logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Franchise alimentaire en 2019 : zoom sur un marché qui grimpe

Boulangerie, chocolatier, épicerie, supermarché, cave à vin, alimentation animale

Modifié le - Publié le

L’alimentaire est l’un des secteurs les plus représentés en franchise, avec plus de 180 réseaux actifs en 2016. GMS et supérettes, bio, boulangerie, épicerie fine ou chocolaterie constituent ainsi autant de segments sur lesquels s’intégrer pour réussir son challenge en franchise.

Les défis de la grande distribution alimentaire

La grande distribution est un modèle en profonde mutation, bouleversé par les dispositions de la loi sur l’alimentation comme l’encadrement des promotions et la hausse du seuil de revente à perte. En parallèle, les hypermarchés connaissent des difficultés croissantes, liées à l’émergence de l’e-commerce. Tout ce petit monde cherche donc aujourd’hui à se réinventer pour relever les défis de demain.

L’une des tendances qui se dessine dans les hypermarchés, c’est la concentration de l’activité sur l’alimentaire et l’externalisation des linéaires non-alimentaires à d’autres marques. Géant délègue donc ces rayons à Cdiscount, quand Carrefour confie les siens à Darty.

L’e-commerce, qui deviendra sans doute dans les prochaines années l’un des circuits les plus importants du secteur de l’alimentaire, constitue une autre des pistes à exploiter pour relancer l’activité des GMS. C’est ainsi que l’activité des points de retrait et autres drives des supers et hypermarchés a connu une progression de 8.2% en France en 2018.

Enfin, les supérettes et autres petits formats urbains et ruraux sont ceux qui promettent les meilleures perspectives de développement, avec un positionnement en adéquation avec les attentes des consommateurs.

Avec quelles franchises se lancer dans le commerce de proximité en France ?

  • Carrefour Proximité : déclinés en 4 concepts (Contact, City, Montagne et Express), ces enseignes vous proposent notoriété et accompagnement pour la réussite de votre projet
  • Petit Casino : Univers snacking, décoration design, les supérettes s’inscrivent à la perfection dans leur époque.

Les tendances de l’alimentaire bio

Loin d’être un effet de mode, le manger mieux s’installe comme une tendance de fond dans l’alimentaire. Les Français sont aujourd’hui nombreux à se préoccuper de leur santé et de celle de la planète et donc à privilégier les enseignes bio. C’est ainsi que le secteur a réalisé un CA de 8 milliards d’euros en 2017, en progression de 16%.

Dans le même temps, 92% des consommateurs ont acheté de l’alimentaire bio dans les 12 derniers mois, 16% au quotidien et les trois quarts d’entre eux au moins une fois par semaine, selon les chiffres avancés par l’Agence Bio/CSA. Le prix demeure un frein, mais 4 Français sur 10 sont prêt à payer 15% plus cher un produit bio.

Si les années précédentes, les enseignes alimentaires spécialisées dans le bio tiraient le secteur vers le haut, la tendance aujourd’hui est à l’achat des produits dans les GSA. 80% des consommateurs achètent ainsi leur produit bio dans les GSM, cependant en 2018, les réseaux spécialisés ont ouvert 250 boutiques, un record pour le secteur.

Avec quelle franchise se lancer dans l’alimentaire bio ?

  • Biomonde : deuxième groupement de magasins indépendants dans le bio, cette enseigne est à la tête de plus de 210 implantations en France
  • L’Eau Vive : Ouvert en 1979, ce réseau s’appuie sur son savoir-faire dans la vente d’alimentation bio et une expérience de 40 ans
  • Le Grand Panier Bio: enseigne familiale fondée il y a plus de 20 ans, le concept se décline en plusieurs formats de magasins et comprend un accompagnement humain et durable.

La boulangerie, l’un des poids lourds de l’artisanat alimentaire

29 600 établissements en 2018, pour un CA annuel d’environ 11 milliards d’euros : le secteur de la boulangerie pèse lourd sur le marché de l’alimentaire. Le pain reste rentable pour les boulangers, qui réalisent ainsi 45.2% de leur CA avec ce seul produit, la pâtisserie pesant quant à elle 18.20% du CA. En parallèle, les autres produits salés représentent 4.4% du CA total, les boissons chaudes et froides 2% du CA, la confiserie-chocolaterie 1.4% du CA et les autres produits 1.5 du CA. La sandwicherie connaît la plus forte progression, avec une augmentation de 15% de la part de CA depuis 2015.

Le secteur connaît lui aussi une profonde mutation. Pour tirer son épingle du jeu sur ce secteur ultra concurrentiel, le positionnement différenciant est important. Enseignes spécialisées dans le bio, multiplication des activités ou encore click and collect sont autant de leviers à actionner pour booster le CA de son établissement. Cette dernière activité a permis une hausse de 23% du panier moyen pour les boulangeries qui en sont équipées.

Avec quelle franchise se lancer dans la boulangerie ?

