logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Zoom sur la franchise alimentaire

Se lancer avec une franchise dans l'alimentaire constitue une réelle opportunité en 2014

Publié le

L'alimentaire est un des secteurs historiques de la franchise. Bien qu'ayant connu des années difficiles, le commerce alimentaire s'est restructuré depuis le début des années 2000, et affiche un nouveau visage. Se lancer avec une franchise dans l'alimentaire, qu'il s'agisse de distribution de produits ou de restauration, constitue toujours une réelle opportunité en 2014. Voici une présentation de ce secteur atypique, qui possède ses propres contraintes, et des opportunités actuelles dont il est possible de profiter via le système de la franchise.

Les chiffres clés de la franchise alimentaire

Le commerce alimentaire, c'est un peu le porte-drapeau de la franchise, le vaisseau amiral. En 2011, le commerce alimentaire pesait 19,58 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Sur fond de crise économique et de changements d'habitudes de consommation, le commerce alimentaire a su conserver son statut de plus gros secteur de la franchise, et continuer à croître en nombre de réseaux et de points de vente. Selon les chiffres de la fédération française de la franchise, on comptait en 2012 plus de 12.000 franchisés dans le domaine de l'alimentaire, et un total de 144 réseaux.

Les réseaux spécialisés dans la coiffure, l'esthétique, ou encore les équipements à la personne, très bien implantés, ne peuvent pas rivaliser et possèdent chacun moins de 8000 franchisés. La restauration et l’alimentaire restent les « poids lourds » de la franchise, et possèdent une présence historique forte.

Au total, ce sont 18,5 % des franchisés en France qui travaillent dans le secteur de l'alimentaire, et même un quart du total des franchisés si l'on inclut le secteur de la restauration rapide. Le secteur est-il pour autant encore ouvert à de réelles opportunités ou, au contraire, est-il saturé ? Le paysage de la distribution alimentaire a fortement évolué ces dernières années. Les commerces alimentaires spécialisés, comme les boulangeries-pâtisseries, ou encore les boucheries-charcuteries, ont vu leur part de marché baisser continuellement.

Le nombre de magasins s'est réduit, mais ce déclin a été enrayé au tournant des années 2000. Le commerce alimentaire spécialisé reprend des parts de marché, et la consommation alimentaire s’est même caractérisée par une augmentation des dépenses de 2,6% en 2011 (chiffres Kantar Worldpanel). Des modifications profondes sont intervenues, pour permettre à l’alimentaire de se remettre en phase avec les attentes des consommateurs.

Aujourd’hui, les exemples de réussites dans le secteur, via le système de la franchise, prouvent qu’il existe de vraies opportunités à saisir.

Les consommateurs continuent d'acheter leurs produits dans les hypermarchés ou des supermarchés, mais de nombreuses enseignes indépendantes ont conforté leurs parts de marché. Ces bons résultats s'expliquent notamment par un assouplissement au niveau réglementaire, qui a permis aux centre-villes d'accueillir de plus en plus de magasins de proximité. L'offre alimentaire, portée par de nouveaux concepts, est aujourd'hui bien plus attractive. Il faut ajouter à ce phénomène le développement des « drive », qui s'inscrivent dans la recherche permanente des consommateurs d'un gain de temps. L’alimentaire fait toujours partie des besoins essentiels des ménages, mais le mode de consommation et la façon d’acheter ont évolué. Tant mieux !

Franchise alimentaire : les concepts en vogue

Les ménages sont toujours à la recherche de nouveaux concepts dans le domaine alimentaire, et accordent également leur confiance à des enseignes classiques. C'est ce qui explique que les boulangeries soient en plein essor, et que dans le même temps, des distributeurs de chocolat ou de produits bio puissent se lancer et également rencontrer le succès. Il y a de la place pour toute une variété de propositions. Voici quelques données qui permettent d’illustrer cette hétérogénéité du secteur alimentaire.

