logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Les réseaux de remise en forme en plein développement

Salles de sport et fitness : un marché toujours en progression dans l’hexagone

Publié le

Salle de sportLe nombre de salles de sports et de concepts dédiés à la remise en forme est en forte progression en France. Si le marché français est un peu à la traîne, et a mis du temps à suivre cet engouement pour le sport, il semble désormais que la vague soit lancée. En effet, parmi les personnes qui pratiquent une activité physique ou sportive « d’entretien », ils sont presque 50% à plébisciter aujourd’hui les salles de sport (47%) selon les chiffres d’une enquête Ipsos réalisée à l’occasion du salon Mondial Body Fitnessi. La salle de sport, ce nouvel eldorado accessible avec la franchise.

Salles de sport et fitness : un marché toujours en progression dans l’hexagone

Combien existe-t-il de salles de sport en France ? Difficile à dire tant leur nombre ne cesse de croître. Certains avancent une croissance folle, avec un nombre multiplié par 6 en 4 ans entre 2011 et 2015, soit une ouverture de 10 000 nouvelles salles de sport, qui proposent à la fois du fitness et des activités de musculation. Ce chiffre tient compte de toutes les salles, publiques et privées. Le Syndicat National des Entreprises exploitant les activités physiques récréatives des Loisirs Marchands avançait lui le chiffre de 3322 établissements dédiés au fitness en 2013. Un chiffre cohérent avec les 3600 clubs recensés par le rapport européen du marché de la santé et du fitness en 2015.

Mais la vague est lancée. Chaque mois, près de 200 à 250 nouvelles salles ouvrent leurs portes. Indépendants, ou reliés à une enseigne qui exploite le concept en franchise, ces lieux dédiés à la pratique du sport ne sont plus réservés à une frange minoritaire de la population. Si vous avez encore en tête l’image des salles de sport avec les bancs de musculation occupés uniquement par des poids lourds, vous vous méprenez. Aujourd’hui, une majorité de Français déclare pratiquer une activité physique ou sportive. « 30% font de la musculation, du fitness ou de la gymnastique d’entretien » nous apprend l’enquête Ipsos réalisée à l’occasion du salon Mondial Body Fitness.

L’intérêt pour le fitness enfin réel ?

L’engouement pour le sport, et en particulier les salles de sport, aura mis du temps à prendre en France. Dans notre beau pays, on préfère partir en randonnée, faire des balades à vélo. Ainsi, les salles de fitness attirent un public majoritairement féminin, jeune, et en recherche d’activités de groupes, mais aussi de yoga ou encore d’exercices pour le cardio. « La salle de sport attire davantage les femmes, tandis que les hommes privilégient leur domicile, sans doute parce qu’ils pratiquent davantage la musculation » confirme l’observation menée par l’Ipsos.

Le marché des salles de fitness a longtemps été vu comme en retard par rapport à d’autre pays. En 2010, un article de Reuters se penchait sur le sujet : « Le système de santé français généreux, mais aussi la préférence pour des activités de plein air, ou encore le manque d’offres de clubs à un prix attractif et avec des services de qualité expliquent le nombre réduits d’abonnés en salles de sport ». Mais aujourd’hui, elles deviennent un lieu de choix pour la pratique sportive. « Les raisons de se rendre en salle de sport sont multiples, mais c’est surtout l’ambiance et la motivation qui lui sont associées qui séduisent les adeptes du body-fitness. Les conseils et les cours qui y sont dispensés sont décisifs pour 36%, les équipements pour 31% » selon l’Ipsos.

Créer une salle de sport avec le modèle de la franchise

Le marché permet aux entrepreneurs de se lancer, car il existe de réelles opportunités. En plus des clubs gérés de manière indépendante, la franchise a permis de structurer le marché. Frank Elie-Benzaquen, co-fondateur du Klay, club de sport haut de gamme à Paris, donne son point de vue dans les colonnes du Figaro : « Avant 2000, les salles étaient dirigées par des musculeux qui ne savaient pas gérer une PME. Des acteurs comme Club Med Gym ou Fitness First ont alors structuré le marché. En quinze ans, il s'est beaucoup professionnalisé ». Si bien qu’aujourd’hui, qu'il existe une multitude d’enseignes.

  • Certaines enseignes jouent sur l’approche discount et proposent des forfaits à des prix très bas, pour quelques dizaines d’euros par mois ;
  • D’autres font le choix au contraire du haut de gamme, avec un accompagnement personnalisé et un suivi de la performance ;
  • Certaines enseignes jouent la carte du « club select », implantées dans les beaux quartiers ;
  • Enfin, on note aussi la percée d’enseignes dédiées uniquement aux femmes.

Cette immense variété, le groupe Hebe, propriétaire de quatre enseignes, en est un excellent ambassadeur : Lady Moving, Moving, Fitness Park et Garden Gym. Autant de marques aux positionnements différents.
Pour se lancer et créer sa salle de sport en franchise, il convient de disposer d’un bon apport. En effet, si la mise initiale varie selon les franchises, le coût du matériel, des équipements et accessoires, mais aussi le budget nécessaire pour louer un emplacement grimpent. Comptez 150 000€ chez Moving, avec une surface de 400 à 1500 m² selon la zone de chalandise. Au-delà, pour une surface plus grande, l’addition peut monter à plus de 200 000€.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top