logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Dans les services, redressement graduel de l’activité selon le GPS

Publié le

Selon les derniers chiffres du tableau de bord économique des services en France publiés en juillet 2009 par le Groupement des Professions de Services (GPS) en collaboration avec l’Institut Coe-Rexecode, le secteur des services enregistre un redressement graduel de son activité depuis le printemps 2009.

Une progression à petite vitesse
« La progression de la valeur ajoutée du secteur se fait toutefois à petite vitesse (1,2% l’an au premier trimestre) et le niveau de l’activité se situe encore en retrait de 1,7 % par rapport au pic qu’il avait inscrit début 2008 avant l’entrée en récession de l’économie française » notent les auteurs du tableau de bord GPS/Coe-Rexecode. Dans le détail, le rebond de l’activité des services a perdu de la vigueur au premier trimestre 2010 par rapport à la fin de 2009. Le secteur a ainsi progressé en valeur ajoutée de 1,2 % l’an au premier trimestre 2010 contre 2,9 % l’an au trimestre précédent. Comparé aux autres branches de l’économie, le GPS atteste que le rebond de l’activité des services s’est avéré « moins fort que celui observé dans le secteur industriel. »

Pour mémoire, les activités de services sont largement investies par les réseaux de franchise. Selon les chiffres de l'Insee, en 2007, la France comptait 450 réseaux opérationnels dans la vente de services. Ces réseaux représentaient 44 200 points de vente. pour un chiffre d’affaires de 51,7 milliards d’euros en 2007, soit 13 % du chiffre d’affaires des entreprises du secteur des services en France.

Un redressement hétérogène
Autre enseignement de cette étude : Le redressement enregistré depuis le printemps 2009 est de nature hétérogène. « Si le chiffre d’affaire de l’activité des services aux ménages et de l’hébergement et restauration est resté quasi stable, celui du secteur des transports et entreposage et de l’information et communication a progressé sensiblement en début d’année. »

Dans le détail, le secteur immobilier enregistre un ralentissement de 1,6 % l’an au premier trimestre 2010 tandis que le secteur des services financiers ralentissait dans le même temps de 3,3 % l’an.

Au positif, le tableau de bord note les bonnes performances des services aux particuliers (+1,9% l'an au premier trimestre 2010), ainsi que dans une moindre mesure les activités de services administratifs et de soutien aux entreprises en hausse de 0,9 % sur le premier trimestre mais qui reste toutefois inférieur de 3,1 % de son niveau observé un an auparavant. Dans le secteur du transport et entreposage, le chiffre d’affaires est également en hausse de 2,3 % par rapport au quatrième trimestre 2009 et dépasse de 0,3% son niveau observé un an auparavant. Le seul secteur routier de fret a enregistré une hausse de son chiffre d’affaires de 1,9 % sur un trimestre. Dans le secteur de l’information et la communication, la progression est aussi au rendez-vous avec une hausse du chiffre d'affaires de 1,2 % en glissement trimestriel au cours du premier trimestre 2010 (-0,1 % par rapport au point haut d’avant crise). De son côté, le secteur de l’hébergement et restauration a enregistré « une légère hausse de l’indice en volume, de 0,2 % sur un trimestre, dépassant de 0,2 % le niveau observé à la même période un an auparavant ». Globalement selon les observateurs du GPS et l'Institut Coe-Rexecode, la tendance reste orientée plutôt à la hausse mais sans « accélération ni rechute. »

Un secteur toujours créateur d'emplois...
Si la prudence est de mise et que les chiffres publiés attestent d'une progression modeste des chiffres d'affaires, le GPS note toutefois que « les secteurs des services sont redevenus créateurs nets d’emplois dès la fin de l’année dernière. Les effectifs des services ont progressé de 1,6 % l’an au premier trimestre, soit 32 000 postes créés par rapport au trimestre précédent. » Cette progression des effectifs a concerné la plupart des secteurs, et s'est accompagnée d’une stabilisation des salaires. Pour mémoire, en février 2009, le secteur des services employait 8,8 millions de personnes en France. Entre 1990 et 2007 selon le GPS, 2,3 millions d’emplois ont été créés dans les services, soit 9 emplois marchands sur 10.

... et créateur d'entreprises !
Selon les chiffres du tableau de bord économique des services en France 2010, les créations d’entreprises dans le secteur des services progressent tandis que les défaillances s'affichent à la baisse. Dans le détail : « Cumulées sur les douze derniers mois, les créations d’entreprises des services ont progressé de 54,2 % entre juin 2009 et mai 2010 par rapport à la même période un an auparavant, à 315 100 entreprises créées. » Les secteurs les plus créateurs de nouvelles entreprises ont été notamment les services aux ménages (+ 91,4 % sur un an à 79 601 créations), les services de soutien aux entreprises (+ 64,7 % sur un an à 138 415 entreprises créées). Dans le même temps, le recul des défaillances d’entreprises s’est poursuivi au cours du premier trimestre 2010 à -19,6% en glissement sur un an (chiffres connus jusqu'en mars 2010). Cumulé sur douze mois, le nombre de défaillances d’entreprises reste quasi stable, à +0,2 % de son niveau observé à la même période un an auparavant.

Les chiffres communiqués par le GPS qui regroupe 23 fédérations de services membres du MEDEF et près de 35 grandes entreprises incluent le secteur des services des transports, des activités financières, des services aux entreprises, des services aux particuliers, des services à la personne et des services aux collectivités. Ils ne prennent pas en compte les commerces. En février 2009, l'ensemble de ces activités pesait 776 milliards d'euros, soit 45,8% de la valeur ajoutée de l'ensemble des activités économiques.

Retrouvez le détail des données du tableau de bord économique des services en France sur le site de l'Institut Coe-Rexecode (http://www.coe-rexecode.fr/public/Indicateurs-et-graphiques/Tableaux-de-bord-sectoriels/Tableau-de-bord-economique-des-Services-en-France)

Pour en savoir plus sur les réseaux d'enseignes de services en franchise, lisez notre article dédié en cliquant sur le lien suivant : franchises de service


Dominique, Journaliste toute-la-franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top