logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Le marché du sport : en petite forme en 2009

Chiffres de la Fédération Professionnelle des entreprises du Sport & des loisirs (FPS)

Publié le
En 2009, le marché du sport n'a pas renoué totalement avec la croissance, mais les fortunes sont diverses dans ce secteur ! Quand les opérateurs du commerce spécialisé sport faisaient preuve d'une belle résistance avec une croissance à +1%, les non-spécialistes plongeaient à -5,5%.

Selon les chiffres de la Fédération Professionnelle des entreprises du Sport & des loisirs (FPS), le bilan du marché des articles de sport en France en 2009 est contrasté. Globalement, l'ensemble de la filière affiche un chiffre d'affaires de 9,1 milliards d’euro en 2009, réalisé à hauteur de 7,1 milliards d'euros (+1%) par le commerce spécialisé sport réalisant plus de 50 % de leur chiffre d’affaires dans la vente d’articles de sport et de services associés et à hauteur de 2 milliards d'euros (-5,5%) par les non spécialistes.

Dans le détail, chez les spécialistes, les enseignes intégrées (48% de parts de marché) et les enseignes du commerce associé (25% de parts de marché) ont fait preuve d'une belle vitalité avec une progression de +1,4%. Dans le même temps, les indépendants spécialisés et les monomarques (5% de parts de marché) reculaient de -3,5%.

Chez les non spécialistes (grandes surfaces alimentaires, magasins de prêt-à-porter, chausseurs généralistes, vente par correspondance, grands-magasins, solderies…), la FPS note une tendance « nettement orientée à la baisse autour de -5,5%. C’est d’ailleurs le commerce de l’équipement de la personne (PAP, chausseurs, grands-magasins…) qui enregistre le plus fort recul (autour de -7%). »

Selon la FPS, l'année 2009 n'a pas totalement renoué avec la croissance, mais « 2009 stabilise toutefois l’activité dans une tendance alignée sur celle de 2008. » Le premier semestre a été meilleur que le second notamment grâce à « des soldes enlevés et un printemps globalement satisfaisant ». Le second semestre quant à lui a été particulièrement handicapé par « un été en négatif (autour de -2%) et un mois de novembre trop doux (autour de -6%). » Pour soutenir le marché, le prix moyen de l'article de sport « a continué de reculer, dans des proportions toutefois maitrisées » et les opérations commerciales ont été plus fréquentes avec l'instauration de « deux campagnes de soldes complémentaires dès avril et en octobre/novembre. » Pour 2010, la FPS atteste d'une conjoncture toujours difficile : « fin-février, l’activité des principales enseignes du commerce spécialisé sport ressortait autour de -2,5%. »

Le marché du sport en chiffres

Le marché du sport en France (articles et services destinés à la pratique du sport et des loisirs) est estimé à environ 9,1 milliards d'euros en 2009. Il se compose en deux grandes catégories d'acteurs : - les magasins spécialisés d'articles de sports et de loisirs (4 000 magasins) : cette catégorie est dominée par des enseignes nationales et internationales dont les 5 premières (Décathlon, Intersport, Go Sport, Sport 2000, Foot-Locker) représentent à elles seules plus de 80 % du chiffre d'affaires spécialisé estimé à 7,1 milliards d'euros en 2009. Aux côtés de ces locomotives, l'on trouve également des magasins spécialisés indépendants et des magasins monomarques.

- les magasins non spécialisés (grandes-surfaces alimentaires, prêt-à-porter, chausseurs, VPC, etc) : ils ne réalisent que 22% du chiffre d'affaires global du secteur du sport, soit 2 milliards d'euros en 2009.

Selon les chiffres de la FPS, les circuits de distribution en 2008 se composaient à 47.9% de commerces intégrés, à 24.4% de commerces associés et franchisés, à 8.2% de commerces de l'équipement de la personne, à 4.7% de commerces monomarques et indépendants, à 3.9% de grandes surfaces alimentaires, et 3.5% d'entreprises de vente à distance. Selon la FPS, en 2008, Décathlon arrivait largement en tête des magasins spécialisés avec 33% de parts de marché, suivi par le Groupe Intersport (12% de parts de marché), le Groupe Go-Sport (9% de parts de marché), Sport 2000 (6% de parts de marché), Skiset (2% de parts de marché) et Foot Locker (2% de parts de marché).
Selon les chiffres de l'Observatoire Cetelem 2010, le budget moyen par ménage en 2009 s'établissait à 322 euros (316 euros dans le Sud-Ouest, 301 euros dans l'Ouest, 336 euros dans le Nord, 348 euros dans le Sud-Est, 316 euros dans l'Est, 295 euros dans le Centre, 332 euros dans le Centre-Est et 324 euros en Ile-de-France).


Dominique, Journaliste toute-la-franchise©
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top