logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Radiographie Insee : Les réseaux d'enseignes de services

Publié le
L'Insee vient de publier les résultats d'une vaste étude menée en 2007 sur les réseaux d'enseignes dans les services. Des chiffres qui échappent du fait de leur antériorité aux effets de la crise mais qui permettent toutefois d'en savoir un peu plus sur l'organisation d'un secteur en plein boom.

Sous le terme générique de services, l'Insee regroupe aussi bien les services aux particuliers que les services aux entreprises.


Les réseaux de services en France

Selon les chiffres de l'Insee, en 2007, la France comptait 450 réseaux opérationnels dans la vente de services. Ces réseaux représentaient 44 200 points de vente. pour un chiffre d’affaires de 51,7 milliards d’euros en 2007, soit 13 % du chiffre d’affaires des entreprises du secteur des services en France. Mais ces chiffres sont à pondérer selon l'auteur de cette étude en distinguant d'une part les données globales et les données hors réseaux de travail temporaire : « leur chiffre d’affaires inclut en effet la rémunération des salariés mis à disposition des entreprises clientes et correspond donc à une activité dans d’autres secteurs. Il est généralement très élevé (900 millions d’euros en moyenne par réseau d’agences), mais se compare difficilement à celui des autres secteurs. » Ainsi, en excluant les réseaux d'agences de travail temporaire, le chiffre d'affaires global des réseaux en 2007 s'établit à 29,4 milliards d'euros avec un total de 38 750 points de vente (51,71 milliards d'euros en ajoutant les 5 450 agences d'intérim).
En étudiant les chiffres par secteur, les secteurs les plus développés sont les agences immobilières (7 420 points de vente), suivies des agences de travail temporaire (5 450 points de vente), les restaurants et cafés (5 130 points de vente), les hôtels (5 060 points de vente), la coiffure (4 030 points de vente), la location automobile (3 880 points de vente) et les agences de voyage (2 890 points de vente). Le reste des points de vente répertoriés s'inscrivent dans des secteurs d'activité divers regroupés par l'Insee selon le type de clientèle : professionnels (conseils pour les affaires et la gestion, activités phtographiques, activités de nettoyage, ingénierie et études techniques...) représentant 3 400 points de vente ou particuliers (soins de beauté, soins aux défunts, entretien corporel et autres services personnel) représentant 3 370 points de vente.

Les autres activités de services (télécommunication, éducation, aide à domicile), totalisent quant à elles 3 190 points de vente, tandis que les activités informatiques ne représentent que 380 points de vente. Globalement, la moitié des réseaux dans les services ont moins de 29 points de vente. Selon les chiffres de l'Insee, « les plus grands réseaux appartiennent aux services de télécommunications (303 agences en moyenne), du travail temporaire (220 agences) et de location de voitures (201 agences). Les réseaux les plus petits, moins de 10 points de vente, se trouvent principalement dans la restauration et les services aux entreprises. »


Un poids varié selon les secteurs


Le poids des réseaux est très divers selon le secteur d'activité. Ainsi, selon les chiffres de l'Insee, dans le secteur des agences de travail temporaire, les réseaux réalisent 88% du chiffre d'affaires global du secteur, au coude à coude avec la location de courte durée (84% du chiffre d'affaires du secteur). Aux côtés de ces deux poids lourds, les autres secteurs d'activité sont largement moins dominés par les réseaux : 41% pour les hôtels, 38% pour les agences de voyage, 22% pour la coiffure, 21% pour les agences immobilières, 17% pour les restaurants et cafés).

En nombre de réseaux, les restaurants et cafés sont les plus prolifiques (89 réseaux identifiés en 2007), suivi des agences immobilières (53 réseaux), la coiffure (52 réseaux), les hôtels (48 réseaux), les agences de voyage (29 réseaux), les agences de travail temporaire (25 réseaux), la location automobile (19 réseaux). Comme le souligne l'auteur de cette étude : « Les réseaux de l’hôtellerie ou de la restauration détiennent ensemble le plus grand nombre de points de vente appartenant à un réseau (près de 10 200 établissements, soit 23 % des points de vente appartenant à un réseau de services). Ils devancent les réseaux d’agences immobilières (17 % des points de vente) et les réseaux d’agences de travail temporaire (12 %). »


Des chiffres d'affaires très divers


Les chiffres de l'Insee laissent ressortir « une concentration moins forte que dans le commerce ». Ainsi, hors intérim, 10% seulement des enseignes en réseaux dans les services réalisent un chiffre d'affaires supérieur à 170 millions d'euros (soit 67% du chiffre d'affaires total hors intérim). Cette tranche d'enseignes se place largement en dessous du chiffre d'affaires moyen des secteurs du commerce (83%). La grande majorité des enseignes représentant la moitié des réseaux de services, réalisent à l'inverse un chiffre d’affaires inférieur à 14 millions d’euros. Ce chiffre est selon l'auteur de l'étude « environ cinq fois moins que la moyenne ». Les plus petits réseaux faisant autour d'un million d'euros de chiffre représentent environ 10 %.


L'organisation des réseaux de services

Globalement, près des deux tiers des points de vente des réseaux de services sont gérés sous contrat . La franchise est de loin la formule de contrat la plus utilisée au sein des réseaux de services (44 % des points de vente et 21 % du chiffre d’affaires des réseaux de services). « Hors intérim, les points de vente franchisés représentent près de la moitié (49 %) des points de vente appartenant à un réseau de services. » La formule du groupement fédère 13% des points de vente et 8 % du chiffre d’affaires. 35 % des points de vente sont détenus en propre par les têtes de réseau.
Les réseaux mixtes qui utilisent deux voire trois formules distinctes d'organisation représentent plus de la moitié des réseaux de services (55 %). Les réseaux entièrement intégrés se concentrent sur quelques secteurs particuliers comme l'intérim ou encore les services aux entreprises et les services personnels. Les franchisés se concentrent quant à eux principalement sur les secteurs de la restauration et de la coiffure. Le groupement est plus l'apanage des agences de voyage.


Retrouvez tous les chiffres de l'étude Insee à l'adresse http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1299



Dominique, Journaliste Toute La Franchise®
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top