  • Banett: leader de la boulangerie française, cette enseigne s’est installée dans le paysage français en 1979 et est désormais à la tête de plus de 2 500 points de vente ;
  • Festival des pains : l’atout de cette enseigne, c’est son positionnement multi-activités, avec la boulangerie, la pâtisserie, le snacking, le traiteur et la viennoiserie.
  • Groupe Chevallier: innovation, utilisation de farines françaises, préparation quotidienne des produits de snacking constituent autant d’atouts pour le succès de cette enseigne ;
  • La Mie Câline: une enseigne dynamique, dont les magasins sont fréquentés à toutes les heures de la journée.

La cave à vin, une autre passion française

S’il est un marché florissant dans l’alimentaire, c’est bien celui des cavistes. Les franchises ne s’y sont pas trompées et investissent massivement le secteur, en poursuivant une politique de maillage territorial. C’est ainsi que le nombre de cavistes a progressé de plus de 18% entre 2008 et 2018, pour un CA de 2.7 milliards d’euros.

En parallèle, on assiste à un changement de la consommation de vin chez les Français, qui boivent moins, mais mieux. Si le nombre de consommateurs réguliers a baissé, celui des consommateurs occasionnels augmente en proportion, et ces derniers sont en quête de conseils qu’ils trouvent chez les cavistes sous enseigne. Une recherche de qualité et de proximité qui devrait pérenniser le dynamisme du marché.

Avec quelle franchise ouvrir sa cave ?

  • Vins sur 20: présentation chic et bar intégré à la boutique, cette enseigne réinvente le métier de caviste.
  • Cavavin : un nom facile à retenir et plus de 2 000 références de vins et de spiritueux, la recette est idéale pour capter la clientèle.
  • Levain, le Vin : pains au levain élaborés sur place et vins à consommer sur place ou à emporter, ce réseau a su associer deux des passions des Français dans un même concept.

L’épicerie fine, un secteur de l’alimentaire en plein boom

La recherche du qualitatif se retrouve également dans l’assiette, et c’est tout le secteur de l’épicerie fine qui en profite, avec un CA de 7 à 9 milliards d’euros. L’intérêt des consommateurs pour le manger mieux et le commerce de proximité font naître de belles perspectives de développement pour les enseignes. C’est ainsi que le cabinet Xerfi estime la croissance du marché à 3% d’ici l’horizon 2022, contre 2.5% pour les épiceries fines indépendantes. D’autant plus que la concurrence des GMA s’essouffle, quand celle des pure players demeure confidentielle.

L’atout des franchises en épicerie fine, c’est la renommée. Associées à une image de luxe, elles fédèrent et rassurent les consommateurs en quête de produits premiums. Certaines d’entre elles ont pu faire le choix, avec succès, d’une adjonction d’activité, avec un service traiteur ou de restauration sur place. Un marché dynamique à suivre…

Avec quelle franchise se lancer dans l’épicerie fine ?

  • Délices Lamarque: dans ces boutiques à l’ancienne, le consommateur peut acheter des produits haut de gamme, de la confiserie et du chocolat
  • Comtesse du Barry : premier réseau avec plus de 60 points de vente, ce dernier dispose d’une notoriété forte auprès des clients.

La chocolaterie ne connait pas la crise

Autre secteur majeur dans l’alimentaire, la chocolaterie, dont le CA n’a de cesse de progresser depuis 30 ans. Estimé à 3.48 milliards d’euros, il présente de fortes perspectives de croissance. En effet, les Français ne consomment que 7 kilos de chocolat par an et par personnes, soit 2 fois moins que les Allemands. Les stratégies d’innovation des enseignes spécialisées devraient booster le marché dans son ensemble.

Sur ce secteur, la multiplication de l’activité ou le positionnement sur le produit artisanal demeure les leviers de développement les plus privilégiés par les réseaux.

Avec quelle franchise se lancer en chocolaterie ?

  • Des Lis Chocolat: 4 familles de produits sont vendues dans les boutiques : le chocolat, la confiserie de sucre d’orge et les spécialités au coquelicot de Nemours
  • Les chocolats Yves Thuries : place à la qualité, avec des produits d’un chocolatier français récoltant reconnu deux fois MOF.

L’alimentation animale, autre acteur majeur du secteur

Avec 12,7 millions de chats, 7,3 millions de chiens, 5,8 millions d'oiseaux, 34,2 millions de poissons et 2,8 millions de petits mammifères, le marché de l’alimentation animale présente bien des opportunités pour les entrepreneurs. Le marché pèse 4.9 milliards d’euros et tend à s’orienter vers le bio, les produits « sans » et les recettes à l’ancienne. Une premiumisation de l’offre qui révèle le fort attachement des Français pour leurs animaux de compagnie. Ce secteur est marqué lui aussi par une rupture dans le schéma traditionnel de distribution, avec une réorientation vers la vente en ligne, qui capte quelque 10% des achats.

Avec quelles franchises se lancer dans l’alimentation animale ?

  • Kalina : cette enseigne spécialisée s’est positionnée sur l’alimentation animale de qualité avec des produits bio, sans céréales, sans OGM et sans colorant ;
  • Terranimo: ce réseau s’appuie sur la puissance de frappe de la centrale de référencement Apex pour réussir son développement.
  • Pet’s Planet: l’activité se scinde en deux pôles : le conseil en besoins nutritionnels et la vente en boutique.

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,9/5 - 4 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top