logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Franchiseurs : attention de ne pas faire grandir trop vite votre réseau

Franchiseurs: ne faites pas trop grandir votre réseau rapidement !

Publié le

Votre concept a fait ses preuves et vous avez décidé de le développer en franchise. Votre première expérience, sans doute déjà déclinée via un second établissement, va servir de laboratoire pour d’autres entrepreneurs, vos franchisés. Créer un réseau est une aventure passionnante mais qui demande une bonne préparation, et un suivi à chaque étape du développement. Voici nos conseils pour éviter de faire grandir trop vite votre réseau.

Formalisez votre concept

Vous avez lancé une boutique de vente de produits originaux qui rencontre le succès dans votre ville ? Vous proposez des services innovants aux professionnels, et la demande est telle que vous avez lancé une seconde antenne ? Tous ces projets peuvent être couronnés de succès, mais ne pas être adaptés pour la franchise. En effet, une bonne idée locale n’est pas toujours applicable à une échelle plus grande. Une bonne idée ne peut pas toujours séduire au-delà d’un certain cercle d’initiés. Avant de créer votre réseau, vous devez attacher un certain formalisme à la définition de votre concept, et à sa viabilité. Menez une étude de marché (oui, une nouvelle), et entourez-vous de conseillers (expert-comptable, avocat, réseaux d’entrepreneurs). Un concept bien posé noir sur blanc évite bien des soucis par la suite et permet de proposer un projet clair aux candidats, gage de réussite du réseau.

Respectez l’équilibre franchiseur / franchisé

Un franchisé est indépendant, tant sur le plan financier que juridique. Aucun lien de subordination ne peut être créé. Là encore, vous devez donc clairement définir les droits et les devoirs de vos futurs franchisés, en veillant à respecter l’équilibre entre franchiseur / franchisé indispensable pour la loi. La relation évoluera au fil du temps, et vos franchisés seront de plus en plus liés et impliqués dans votre projet. Mais vous devez poser les bases de la relation pour éviter tout glissement. Vous risqueriez de faire grandir votre réseau trop vite en confiant la gestion d’un second établissement à un franchisé que vous appréciez, mais dont vous n’avez plus une vision objective des performances. Alors oui, en étant franchiseur, vous devez avoir le nez dans vos tableaux de suivi et vous contenter d’indicateurs de performance pour faire vos arbitrages. Être franchiseur est un métier à part qui demande de bonnes aptitudes pour piloter une entreprise. Vous devez être sérieux, réactif et réaliste. Cela ne vous empêche pas d’avoir le sourire et de faire preuve d’une approche humaine et enthousiaste.

Faites appliquer votre savoir-faire

Complétons le point précédent avec un conseil vital : vérifiez la bonne application de votre savoir-faire. Il est essentiel que les règles du concept soient appliquées à la lettre. Oui, vous aurez une oreille attentive pour les suggestions de terrain de vos franchisés. Oui, vous devez faire preuve de transparence, expliquer vos décisions, et donner une direction à votre projet. Mais vous devez coûte que coûte essayer de conserver votre savoir-faire. Un glissement va naturellement s’opérer. Votre savoir-faire initial ne sera jamais exactement le savoir-faire commun appliqué par tous les franchisés. A vous de vous positionner en gardien des bonnes pratiques pour que le réseau ne se multiplie pas trop vite, avec une image qui peu à peu dérive, et s’éloigne de votre idée de base.

Continuez à vous montrer créatif

Appliquer le savoir-faire d’origine ne signifie pas figer une fois pour toute l’innovation. Au contraire. Pour que votre réseau grandisse à la bonne vitesse, et pour éviter d’être débordé, vous devez avoir une vision proactive et être créatif. Au début de la relation franchiseur / franchisé, votre franchisé est demandeur d’informations. Il se « repose » sur votre aide. Ensuite, c’est lui qui devient force de proposition. A ce moment précis, appliquez votre sens créatif et impliquez-le dans votre développement. Si vous ne le faites pas, il risque de partir. Il n’est pas écouté, connaît désormais toutes les ficelles, alors à quoi bon garder un franchiseur au-dessus de lui ! Continuer d’innover est aussi un excellent moyen pour se remettre en question et éviter de multiplier les franchisés trop facilement. Si votre concept fonctionne, vous pourriez avoir la tentation de recruter à tour de bras. Et là, le risque de grandir trop vite, en laissant de côté la créativité, est réel.

Recrutez avec finesse vos franchisés

Le recrutement de candidats est une étape clé du développement de votre réseau ! Il doit s’agir d’une vraie rencontre. Les futurs franchisés choisissent leur enseigne, mais vous aussi vous choisissez qui sera votre ambassadeur, et un maillon important de la chaîne. Sélectionnez les candidatures, et pensez au-delà du recrutement. Vous avez peut-être de grandes ambitions et vous voulez recruter une dizaine de nouveaux franchisés, mais demandez-vous quels seront les impacts en matière d’accompagnement, de formation ou d’animation de réseau. Si vous recrutez beaucoup, mais que le lien n’est pas développé ensuite, alors votre réseau va grandir plus vite qu’il ne devrait…

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top