimestre 2013 un net rebond dans l'emploi intérimaire en industrie (+ 4,4 % soit + 9 500 postes). Au cours du 1er trimestre 2013, les effectifs intérimaires ont également augmenté de + 1,3 % (+ 1 400 postes) dans la construction après trois trimestres de baisse. Dans le tertiaire (+ 2 300 postes au 1er trimestre 2013) la situation d'embellie se confirme pour le deuxième trimestre consécutif.

Dominique André-Chaigneau, Toute La Franchise ©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top