logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

« Le rôle de Schmidt Groupe au démarrage a été essentiel » Anthony Ascatigno, concessionnaire Cuisinella.

Publié le

Anthony Ascatigno a ouvert son magasin Cuisinella à l’été 2019. Il nous avait reçus avant le confinement, dans sa boutique, pour évoquer  son expérience et la manière dont Schmidt Groupe a facilité son installation. Aujourd’hui, il a rouvert son magasin et reste optimiste pour la suite.   

 

« Le rôle de Schmidt Groupe au démarrage a été essentiel » Anthony Ascatigno, concessionnaire Cuisinella.

SCHMIDT ET CUISINELLA

Nous sommes à l'écoute de VOS envies parce que VOUS n'êtes pas comme tout le monde
SCHMIDT GROUPE distribue des meubles de cuisine, salle de bains et rangement, de l'électroménager

« J’avais vraiment l’idée d’entreprendre » 

Quand nous avions rencontré Anthony Ascatigno, le temps n’était ni au confinement, ni à la distanciation sociale. Il nous avait reçu dans son magasin Cuisinella, à Lyon, autour d‘un ilot central de cuisine. Il est concessionnaire Cuisinella depuis l’été 2019. Un modèle économique proche de la franchise mais qui en diffère sur quelques aspects (Quelle différence entre franchise et concession ?). Anthony Ascatigno n’est pas tombé dans l’entrepreneuriat par hasard. Salarié pendant plusieurs années pour Optical Center, il est devenu manager et a accompagné son franchisé dans l’ouverture de plusieurs magasins. Il avait prévu depuis longtemps de se mettre à son compte : « J’avais vraiment l’idée d’entreprendre, de me mettre à mon compte. Le choix de la franchise ou du secteur n’était pas l’élément le plus déterminant pour moi ». C’est par l’intermédiaire de sa femme, gérante d’une presse-librairie, qu’il fait la connaissance d’un ancien membre du réseau Schmidt. Ce dernier évoque son parcours, Schmidt groupe et convainc le couple de se tourner vers cette enseigne. « Il m’a parlé du réseau avec beaucoup d’émotion et d’humanité » explique Anthony, « Schmidt est un grand groupe, un fabricant français et j’étais moi-même client chez eux donc, je connaissais la qualité de leurs produits. Le choix s‘est imposé presque comme une évidence aussi bien pour moi que pour ma femme qui était dès le départ impliquée dans l’aventure. » Le couple contacte le réseau, visite un magasin à Beynost et sont reçus au siège. Ils signent leur contrat et partent à la recherche d’un local à Lyon. « Schmidt Groupe nous a accompagné dans cette recherche et n’a cessé depuis d’être présent à nos côtés » insiste Anthony. Le choix, validé par toutes les parties, se porte sur le un local dans le quartier résidentiel et commerçant de Monplaisir, à Lyon. L’ouverture du magasin Cuisinella a lieu le 7 juin 2019.

Quatre semaines de formation

Anthony vend donc des cuisines alors même que ce n’est pas son métier d’origine. Il a pu compter sur une formation solide de Schmidt Groupe. « Le rôle du groupe avant le démarrage et au démarrage a été essentiel, c’est un des gros atouts de Schmidt Groupe» explique-t-il. Il a pu bénéficier d’une formation de quatre semaines, répartie sur six mois, en situation, chez un concessionnaire référent. Cette formation lui semble indispensable : « C’est le temps nécessaire pour appréhender le métier, découvrir ce que propose le groupe et récupérer un maximum d‘information utiles et concrètes pour la gestion d’un magasin de cuisine » De plus, pendant les six premiers mois d’activité, les concessionnaires Schmidt Groupe peuvent accéder à une plateforme téléphonique dédiée exclusivement aux ouvertures. En ligne, les conseillers les orientent dans leur choix et les aide à bien utiliser les outils de vente et de gestion proposés par le groupe. 

L’accompagnement du groupe trouve aussi sa place au moment de recruter les équipes. « Je manage aujourd’hui quatre personnes et je suis en cours de recrutement d’une cinquième» poursuit Anthony, « dans tous ces recrutements, si je le souhaite, je peux être accompagné par une agence partenaire de Schmidt Groupe. Elle s’occupe de lancer les candidatures et de faire une première sélection. C’est un gain de temps précieux car quand on lance l’activité, il y a tout à mettre en place et les affaires n’attendent pas. ». 

« Nous avons tout intérêt à partager un maximum avec le groupe » Anthony Ascatigno

Côté affaires justement, les premiers mois d’activité ont été bons. Des résultats qu’Anthony, met avant tout, sur la bonne cohésion entre le groupe et ses concessionnaires notamment lors des ouvertures de magasins et des parcours de formations proposés par le groupe et suivis par les équipes : « Nous avons fait un bon démarrage, en phase avec nos objectifs. La concession me permet certes, d’être indépendant et de faire un peu ce que je veux, mais je pense que nous avons tout intérêt à partager un maximum avec le groupe » insiste Anthony, « il me parait important que le groupe ait de la visibilité sur notre activité et inversement. C’est comme ça qu’on peut évoluer en tant que concessionnaire au sein du groupe et aussi que le groupe peut évoluer en tant que groupe. » 

Mais la crise liée à la pandémie du coronavirus, comme pour l’ensemble de l’économie, est venue quelque peu perturber cette marche en avant. Contraint de fermer boutique, le franchisé va devoir réviser ses objectifs à la baisse mais reste optimiste : « Depuis le confinement, nous avons été disponibles pour nos clients dans un premier temps pour les rassurer et dans un deuxième pour préparer la reprise d’activité, les plannings de livraisons et de pose » explique-t-il, « nous avons rouverts  le 11 mai, avec la mise en place d’une nouvelle organisation, pour réguler le flux en magasin, et bien sûr l’application de mesures sanitaires avec des gants, du gels hydro alcoolique à disposition, du plexiglass sur les bureaux pour la protection de nos salariés et de nos clients. » Surtout, l’entrepreneur souhaite dès maintenant se tourner vers l’avenir : « L’année n’est pas finie il est donc important pour nous d’accueillir cette deuxième moitié avec optimisme pour relancer l’activité au mieux. »

Une relation de confiance avec le Retail Manager

Avec cette crise, le rôle du Retail Manager du groupe est devenu d’autant plus crucial. C’est lui qui suit le nouveau concessionnaire et qui l’accompagne tout au long de la vie du magasin. L’objectif en temps « normal » est de faire progresser le magasin en chiffre d’affaires, en rentabilité et en formation. C’est lui qui organise une fois par mois les groupes de progrès entre concessionnaires d’une même région. « C’est le moment où, avec les autres patrons de magasin, on peut partager des bonnes pratiques et décider des axes de développement futurs » explique Anthony, « dans le groupe Schmidt, la transparence et l’accompagnement sont présents au quotidien et il y a un réel échange entre les deux parties. C’est cet échange et cette relation de confiance qui permet au groupe, comme aux concessionnaires, de connaitre rapidement le succès. » En temps de crise, il devient le premier interlocuteur avec le groupe et le premier soutien : « Son rôle a encore une fois été primordial, car il est là pour relayer les infos de la direction, nous expliquer certaines mesures ou décisions, partager les bonnes pratiques des uns et des autres.». 

Groupe Schmidt a rapidement mis en place une structure de crise avec une communication quotidienne avec les concessionnaires, la mise en place d’une plateforme pour poser des questions, et échanger sur les différentes pratiques et le relais d’informations sur les différentes aides auxquelles les concessionnaires ont droit. De plus, le groupe a reporté  les échéances en court pendant la période de confinement. Pour sa part, Anthony Ascatigno a demandé le report de six mois de son prêt bancaire et bénéficié du chômage partiel pour ses équipes. Vous l’aurez compris, malgré la crise, Anthony Ascatigno ne regrette pas son choix et son projet s’inscrit sur le long terme.

Alors si vous aussi, vous souhaitez vous lancer sur le marché de la cuisine, rendez-vous sur la fiche enseigne Schmidt-Cuisinella.

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,7/5 - 5 avis

Trouver une franchise

Franchises par thématique

Intéressé par un secteur d’activité en particulier ? Consultez la liste des franchises par thématique.

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

À propos de SCHMIDT ET CUISINELLA

Nous sommes à l'écoute de VOS envies parce que VOUS n'êtes pas comme tout le monde

 Parce que vous n'êtes pas comme tout le monde

En effet, le groupe franco-allemand dont le siège social est situé en Alsace, conçoit, fabrique et distribue des meubles sur-mesure permettant l’aménagement de la cuisine, de la salle de bains et de toutes les pièces nécessitant du rangement (dressing, entrée, cellier, salon, salle à manger, chambre, etc.).
Fondé en 1959 par Hubert SCHMIDT, le Groupe est resté une entreprise familiale, présidé aujourd’hui par sa petite fille Anne ...

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top