logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Les services à la population en région

Dernière partie du dossier consacré au commerce et aux services en région

Publié le

Côté services à la population, la région la mieux équipée est sans conteste Provence Alpes Côtes d'Azur avec les meilleurs taux enregistrés en nombre de salons de coiffure, instituts de beauté, agences immobilières et agences de travail temporaire.

Au 1er janvier 2013, en France métropolitaine (hors DOM-TOM), l'Insee comptabilisait 12,8 salons de coiffure pour 10.000 habitants (13,6 pour la France de province), 7,0 instituts de soins de beauté (7,1 pour la France de province), 1,8 blanchisseries teintureries (1,6 pour la France de province), 2,2 écoles de conduite (2,3 pour la France de province), 1,4 pompes funèbres (1,4 pour la France métropolitaine), 11,6 entreprises de réparation automobile et matériel agricole (12,7 pour la France de province), 1,6 vétérinaires (1,8 pour la France de province). 10,7 agences immobilières (10 pour la France de province), 1,5 agences de travail temporaire (1,5 pour la France de province).

Salons de coiffure : La région la mieux dotée en salons de coiffure est Provence Alpes Côte d'Azur avec pas moins de 16 unités pour 10.000 habitants. Arrivent ensuite le Languedoc Roussillon avec 15,4 unités, l'Aquitaine avec 15 salons, Midi Pyrénées avec 14,9, la Corse avec 14,7, le Limousin avec 14,3, l'Auvergne avec 13,8, la Bourgogne et le Poitou Charentes avec 13,6. En bas de tableau, les régions les moins bien pourvues en salons de coiffure sont l'Ile-de-France avec 9,6 unités, la Bretagne avec 12,0, la Picardie, l'Alsace et le Centre avec 12,3, la Haute Normandie avec 12,4. Autour de la moyenne nationale à 12,8, en milieu de tableau l'on retrouve des région comme la Lorraine et la Franche Comté avec 12,8, la Champagne Ardenne et la Basse Normandie avec 12;9, les Pays-de-la-Loire avec 13,0, ou encore Rhône Alpes et le Nord-Pas-de-Calais avec 13,1.

A l'échelle des départements, ceux qui présentent les taux d'équipement en salons de coiffure les plus élevés sont les Alpes Maritimes (18,2 pour 10 000 habitants), les Hautes Pyrénées (17), le Vaucluse (16,9), le Lot (16,7), les Pyrénées-Orientales (16,4) les Alpes de Haute Provence et le Tarn (16,3), le Gers (16,2). A l'opposé, les départements les moins bien équipés en salons de coiffure se focalisent sur la région parisienne et notamment dans les Hauts de Seine et la Seine Saint Denis (7,6), le Val de Marne (8,4), le Val d'Oise (8,6), les Yvelines (8,7), l'Essonne (9,1) ainsi qu'en Seine et Marne (9,6).


Instituts de soins et beauté : La région la mieux pourvue en instituts de beauté et de soins est de loin la Provence Alpes Côte d'Azur avec 12,6 unités pour 10.000 habitants, suivie par la Corse avec 10,9, le Languedoc Roussillon avec 9,8, et l'Aquitaine avec 8,1. En bas de classement, les régions les moins bien équipées en instituts de beauté sont la Bretagne avec 4,4, précédée de peu par le Limousin avec 4,7, l'Auvergne avec 4,7, le Centre et Basse Normandie avec 5,3, les Pays-de-la-Loire et la Picardie avec 5,4, le Nord-Pas-de-Calais avec 5,5, la Franche Comté avec 5,6, et le Poitou Charentes avec 5,7. Dans le milieu de tableau, autour de la moyenne nationale de 7,0 instituts pour 10.000 habitants, l'on retrouve des régions comme Rhône Alpes à 7,9, l'Alsace à 7,8, Midi Pyrénées à 7,1 et la Lorraine à 6,9.

A l'échelle des départements, ceux dont les taux d'équipement sont les plus élevés sont le Var (14,3 pour 10 000 habitants), la Corse du Sud (12,2), l'Hérault (10,7), le Vaucluse (10,4), Paris (10,1), le Gard (10,0), les Bouches du Rhône (9,9). A l'opposé, les départements les moins biens équipés en instituts de beauté sont la Creuse (2,2), les Deux Sèvres (3,8), les Côtes d'Armor et le Cantal (3,9), la Lozère (4), le Finistère et la Manche (4,1), l'Aisne et le Loir et Cher (4,4).


