logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Où fait-il bon travailler en France en 2015 ?

Bordeaux une nouvelle fois en tête !

Publié le

Pour sa seconde édition, le palmarès des villes françaises où il fait bon travailler dressé par l’Institut Great Place to Work® place en tête Bordeaux. Les suivants sont essentiellement situées dans le grand Sud de la France !

Déjà placée en pole position dans le Palmarès 2014, Bordeaux reste fermement ancrée dans le coeur des Français !

Décidément, le soleil a de ces charmes que les Français adorent ! Pour preuve, cette année encore, la seconde édition du palmarès des villes où il fait bon travailler réalisé par l’Institut Great Place to Work® sacre une nouvelle fois Bordeaux. La capitale girondine récolte ainsi les suffrages de 39 % des français interrogés, loin devant ses poursuivantes !

La prime au soleil du Sud !

Top 10 des villes où il fait bon travailler selon l’Institut Great Place to Work® Sans conteste, le Top 10 des villes où il fait bon travailler ressemble à s'y méprendre à une liste de destination vacances. Ainsi, après Bordeaux en tête, l'étude l’Institut Great Place to Work® égraine un Top 10 très ensoleillé : Toulouse (31 % des citations), Montpellier (27 %), Nantes (24 %), Aix-en-Provence (23 %), Lyon (21 %), Perpignan (19 %), Paris (17 %) ex aequo avec Rennes, et sur la dernière marche du Top 10 Nice (15 %).

Au total donc, le Sud gagne la prime au soleil. Par rapport au Palmarès 2014, si le trio de tête ne bouge pas, derrière les villes jouent aux chaises musicales. Ainsi, la ville de Nantes précédemment classée à la 6e place gagne des points en terminant 4e. Elle renvoie l'ex 4e, Aix-en-Provence, en 5e position. Lyon rétrograde également en passant de la 5e place l'an dernier à la 6e place cette année. A l'inverse, la capitale Paris gagne des points en passant de la 10e position l'an dernier à la 8e cette année. De son côté, Perpignan, absente du top 10 en 2014, fait une entrée remarquée cette année à la 7e place.



Des critères décisifs et d'autres moins

Le classement des villes où il fait bon travailler se base essentiellement sur un critère prioritaire pour 71 % des Français interrogés : La qualité de vie. Principal et premier critère pour 47 % des salariés sondés, il prend en compte la douceur du climat, la qualité de l'environnement, et la richesse culturelle, entre autres.

Le second critère cité par 37 % des Français interrogés tient au dynamisme économique de la région. 18 % des sondés placent même ce critère comme prioritaire devant tous les autres avec l'envie de profiter d'opportunités professionnelles introuvables ailleurs.

Les autres critères pris en compte dans le classement sont notamment pour 1/4 des Français le retour aux sources en se rapprochant de sa famille ou de ses amis (cité comme primordial pour 14% des sondés), le coût de l’immobilier et la qualité de leur logement (cités par 23% des sondés dont 8% en critère principal), les infrastructures (aéroports, gares, axes routiers) et leur accessibilité (cités dans 17% des sondés dont 8% en critère principal).

Pourquoi Bordeaux ?

Aux vues des critères « décisifs » et « prioritaires » évoqués ci-dessus, il n'y a rien d'étonnant à ce que Bordeaux arrive en tête. En effet, la ville cumule tous les bons points dans son escarcelle et notamment une vraie qualité de vie avec la mer, le soleil, la tradition gastronomique, le calme des vignobles, une vieille ville charmante, une vie étudiante intense, des grands rendez-vous culturels.... (cf. Bordeaux élue ville la plus attractive en 2015)

Bordeaux n'est également pas en reste du côté de la dynamique économique. Aux côtés des secteurs traditionnels que sont la viticulture, l'agroalimentaire et le bois/papier, Bordeaux a su diversifier ses activités en attirant des activités industrielles repères (aéronautique et spatial, automobile, électronique, santé, télécommunications...) et des services de haute technologie (sciences du vivant, nouveaux matériaux, technologies de l'image, photonique avec le projet de Laser Mégajoule).

Et si l'immobilier est certes un peu cher sur place (comme dans toutes les grandes agglomérations dynamiques d'ailleurs !), les Bordelais disposent bien sur place d'un réseau routier attractif, un aéroport dynamique, et des transports en commun développés.

Rendez-vous l'année prochaine pour savoir si les Français plébiscitent toujours autant Bordeaux !


Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top