logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Le marché du sport tient la forme !

Une croissance de 2% en 2011 par rapport à 2010

Publié le

La Fédération Professionnelle des Entreprises du Sport et des Loisirs (FPS) a publié récemment le bilan 2011 de la filière sport. Les chiffres sont en croissance autour de + 2 % pour 2011 (9,3 milliards d'euros de CA) et restent bien orientés pour 2012.

Après 3 années proches du point mort, l’année 2011 sonne le retour de la croissance dans le commerce d’articles de sport et de services associés. Selon les chiffres de la Fédération Professionnelle des Entreprises du Sport et des Loisirs (FPS), 2011 a été marquée par un « très bon niveau d’activité au premier semestre (+ 5 %), particulièrement au printemps, et un second semestre en retrait (- 2 %), plus spécifiquement marqué en novembre et décembre ». Globalement sur l'année, la filière sport clôture 2011 avec une croissance de + 2 %.

Les chaussures de sport et les vélos tirent le marché

Le marché du commerce d'articles de sport et de services associés est souvent fortement impacté par la météo. Côté équipement de la personne pour le sport et la mode sportive, la FPS note ainsi une progression soutenue des chaussures de sport/loisir (autour des 7 %), notamment en raison de la météo clémente au quatrième trimestre qui a prolongé l’écoulement des collections.
Les ventes ont également été boostées grâce aux nouveautés femmes (tendances « fitness/toning », « minimaliste/sensation » et « tige moyenne »). A l'inverse, la météo n'a pas servi le rayon textile sport/loisir : l'été humide et frais a été défavorable aux articles de baignade tandis que le 4e trimestre particulièrement doux a limité les achats de vêtements chauds et de protection.

Du côté du matériel de sport, les mêmes causes météorologiques ont eu les mêmes effets ! « Les ventes de vélos et de leurs accessoires se sont envolées autour de + 5 %, là aussi en raison de conditions météo particulièrement favorables à la pratique au printemps et en fin d’année » précise dans un communiqué la FPS. Les rayons cycles ont aussi été boostés par la montée en gamme des vélos qui a imposé une montée en gamme des prix. Les rayons moins favorisés en 2011 ont été principalement ceux des sports d'hiver, handicapés par les difficultés d'enneigement de la saison 2010/2011.

Un marché de spécialistes essentiellement

Comme les autres années, 2011 ne déroge pas à la suprématie des spécialistes du sport qui ont raflé près de 80 % du marché. Ces spécialistes sont selon la classification de la FPS, les magasins réalisant plus de 50 % de leur chiffre d’affaires dans la vente d’articles de sport et de services associés. Par opposition, les non spécialistes sont grandes surfaces alimentaires, magasins de prêt-à-porter, chausseurs généralistes, vente par correspondance, grands-magasins, solderies…

En 2011, les spécialistes ont réalisé un chiffre d'affaires TTC de 7,31 milliards d'euros (vs 7,17 milliards d'euros en 2010 soit + 2 %) tandis que les non spécialistes réalisent dans le même temps 2 milliards d'euros TTC de CA (vs 1,97 milliard en 2010, soit + 2 %). « Chez les non-spécialistes, dont l’activité ressort également en positif, ce sont les chausseurs (autour de + 8 %) qui enregistrent la meilleure progression. En revanche, les grandes surfaces à dominante alimentaire ne parviennent pas à capter la progression du cycle et reculeraient d'environ 3% » précise la FPS.

En terme de circuits de distribution chez les spécialistes, « si, sur un plan global, commerce intégré et commerce associé continuent de tirer l’activité avec la même vigueur autour de + 2 %, les écarts de performance entre enseignes apparaissent assez élastiques. » En 2011, les enseignes spécialistes intégrées ont réalisées 4,5 milliards d'euros TTC de chiffre d'affaires (vs 4,4 milliards d'euros en 2010, soit + 2 %) tandis que les enseignes du commerce associé totalisaient en 2011 2,4 milliards d'euros TTC (vs 2,36 milliards en 2010, soit + 2 %). Les indépendants et magasins de marque détenant 4 % de parts de marché seulement ont connu de leur côté une évolution nulle à 410 millions d'euros TTC en 2010 et en 2011.

Un marché en constante évolution

Le 5 mars dernier, un sondage Ipsos / Logica Business Consulting réalisé à l'occasion du salon Body Fitness faisait le point sur la pratique sportive en France. Les résultats de ce sondage croisés avec ceux publiés lors des années précédentes mettent en évidence une montée progressive de la pratique sportive en France.

Ainsi, selon les chiffres 2012, 30 % des Français pratiquent la musculation, le fitness ou la gymnastique d'entretien, tandis que 29% pratiquent un autre sport. Au total donc, près de 60 % des Français sont des sportifs ! Et la pratique est assidue puisque 88 % des Français interrogés déclarent pratiquer leur activité de manière hebdomadaire, 53 % déclarent même pratiquer plusieurs fois par semaine.

Pourquoi font-ils du sport ? Avant tout pour leur santé (80 %), mais aussi pour le plaisir (71 %), et pour se défouler (67 %) ou se relaxer (67 %). L’épanouissement personnel est donc bien la clé de voûte de la pratique. Un phénomène qui touche de plus en plus de séniors puisque selon ce sondage, les plus de 50 ans sont de plus en plus nombreux à pratiquer un sport, notamment du fitness (56 % font du sport dont 29 % du fitness en 2012 contre 48 % en 2005). L'enquête montre également qu'internet joue un rôle important dans la pratique sportive chez les plus jeunes : les 25-34 ans sont 28% à faire des recherches sur Internet pour avoir des conseils sur la forme, le bien-être et le fitness. Un sur dix télécharge également des applications liées à la pratique d’un sport, à la forme, au bien-être ou au fitness.

Enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 1 017 Français âgés de 15 ans et plus, interrogés par téléphone du 6 au 7 janvier 2012. Méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne de référence du foyer, région et catégorie d’agglomération).


Dominique André-Chaigneau, Toute la Franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top