Les boulangeries représentent 15 % des franchisés dans le domaine de l'alimentaire, et ont su proposer de nouveaux produits, notamment des sandwichs, de la petite restauration rapide, etc. Un commerce de proximité qui a toujours la côte.

Le chocolat continue d'être un produit plaisir, que l'on vient s'offrir malgré la crise ! La multiplication du nombre d'enseignes qui proposent des produits plaisirs, témoigne d'un fort dynamisme du secteur.

Les commerces de proximité, qui cassent les codes de l'alimentation conventionnelle, attirent de plus en plus de clients. Plus d’un consommateur sur deux (55%) considère la proximité comme un critère déterminant de choix (chiffre INSEE).

Les points de vente sont de moins en moins nombreux, mais de plus en plus grands. Bénéfice : l’offre est plus importante, et les consommateurs apprécient !

Le domaine du vin et de la boisson, qui profite d'une image d'authenticité que ne peuvent réclamer les hypermarchés, est porté par des projets séduisants. De véritables « concept-store » existent aujourd’hui.

Le nombre d'enseignes dans le domaine de la franchise alimentaire est impressionnant. Si vous souhaitez vous lancer dans l'aventure, vous trouverez forcément un réseau qui répond à vos attentes. Outre la diversité des concepts, et des produits proposés, cette richesse permet de trouver plusieurs types de réseaux, certains avec des tickets d'entrée plus faibles, et des investissements réduits. Sachez toutefois que la franchise alimentaire est un secteur qui possède ses propres caractéristiques…

La franchise alimentaire et ses spécificités

Comme pour tous les autres secteurs de la franchise, l'alimentaire demande bien entendu un respect des principes du concept du franchiseur, et le déploiement de la stratégie commerciale prévue par ce dernier. Les règles d'approvisionnement sont en général dictées auprès de fournisseurs référencés, mais d'autres règles bien particulières à l'alimentaire existent. La réglementation en termes d'hygiène et de qualité, mais également de fraîcheur des produits est indispensable.

De même, si l'emplacement est essentiel dans tous les types de franchise, en matière d'alimentaire, celui-ci se révèle particulièrement stratégique, mais doit également inclure des contraintes de livraison et d'approvisionnement. Enfin, autre particularité, le domaine de la franchise alimentaire requiert de très bonnes compétences en matière de ressources humaines, pour pouvoir manager des équipes souvent peu diplômées, avec des horaires décalés. La distribution et le commerce alimentaire ne sont pas forcément les secteurs les plus attractifs, et en qualité de franchisé, vous devez être en mesure de fidéliser et de motiver votre personnel afin d'atteindre vos objectifs.

Les commerces alimentaires, et notamment les commerces alimentaires spécialisés, doivent être lancés en tenant compte de nombreux paramètres. L'environnement local est prépondérant, et il faut évaluer les caractéristiques sociodémographiques, les équipements commerciaux de la commune, ainsi que le type de zone géographique avant de se lancer. Toutes ces variables doivent être analysées, et couplées à l'évolution de la densité des commerces alimentaires par habitant. La franchise dans l’alimentaire est bel et bien un métier à part !

Selon les chiffres de l'INSEE, il est intéressant de constater que le nombre de commerces alimentaires spécialisés dans une commune n'évolue pas aussi vite que sa population. Autre information, certains types de commerce, comme les boucheries-charcuteries ou les boulangeries-pâtisseries, se développent mieux lorsque d'autres métiers d'alimentaires spécialisés sont réunis à proximité, dans des pôles commerciaux dédiés. Souhaitant plus que jamais être conseillé et accompagné, le consommateur est sensible aux enseignes spécialisées de la franchise alimentaire, qu'il s'agisse de produits bio, de distribution de vin, de confiseries, ou encore de produits authentiques.

La franchise alimentaire donne à tous les candidats à la franchise un vaste choix pour lancer leur projet. Vous avez trouvé l’idée qui vous plaît ? Alors foncez !

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top