logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Le jambon-beurre peut-il être détrôné par le burger américain ?

Selon les derniers chiffres Gira Conseil

Publié le

La burgermania ne faiblit pas en France selon Gira Conseil, au point même de quasiment faire jeu égal avec le traditionnel sandwich jambon-beurre !

Jambon beurre la mie calineA l'heure du déjeuner, le Français de plus en plus nomade se laisse séduire par des solutions vite achetées – vite mangées parmi lesquelles, le célèbre et charismatique « jambon-beurre ». Selon les chiffres 2015 Gira Conseil publiés début mars, il se serait ainsi vendu quelque 1,23 milliard de jambon-beurre l'an dernier, ce qui représente 55% de tous les sandwichs en 2015, soit une baisse de 3,22% par rapport à 2014. Cette seconde baisse consécutive s'explique notamment par la progression du burger américain, qui, selon Gira Conseil s'est écoulé à 1,19 milliard d'exemplaires en 2015, soit +11,21% par rapport à 2014. « La burgermania ne s'arrête pas. On se maintient à une croissance à deux chiffres. Si ça continue comme ça, on peut imaginer que dans deux ans il va se vendre autant de jambon-beurre que de burger » commente Bernard Boutboul directeur du cabinet Gira Conseil.

Comment expliquer cette poussée du burger ? Selon Gira Conseil les raisons sont à aller chercher du côté du « service à table ». En effet, de plus en plus le burger rejoint la carte des restaurants traditionnels. La montée en gamme du plus américain des sandwichs (burger gourmet, développement des formats Diners américain) est donc consommée... et cela booste les ventes ! En 2015, selon Gira Conseil, 75% des restaurateurs interrogés ont un burger à leur carte « et 80% d'entre eux nous disent qu'il est devenu le leader de leurs ventes » souligne Bernard Boutboul. La Burgermania est donc entérinée aussi bien en restauration rapide (34% des ventes de burgers en 2015) que dans les restaurants classiques.

La seconde raison évoquée par Gira Conseil pour expliquer le déclin du jambon-beurre tient à son prix en constante augmentation (+3,67% entre 2014 et 2015, à 2,84 euros en moyenne). Le prix du jambon-beurre aurait ainsi augmenté de +12,7% en cinq ans, « ce qui est beaucoup pour un produit de base » commente Bernard Boutboul.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top