Réparation automobile et matériel agricole : Les régions où les entreprises de réparation automobile et matériel agricole sont les plus nombreuses sont la Corse avec 16,6 garages pour 10.000 habitants, suivie du Limousin avec 15,6, l'Aquitaine avec 14,9, la Provence-Alpes-Côte d'Azur et le Poitou Charentes avec 14,8, l'Auvergne avec 14,7, Midi Pyrénées avec 14,6 et Languedoc Roussillon avec 14,2. En bas de classement, la région la moins bien pourvue en réparations automobiles et matériels agricoles est l'Ile-de-France avec 7,2 unités pour 10.000 habitants, précédée par le Nord-Pas-de-Calais à 8,6, la Haute Normandie avec 9,6, la Bretagne avec 10,1. En milieu de tableau, autour de la moyenne nationale de 11,6 unités pour 10.000 habitants l'on retrouve les Pays-de-la-Loire avec 11,1, la Picardie avec 11,3, la Champagne Ardenne avec 12,2, la Lorraine avec 12,3, le Centre avec 12,6.

A l'échelle des départements, ceux qui affichent un taux d'équipement parmi les plus élevés sont la Lozère (21,4 pour 10.000 habitants), le Gers (19,9), l'Aveyron (19,7), le Lot et Garonne (19,5), le Lot (18,4), la Corrèze (18,2), le Cantal et la Dordogne (18,0). A l'opposé, les départements les moins biens équipés en sociétés de réparation automobile et matériel agricole se concentrent une nouvelle fois sur l'Ile de France comme notamment à Paris (3,4 pour 10 000 habitants), les Hauts de Seine (5,2), le Val de Marne (6,7), l'Essonne (8,9), mais aussi dans le Nord (8,1), les Deux Sèvres (8,3), l'Ille et Vilaine (9,0), le Pas de Calais (9,5), la Meuse (9,7), la Loire Atlantique (9,9).


Agences immobilières : La région qui totalise le plus d'agences immobilières sur son territoire est, et de loin, Provence-Alpes-Côte-d'Azur avec 20,8 unités pour 10.000 habitants. Arrivent ensuite le Languedoc Roussillon avec 15,7, l'Ile-de-France avec 14,0, l'Aquitaine et Midi-Pyrénées avec 12,4 et la Corse avec 12,3. En bas de classement, les régions où le taux d'équipement en agences immobilières est le plus bas sont la Champagne-Ardenne avec 4,6, la Lorraine, la Haute Normandie et le Nord-Pas-de-Calais avec 5,8, la Picardie et l'Auvergne avec 6,4, la Basse Normandie avec 6,7, la Franche-Comté avec 7,0, la Bretagne avec 7,2, le Limousin avec 7,5, et le Centre avec 7,7. En milieu de tableau, prôche de la moyenne nationale à 10,7 unités pour 10.000 habitants l'on retrouve des régions comme l'Alsace et Rhône Alpes avec 10,1, le Poitou-Charentes avec 10,0, les Pays-de-la-Loire avec 8,9, la Bourgogne avec 8,4.

A l'échelle des départements les mieux équipés en agences immobilières sont les Alpes Maritimes (37,1 pour 10 000 habitants), Paris (33,1), le Var (23,1), les Pyrénées Orientales (18,7), l'Hérault (18,6), la Haute Garonne (16,5), les Hauts de Seine (15,2). A l'inverse, les départements les moins bien équipés en agences immobilières sont la Haute Marne (3,1), l'Aube (3,7), la Lozère (3,9), la Manche (4,4), la Meuse (4,5), les Vosges (4,9), le Pas de Calais, la Mayenne (5,0), l'Orne (5,3), l'Ardèche (5,4).


Agences de travail temporaire : La région qui totalise le plus d'agences de travail temporaire est la Provence Alpes Côte d'Azur avec 2,0 agences pour 10.000 habitants. Elle est suivie de l'Alsace, Rhône Alpes et la Haute Normandie à 1,8, et les Pays de la Loire avec 1,7. Dans le bas du classement, les régions qui comptent le moins d'agences de travail temporaire pour 10.000 habitants sont la Corse à 0,3, l'Auvergne à 1,0, le Languedoc Roussillon à 1,1, le Nord Pas de Calais, la Picardie et le Limousin à 1,2, le Poitou Charentes à 1,3. Proche de la moyenne nationale établie à 1,5 agence pour 10.000 habitants, l'on retrouve la Bretagne, la Basse Normandie, la Bretagne à 1,6, l'Ile de France, l'Aquitaine et Franche Comté à 1,5, ou encore Midi Pyrénées et la Champagne Ardenne à 1,4.

A l'échelle des départements les mieux pourvus sont les Alpes de Haute Provence (9,3 pour 10.000 habitants), Paris (3,7), le Rhône et le Loiret (2,4), la Moselle (2,3), les Bouches du Rhône (2,2), la Loire Atlantique (2,0). A l'opposé, les départements les moins bien lotis sont la Haute Corse (0,2), la Corse du Sud (0,3), la Lozère (0,4), le Cantal (0,5), la Meuse (0,6), le Val de Marne (0,7), les Yvelines et la Seine Saint Denis (0,8).

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top