logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Marie Friedelmeyer

LES CRECHES DE TILIO

Marie Friedelmeyer

Partenaire des Crèches de Tilio à Strasbourg

Franchise LES CRECHES DE TILIO

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2010
  • - Date de lancement de la franchise : 2011
  • - Nombre d’implantations : 17
Créer une surveillance par email

Interview de Marie Friedelmeyer

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Marie Friedelmeyer est gérante de la crèche le Bateau de Papier à Strasbourg Koenigshoffen, qu'elle a monté en tant que partenaire Les Crèches de Tilio. Elle revient ici sur son parcours aux côtés de l'enseigne.

Toute La Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Marie Friedelmeyer : Bonjour, je suis éducatrice de jeunes enfants et ai exercé depuis 25 ans dans différentes structures, les dernières en poste de direction, mais avec une insatisfaction grandissante en terme de moyens pour assurer une qualité d’accueil des enfants.

TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ?
MF : En 2012, suite à la rencontre d’Emmanuel Schiefer et de Clément Eckel, j’ai choisi de me lancer dans la création de ma propre structure, dans le cadre du réseau LES CRECHES DE TILIO. Leurs valeurs rejoignaient les miennes et il m’a semblé que j’allais enfin pouvoir offrir une réelle qualité d’accueil des jeunes enfants et mettre en œuvre toutes mes recherches précédentes en termes de pédagogie, et de relations humaines.

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?
MF : J’ai été très bien accompagnée dans la recherche du local, le montage du projet au niveau administratif et financier, la commercialisation des places, le recrutement du personnel, la gestion de la crèche. J’ai ouvert ma crèche en mai 2013 et très vite elle s’est remplie, les choses se sont mises en place progressivement et aujourd’hui c’est un réel bonheur de travailler dans une structure à échelle humaine, d’avoir les moyens de vraiment prendre soin des tout-petits en respectant leur rythme, leur histoire, leur personnalité, leurs besoins à chacun et en nous adaptant à eux.

Le réseau continue de m’accompagner et de vérifier aussi par un audit annuel que ma crèche répond bien aux engagements inscrits dans partenariat. Le réseau est un vrai réseau d’échange entre collègues au niveau gestion mais aussi pratique professionnelle, pédagogie, gestion des ressources humaines. Je participe au Conseil consultatif qui est une instance de veille à la continuité de la qualité du réseau, par exemple en étant vigilant sur le choix de l’entrée de nouveaux membres. Je peux compter sur mes collègues en cas de coup dur, pour une aide ou au moins une écoute et des conseils, et si c’est possible une solidarité. Par exemple, à trois crèches, nous avons embauché une collaboratrice volante pour assurer les remplacements en cas d’absence pour congé ou formation. Nous travaillons aussi sur certains sujets ensemble, par exemple qu’est-ce que signifie la qualité au niveau éducatif ?

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?
MF : En terme de chiffre d‘affaires, dès le premier exercice, l’entreprise avait atteint son objectif, le modèle économique proposé fonctionne. Il s’agit d’être vigilant et actif pour maintenir un taux de remplissage correct et gérer convenablement l’entreprise mais c’est faisable avec un peu de rigueur. Le réseau mutualise ses moyens comme le logiciel de gestion par exemple. En tout cas l’étude de marché a été bien menée et le concept fonctionne.

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seule ?
MF : Je n’aurais sans doute pas osé monter ma crèche seule, mesurant la complexité des dossiers administratifs et financiers de départ, et la solitude du chef d’entreprise. Dans le réseau, l’échange est réel et créatif, riche de nouvelles idées et mises en place comme la création du centre de formation l’an passé. Je ne regrette rien et, même si c’est lourd par moments, je suis aujourd’hui une professionnelle heureuse !

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU LES CRECHES DE TILIO

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Audrey Grutter

Interview publié le 09/04/2016

Interview de Carole Praduroux

Interview publié le 24/03/2016

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top