logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
franchise SCHMIDT ET CUISINELLA
franchise SCHMIDT ET CUISINELLA

Nous sommes à l'écoute de VOS envies parce que VOUS n'êtes pas comme tout le monde

Franchise Cuisine

Pour en savoir plus :

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

Les arguments de la SALM pour attirer à elle de nouveaux candidats à la franchise

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

C’est un véritable parcours du gagnant que la Société alsacienne de meubles (SALM) propose à ses futurs candidats à la franchise. Que ce soit pour intégrer son enseigne Schmidt, spécialisée dans les cuisines haut de gamme accessibles, ou Cuisinelle, plutôt positionné sur de la cuisine intégrée à du jeune habitat, la SALM garantit un projet de création d’entreprise solide, sérieux, pérenne.
Elle propose tout d’abord à ses candidats une formation complète articulée en temps d’enseignement sur le marketing, l’organisation administrative, la législation, l’informatique, le management, la gestion des ressources humaines,… ainsi qu’en périodes de mise en pratique, au sein de différents points de vente du groupe. Elle les accompagne aussi dans la recherche d’un site, dans le financement de celui-ci, puis dans la constitution de son équipe de concepteurs vendeurs (formés eux aussi). Elle organise ensuite régulièrement des temps de rencontre (une fois par mois) entre les responsables de magasins, afin de pouvoir échanger les expériences de chacun et, pour la maison mère, de modéliser et généraliser ce qui a été identifié par le réseau comme les meilleures pratiques. Ces réunions décentralisées sont aussi une manière pour la SALM de faire participer ses franchisés à la vie et aux prises de décision de la vie de leur propre réseau.


Aucun droit d’entrée, ni royalties ne sont par ailleurs demandés aux franchisés. Leur trésorerie n’est, elle non plus, pas lestée par un stock, un ensemble de plateformes régionales situées à proximité des magasins, permettant des livraisons rapides sur tout le territoire. Ainsi, le retour sur investissement moyen d’un magasin est de l’ordre de 3 ans, et la marge brute de 43 %.

Sur le plan national, la SALM mise aussi sur une campagne de communication très forte, qui a conduit ses deux enseignes à être citées comme références spontanées en équipement de la cuisine. Enfin, la SALM reste attachée à son ancrage et exclut toute stratégie de délocalisation de production, prouvant, par son modèle économique, que la performance peut être synonyme de fabrication française. Sur l’année 2010, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires cumulé de plus d’un milliard d’euros, en hausse de 14 % sur un an (17 % pour Cuisinella et 13 % pour Schmidt).

28-03-2011 Nathalie©, Journaliste toute-la-franchise.com


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

DERNIERS ARTICLES DU RESEAU SCHMIDT ET CUISINELLA

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de cette enseigne
en détail

Voir tous les articles

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top