logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Création d'entreprise : les aides publiques et privées pour vous lancer en franchise

Quelles sont ces aides auxquelles vous pouvez prétendre ?

Publié le

Aides publiques et privées Lorsque l’on se lance et que l’on porte un projet, les aides sont les bienvenues. Aides financières ou non-financières, le « support » est capital pour un entrepreneur afin de l’aider dès les toutes premières étapes de la vie de son entreprise. Les créateurs d’entreprises qui utilisent le modèle de la franchise peuvent, comme tout entrepreneur classique, disposer d’aides à la fois publiques et privées. Quelles sont ces aides auxquelles vous pouvez prétendre ? Quelles conditions remplir pour les décrocher ? Où s’informer pour les demander ? Voici un point complet.

Les aides publiques à la création d’entreprise en franchise

Difficile de lister toutes les aides proposées de manière publique pour aider les entrepreneurs. En effet, tant l’Etat de manière centralisée que les collectivités locales disposent de nombreux dispositifs. A chaque région, département et même ville des offres différentes. Les aides publiques pour les créateurs d’entreprises en franchise sont possibles sous plusieurs formes :

 

  • Des aides financières sous forme de prêt, qui amènent à un remboursement avec ou sans intérêt ;
  • Des bourses / donations. Il ne s’agit pas d’un prêt classique mais d’un vrai coup de pouce sans remboursement demandé ;
  • Des allègements fiscaux, notamment dans les premiers mois et les premières années, afin de faciliter le démarrage d’activité ;
  • Des formations et du conseil avec des professionnels pour faire les bons choix. Contactez notamment à ce sujet l’Agefos PME, financeur et conseil pour la formation professionnelle des PME.


Comment profiter de ces aides ?
En étant curieux et surtout en se documentant auprès des différents organismes officiels qui interviennent à proximité de l’endroit où vous vous installez. En effet, il est possible de toucher une subvention de plusieurs dizaines de milliers d’euros si vous contribuez à la modernisation d’une zone d’activité. Vous pourrez aussi profiter d’une belle enveloppe en installant vos locaux dans une ville qui a besoin d’activité et qui cherche à se développer, plutôt que dans un secteur déjà saturé. Enfin, si votre projet possède un caractère innovant, des aides sont aussi possibles. A vous donc de faire connaître votre projet avant même de créer votre entreprise, afin de connaître les aides dont vous pouvez bénéficier. Quelques grands dispositifs émergent du lot et constituent des aides publiques incontournables :

  • L’Accre : l’aide au chômeur créateur ou repreneur d’entreprise est une aide officielle proposée par l’Etat. Elle repose en réalité sur une exonération de charges sociales pendant une année, mais aussi sur la possibilité de disposer d’une avance financière. Il faut pour cela être demandeur d'emploi indemnisé par Pôle emploi ou susceptible de l'être, ou disposer de revenus réduits. Il faut remplir un formulaire spécifique de demande d'ACCRE et le faire suivre au CFE dans les 45 jours qui suivent la création d’entreprise.
  • L’Arce : il s’agit d’un droit qui concerne les demandeurs d’emploi qui perçoivent l’aide au retour à l’emploi (Are) et qui ont pour projet de créer leur entreprise. Ils peuvent bénéficier du versement de 45 % des allocations chômages restantes dues. La moitié à la date de création d’entreprise, le solde 6 mois après le début de l’activité. Une bonne façon de disposer d’une avance pour se lancer en franchise.
  • Nacre : ce dispositif est en réalité bien plus qu’une somme d’argent. Il s’agit d’un accompagnement complet de 3 ans. Nacre, qui signifie « nouvel accompagnement à la création ou la reprise d'entreprise » permet d’avoir un soutien dans toutes les étapes et cible notamment les chômeurs qui souhaitent créer leur entreprise. Car oui, une personne sans activité est un candidat idéal pour créer son propre « job », et notamment pour se lancer via la franchise. Le volet financier de cette aide publique permet d’obtenir un prêt à taux zéro de 1 000 à 8 000 euros sur 5 ans maximum. Tous les détails sont à consulter sur le site service-public.fr.
  • BpiFrance : la banque publique d’investissement, issue de la fusion d’Oséo mais également de FSI Régions, est un organisme français de financement et de développement des entreprises aujourd’hui incontournable. BpiFrance connaît bien le sujet de la franchise. Il est donc possible de solliciter l’organisme tant pour une création pure, une première installation par reprise de fonds de commerce ou encore le développement d’une master-franchise ! Il est possible de disposer d’un prêt pouvant aller jusqu’à 5 000 000 d’euros (prêt croissance), mais aussi d’une aide au montage financier, d’une aide pour la mise en place d’un projet collaboratif… La liste de la centaine d’aides disponibles est à découvrir sur le site de BpiFrance. Contactez un conseiller qui vous orientera vers l’aide qui correspond à votre projet.

Pensez à solliciter également en parallèle la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) dont vous dépendez ! En effet, pour ces réseaux, l’implantation d’une franchise et le développement de nouveaux concepts sont des sujets clés. Les CCI sont des interlocuteurs de proximité à ne pas négliger de par leur excellente connaissance de l’activité économique locale. Une aide précieuse pour réaliser son business plan et comprendre la puissance des zones de chalandise, dans le cas où vous devez discuter de ce point dans votre contrat de franchise.

Les aides privées à la création d’entreprise en franchise

S’il est difficile de lister les aides publiques à destination des futurs franchisés et franchiseurs, la mission devient carrément impossible pour les aides privées à la création d’entreprise. Les initiatives sont là aussi nombreuses. Mais certaines aides sont fréquemment mises en avant :

 

  • Le réseau entreprendre : lorsque des chefs d’entreprise s’organisent en réseau et décident d’aider les porteurs de projet, alors cela donne le « Réseau Entreprendre ». Une idée que l’on doit à André Mulliez, alors PDG du Groupe Phildar, qui a créé ce réseau en 1985. « Le cœur de cible de Réseau Entreprendre est constitué de projets potentiellement destinés à devenir des PME, c'est-à-dire les créations et reprises ayant au moins 3 emplois lors du démarrage, et 14 emplois à 5 ans » peut-on lire sur le site officiel. Il est possible avec le réseau entreprendre de disposer d’un prêt d’honneur de 15 000 € à 50 000 €, sans intérêt ni garantie.
  • France Initiative : ce réseau se revendique être le premier réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise avec plus de 220 plateformes implantées partout en France, 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014. France Initiative accorde un prêt d’honneur gratuit et sans garantie personnelle, qui permet d’accompagner le financement de créations d’entreprise, et surtout de faciliter le démarchage des banques pour obtenir un prêt plus conséquent. France Initiative est ainsi une sorte de labellisation de projets !
  • France Active : tourné vers des personnes aux revenus modestes voire en difficulté financière, le réseau associatif France Active a comme mission centrale de favoriser la création d’emploi, notamment pour les personnes éloignées du monde du travail ! 41 structures de proximité appelées Fonds territoriaux, 550 salariés et plus de 2 200 bénévoles sont à l’œuvre. France Active intervient comme garantie bancaire, mais peut aussi réaliser des prêts directs, de 8 000 à plus de 1 000 000 d’euros, notamment via le Programme d'investissement d'avenir (PIA).

 

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top