logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Ecole de coiffure : tout savoir sur les formations pour devenir coiffeur

CFA, lycées, centres de formations : découvrez toutes les écoles pour devenir coiffeur

Publié le

Vous souhaitez devenir coiffeur/coiffeuse ? Quel que soit votre âge et votre expérience professionnelle, il est tout à fait possible de suivre une formation adaptée (formation initiale ou formation pour adulte) pour passer un diplôme qui vous permettra de trouver un emploi dans ce secteur qui recrute (la coiffure est le deuxième secteur de l’artisanat en France, en volume d’actifs). Comment devenir coiffeur ? Quelles sont les écoles de coiffure ? Quels sont les diplômes de coiffure ? Quid des formations coiffure pour adultes ? Eléments de réponse.

Comment devenir coiffeur ? Quelles écoles ? Quels diplômes ?

Ecole coiffurePour exercer dans le domaine de la coiffure, il est aujourd’hui quasiment indispensable d’être titulaire d’un diplôme de coiffure : aucun salon n’embauche de salarié.e.s n’ayant pas au moins le CAP, et si possible le BP ou, a minima, des Mentions Complémentaires. Il est fréquent en outre que les salons privilégient les coiffeurs et coiffeuses ayant obtenu leur diplôme en alternance (formation professionnel), plutôt qu’en cursus scolaire. L’apprentissage garantit en effet aux salons que les salariés ont eu une longue expérience de l’entreprise au cours de leurs années de formation et sont habitués aux rythmes et aux conditions de travail parfois éprouvantes des salons de coiffure. En d'autres termes, que ces salariés sont parfaitement formés au métier de coiffeur. Aussi, avant même d’évoquer les écoles de coiffure, il est important de dresser la liste des diplômes de coiffure.

Les diplômes de coiffeur

Il existe en France 4 diplômes de coiffeur/coiffeuse :

  • Le CAP coiffure : le CAP coiffure est le diplôme de plus bas niveau permettant d’exercer le métier ; il ne permet pas de gérer un salon de coiffure.
  • Le BP coiffure : le BP Coiffure se prépare en 1 an après le CAP, en formation continue ou en apprentissage.
  • Le BTS métiers de la coiffure : le BTS Coiffure se prépare dans un lycée, public ou privé, en 2 ans, après un Bac technique ou professionnel à orientation scientifique.
  • Le BM (Brevet de Maîtrise) coiffure : le BM Coiffure se prépare en 2 ans et est délivré par les Chambres des Métiers et de l’Artisanat.
  • Il existe également un CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) de responsable de salon de coiffure, accessible après 3 ans d’expérience du métier.
  • Il n’existe pas de Bac pro coiffure mais un Bac pro perruquier-posticheur ; un métier un peu à part, donc.

Il est à noter que, pour ouvrir un salon de coiffure, il est impératif soit de disposer d’un BP coiffure, d’un BTS coiffure ou d’un brevet de maîtrise, ou d’embaucher au moins un.e salarié.e titulaire de l’un de ces diplômes. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il est tout à fait possible de devenir franchisé dans l'une des enseignes de salons de coiffure (Addict Paris, Camille Albane, David&Son, Dessange, Franck Provost, Tchip Coiffure ou encore Vog Coiffure) sans disposer du BTS, du BM ou du BP : il suffit, accompagné par la tête de réseau, de recruter un collaborateur disposant du diplôme adapté.

Les écoles de coiffure

Il existe en France, principalement, 3 types d’écoles de coiffure :

  • Les CFA (Centres de Formation des Apprentis),
  • Des lycées professionnels publics ou privés,
  • Des instituts de formation, en particulier ceux des fédérations de la coiffure.

Ces établissements sont particulièrement indiqués pour la formation initiale en coiffure, c’est-à-dire principalement après la 3ème.

Zoom sur le Brevet de Maîtrise Coiffure

Le Brevet de Maîtrise Coiffure est accessible aux candidats ayant plus de 19 ans et ayant soit un BP Coiffure, soit au minimum 5 ans d’expérience professionnelle dans la coiffure. C’est l’un des diplômes les plus importants du métier car il permet non seulement de gérer un salon de coiffure mais aussi de former des apprentis et, surtout, il représente un élément rassurant pour les banques, lorsque l’on souhaite ouvrir son salon de coiffure. Et pour cause : le Brevet de Maîtrise sort du cadre strict du métier de coiffeur pour aborder des aspects plus entrepreneuriaux tels que la stratégie marketing, le management, la gestion économique et financière, la communication mais aussi la transmission du savoir, un des piliers des Maîtres Artisans.

Spécifique, ce diplôme, qui permet d’obtenir le titre de Maître Artisan, est délivré par les Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA) et s’obtient après une formation de 450 heures, délivrée soit directement par la CMA, soit par un centre de formation des fédérations de la coiffure.

Les formations coiffure pour adultes

Si, traditionnellement, les diplômes de coiffeur/coiffeuse sont obtenus par des jeunes en formation initiale (le CAP Coiffure se passe après la classe de 3ème), il est tout à fait possible de devenir coiffeur/coiffeuse à domicile ou en salon, même après 20 ans, 30 ans ou 40 ans. Et ce, en particulier grâce

Aux centres de formation privés qui permettent aux adultes de passer le CAP en 1 an. Les adultes ayant déjà le Bac ou un CAP seront ainsi dispensés de passer les examens portant sur les matières générales (français, histoire, etc.) et seront évalués exclusivement sur les matières « techniques » concernant le diplôme.

Aux GRETA : structures de l’éducation nationale, parfois adossées à des lycées, les GRETA organisent des formations pour adultes dans quasiment tous les domaines d’activité, y compris la coiffure. Le CAP Coiffure dispensé dans les GRETA implique généralement 10 à 12 semaines de stages dans l’année de formation.

A l’issue du CAP, les adultes peuvent également obtenir le BP et même le BM pour ouvrir leur propre salon de coiffure, par exemple.

Il est important de noter que si le BP, le BTS ou le BM sont indispensables pour diriger un salon de coiffure, il est tout à fait possible de devenir coiffeur/coiffeuse à domicile avec un simple CAP. Toutefois, la rémunération moyenne des coiffeurs/coiffeuses à domicile indépendants est tout juste égale au SMIC tandis que la rémunération des salarié.e.s de salons de coiffure est, en début de carrière, supérieure au SMIC et peut rapidement progresser, en particulier grâce aux intéressements sur les ventes de produits, généralement mis en place par les gérants de salons de coiffure.

Si vous êtes intéressé.e par les métiers de la coiffure, pour aller plus loin, lisez nos autres articles sur le sujet :

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 3,7/5 - 3 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top