Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Ils viennent de sauter le pas pour se lancer en franchise : témoignage de leur changement de vie

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Nouveaux secteurs d’activité, nouvelles responsabilités, nouvelles contraintes,... Devenir franchisé implique souvent de nombreux chamboulements dans la vie de ceux qui choisissent de sauter le pas. Pourtant, de tous ceux que nous avons interrogés, pas un seul ne reviendrait en arrière s’il en avait la possibilité. 

Parce que pour eux, la franchise, c’est « être libre tout en se sentant soutenu », résume Jérôme Toumelin, qui a ouvert son agence Educazen il y a quelques mois.
Cet ancien consultant en marketing, jeune papa de deux enfants, a fait le choix de rejoindre le réseau spécialisé en garde d’enfant à domicile alors qu’il avait en projet de créer son propre site internet. « C’est un secteur que je ne connaissais pas, alors me lancer en indépendant, c’était un peu un grand saut dans l’inconnu ! Adhérer à une franchise, ça rassure beaucoup. Je bénéficie de pas mal de soutien, de conseils et puis de la communication nationale du groupe. »

C’est aussi cette perspective de soutien et de conseil qui a séduit Ludovic Lawson, du groupe Ma Géothermie : « C’est très stressant de se lancer en indépendant, alors avoir la chance de bénéficier des outils de communication, de la notoriété et des formations d’un réseau, c’est vraiment un plus ! » Pour ce trentenaire, qui n’avait connu que le salariat jusqu’à présent, devenir franchisé implique tout de même de « gros bouleversements. On quitte sa petite zone de confort, son salaire acquis et ses perspectives de carrière tranquille pour partir vers l’inconnu. »

« On passe d’un état sécuritaire, à l’inconnu total ", avoue Franck Maquerlot, qui vient d’intégrer le réseau Eurosystèmes après plus de 30 ans dans le monde du salariat. Qui n’aurait pas peur de se lancer ? Mais d’un autre côté, si on hésite et qu’on ne le fait pas, on finit forcément par le regretter un jour ou l’autre ! Mais c’est sûr qu’on se pose beaucoup de questions ! »

« C’est d’autant plus inquiétant que les gens autour ont tendance à être assez pessimistes ! confirme Ludovic Lawson. J’ai dû me forger un mental d’acier pour maintenir le cap et ne pas renoncer à mon projet de création d’entreprise. Et j’ai eu raison, parce qu’au final, j’ai tellement positivé que j’ai fini par me sentir soutenu. »

Pour lui, comme pour Olivier Brandham, qui vient de créer son agence Natilia, spécialisée dans la construction de maisons à ossature bois, il est important de rester motivé et de ne pas écouter toutes les mises en garde qui affluent de toute part. « En général, quand on parle de son projet, tout le monde a un avis sur la question, et les avis négatifs sont très, très nombreux ! sourit Olivier Brandham. L’important, c’est de croire à ce qu’on veut faire, et de garder ses convictions. Si on a fait une bonne étude de marché et bien structuré son marché, il n’y a aucune raison pour qu’on n’y arrive pas ! » Ludovic Lawson préconise même de « foncer, quoi qu’il arrive, pour ne pas le regretter ! »

Ce n’est pas Guillaume Ryckman qui le contredira. Cet agent mandataire en immobilier à domicile a rejoint Safti en début d’année. Pour lui, il faut aller de l’avant, et profiter des possibilités offertes par les réseaux. « En sortant de la formation initiale du réseau, j’étais regonflé à 500 % ! Ce n’est pas facile de lancer une machine tout seul, là, ça rassure vraiment d’avoir du monde derrière soi et de se dire qu’on peut compter sur des soutiens extérieurs. Et puis, comme ça, on peut profiter de la dynamique de groupe ! »

Ce qui n’empêche pas « les nuits blanches à répétition ! On analyse, on cogite, on retourne tous les éléments dans sa tête, et on a beau savoir qu’on sera bien entourés, rien n’y fait, prévient Christophe Lapierre, franchisé Natilia à Clermont-Ferrand depuis quelques mois. C’est un pari à prendre, une prise de risque. Mais la franchise est une aventure à vivre qu’il ne faut refuser sous aucun prétexte si on a bien bétonné son projet ! »

Sandrine Cazan-Vallard, Journaliste Toute la Franchise©


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !