logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

L’exportation, une voie royale pour l’ameublement français ?

L’ameublement français en quête du marché international

Publié le

La production mondiale de meubles a atteint en 2013, un chiffre d’affaires estimé à près 327 milliards d’euros. Le marché mondial du meuble croît fortement (+ 7,3 % par an depuis 2009), de ce fait, la bataille de l’Europe n’est pas finie et des points de reconquête existent même dans la plupart des marchés dits « matures » (Allemagne, Royaume Uni, Espagne…). Actuellement positionné au 10e rang mondial des exportations, l’ameublement français intensifie depuis quelques années sa présence dans les pays du Moyen-Orient et de l’Asie, bien que l’Europe demeure son principal marché (72% des exportations de l’ameublement français se font en Europe). Devenu un axe prioritaire, l’exportation du « Made in France » s’inscrit également dans un projet sectoriel qui vise à faire de la France, l’un des plus gros pays exportateurs d’ameublement d’ici à horizon 2021.

Mais quelles sont les clés de réussite pour se développer à l’international sur ce marché favorable et porteur ?

Une des clés de réussite pour se développer à l’international réside essentiellement dans la capacité des enseignes à s’organiser afin de mutualiser les coûts d’approche. En effet, s’ouvrir à un marché extérieur ne s’improvise pas, il est donc primordial pour les réseaux de définir leur positionnement produit, d’analyser le marché et les entreprises concurrentes, de connaître les besoins des consommateurs locaux, de former leurs équipes, de maîtriser les risques (paiement, qualité), de partager leurs expériences et les bonnes pratiques. Pour y parvenir, il existe notamment trois axes stratégiques, répartis en 12 leviers d’action, que doit impérativement mettre en application une enseigne désireuse de réussir son exportation.

Trois axes, 12 leviers

Source : L'Ameublement français

Gautier, Schmidt et Mobalpa : les porte-drapeaux de la French Touch à l’international !

VDLF ameublement françaisL’adaptation de l’offre française aux exigences des marchés internationaux, demeure la première étape à prendre en compte par un réseau exportateur. Une stratégie bien comprise par le fabricant de mobilier vendéen Gautier, qui participait il y a quelques semaines au salon du meuble de Shanghai. En effet, l’enseigne vendéenne qui a réussi son incursion sur le marché international, en ciblant essentiellement des marchés émergents, a décidé de se positionner sur des pays à fort potentiel, encore peu prisés des grandes entreprises. Une stratégie payante qui fait désormais de l’export près de 30 % de l'activité du groupe. Une politique de développement qui permet ainsi au réseau Gautier d’élargir son marché (l’enseigne a récemment inauguré de nouveaux points de vente à Vienne, à Singapour, et recherche de nouveaux franchisés en Colombie) et d’assurer la promotion de la « French Touch ».

Mais le réseau Gautier, n’est pas le seul défenseur de la singularité de l’ameublement français à l’étranger. En effet, présent dans près de 25 pays avec plus de 460 magasins à l’international, le Groupe Schmidt illustre parfaitement la valorisation des offres « made by France », dans la sphère grand public comme sur les marchés privés et publics fortement concurrentiels. L’enseigne dont l’exportation constitue désormais une partie de son ADN, a su conquérir le marché international en misant notamment sur l’accompagnement de ses entreprises à l’international (assistance, mise en relation…) avec des outils adaptés et innovants (études, formation export…). Pour preuve, le groupe a ouvert sur ces derniers mois un nouveau point de vente en Norvège, mais aussi en Espagne, ou encore en Belgique.

La marque référente du marché de l’aménagement sur-mesure des pièces à vivre de l’habitat, Mobalpa, figure également parmi les enseignes qui ont réussi leur conquête du marché international. Avec un taux de notoriété de 78%, ainsi qu’un taux de satisfaction de 95%, l’enseigne Mobalpa s’appuie sur sa forte identification pour se développer à l’étranger, et contribuer ainsi, à la promotion du savoir-faire français.

Synonyme de haut de gamme et de luxe à l’étranger, le succès rencontré par la « French Touch » sur le marché international, confirme une fois de plus, la richesse du secteur de l’ameublement en France. Les enseignes françaises peuvent ainsi continuer à en tirer profit, à condition de se structurer et en élaborant de nouveaux modèles économiques par le biais de partenariats gagnant-gagnant entre les différents acteurs de ce secteur d’activité.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top