logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Entretien automobile : les réseaux structurés en franchise résistent...

Publié le
Le marché français de l'entretien automobile reste porteur même si globalement la stagnation des budgets est de rigueur depuis les années 1990. Contrairement aux garagistes traditionnels, les réseaux structurés en franchise résistent mieux, mais la concurrence est de plus en plus féroce.

Prix attractifs et concepts innovants sont les deux atouts de ce secteur en mutation. Globalement l'entretien et la réparation auto restent pour les français un gros poste de dépenses (37% du budget automobile en 2006 selon l'Insee). Mais depuis quelques années de nombreuses évolutions se sont faites jour dans ce secteur jusqu'alors dominé par les garagistes indépendants et les services SAV des concessionnaires de marque. Ces mutations tiennent principalement à l'évolution toujours plus technique des voitures mais aussi aux nouvelles habitudes des consommateurs et aux nouvelles réglementations européennes concernant la vente des pièces détachées.

Un marché en mutation

Jusque dans les années 1990, les consommateurs avaient l'habitude de faire entretenir leur voiture soit chez le concessionnaire de la marque du véhicule soit chez le garagiste de proximité. En quelques années, avec la multiplication des réseaux de franchise d'entretien auto de type Maxauto ou Midas, les consommateurs ont peu à peu modifié leurs habitudes. En cas de panne mécanique, le garagiste ou le concessionnaire restent toujours l'interlocuteur privilégié mais pour ce qui tient de l'entretien courant (vidange, pneus, plaquettes de frein, pot d'échappement...) de plus en plus les centres-autos se taillent la part du lion. A cela rien d'étonnant d'ailleurs : le consommateur sait faire la part des choses et surtout sait qu'il bénéficiera de tarifs bien plus intéressants dans un centre-auto que chez un garagiste. Cela vaut pour le prix de l'heure facturée souvent globalisé sous forme de forfaits bien plus clairs et transparents pour le consommateur, mais aussi pour le prix d'achat des pièces détachées d'origine. En effet, depuis 2002 et l'entrée en vigueur du règlement européen d’exemption, le secteur de l'entretien automobile a vu ses pratiques largement bouleversées.
Là où auparavant seuls les concessionnaires dument habilités par les constructeurs pouvaient intervenir la Commission Européenne a introduit la concurrence. Dans les faits cela se traduit par deux grands bouleversements. Le premier oblige les constructeurs à fournir aux opérateurs qualifiés un accès aux informations techniques nécessaires à leurs activités. Le second permet aux équipementiers de distribuer directement aux opérateurs qualifiés les pièces détachées qu’ils fournissent en première monte aux constructeurs. Ces pièces peuvent être distribuées sous le label « pièces d’origine » et sous leurs propres marques. Cette libéralisation du marché a devait profiter en premier lieu aux garagistes indépendants a donné des ailes aux centres-autos qui se sont retrouvés à jouer à jeu égal avec les concessionnaires.

Mais d'autres facteurs sont venus moduler l'euphorie générale du secteur de l'entretien auto. Ainsi, les centres-autos ont été touchés à l'égale des concessionnaires par la forte augmentation des tarifs des pièces détachées et accessoires à la source du fait de la flambée des prix des matières. Les commandes en grande quantité ont permis de donner l'avantage aux centres-auto mais les tarifs en fin de course pour le consommateur sont toujours à la hausse. Tous les intervenants ont également connu une baisse d'activité due aux progrès techniques constants des modèles commercialisés par les constructeurs. Toujours plus perfectionnées, les autos récentes espacent les entretiens en allongeant la durée de vie des pièces d'usure. La multiplication des composants électroniques sophistiqués a ré-enchéri le coût de l'installation pour les centres-auto. Les petits garagistes multimarques ont également beaucoup souffert de cette montée en charge technologique des constructeurs. En effet, les appareillages spécifiques rendus nécessaires coûtent chers et les indépendants n'ont pas les moyens financiers de suivre. A cela s'ajoute une prise de conscience tardive des concessionnaires qui multiplient aujourd'hui les offres d'entretien en forfait et les prolongations promotionnelles de garantie. Tous ces éléments mis bout à bout font qu'aujourd'hui, le secteur de l'entretien auto reste porteur mais plus fortement concurrentiel qu'autrefois.

L'innovation et les concepts services

Pour mieux faire la différence sur un marché très fortement concurrentiel, l'hyper-spécialisation mais aussi l'innovation en matière de services notamment restent deux grands leviers de croissance. L'hyper-spécialisation est à l'image des sociétés focalisées sur le remplacement des pare-brises. Ce segment de franchise de l'entretien-réparation est devenu en quelques années quasi incontournable ! Les compagnies d'assurance ont d'ailleurs délibérément choisi leur camps puisque ces sociétés sont toutes pour la plupart agréées pour simplifier la vie des consommateurs. La mise en place de services de remplacement à domicile où sur le lieu de travail a également boosté ce secteur. Autre spécialisation très porteuse actuellement : le traitement des vitrages. Glastint, le leader sur ce secteur est parmi les réseaux de franchises spécialisées l'une des enseignes les plus dynamiques en terme de nombre de nouvelles implantations. Le lavage auto est aussi en pleine révolution. Aux enseignes franchisées déjà bien implantées comme Elephant bleu par exemple, viennent s'ajouter depuis quelques années de nouvelles enseignes plus typées services à la personne ou résolument installées sur un créneau écolo. Tel est le cas notamment des enseignes Cosméti'Car ou Ecolave, deux spécialistes du nettoyage automobile sans eau à domicile. Ces deux enseignes misent sur un service personnalisé innovant. Elles n'attendent plus les clients, elles vont les servir à domicile ! L'argument écologique ajoute au capital sympathie de ces deux enseignes.

Devenir franchisé en entretien automobile

L'entretien auto est typiquement un secteur où les concepts en franchise se développent. Pourquoi ? Tout simplement parce que les produits sont très standardisés (pièces détachées, accessoires) et les prestations modélisables (fiches techniques, forfaits...). Face aux exigences de formation de ce métier en constante évolution, les franchiseurs sont parfaitement armés pour mieux répercuter les nouveautés proposées par les constructeurs mais aussi par les équipementiers. Le travail en réseau permet aussi d'être constamment accompagné et épaulé par les autres franchisés de proximité. Les centrales d'achat des réseaux permettent de garder des prix tirés pour séduire et fidéliser la clientèle. Ceci étant, la franchise en entretien auto n'échappe pas à quelques difficultés. La première tient principalement au montant de l'apport personnel. Les stocks sont en effet importants et les surfaces de vente doivent être bien implantées, bien équipées et de grande dimension. La deuxième tient à la nécessaire qualification des personnels puisque chaque intervention engage le franchisé en terme de sécurité des consommateurs. Le recrutement est souvent rendu difficile et la formation doit être constante. Deux points sur lesquels la franchise apporte un réel soutien aux entrepreneurs. Pour les enseignes plus typées services comme le lavage ou le traitement des vitrages, l'apport personnel est moindre. La technicité est également moins importante. Ces deux points font que les profils des franchisés sont largement plus ouverts que dans le cadre strict des centres-autos.
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top