logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

« Je souhaitais mettre mon expérience au service des petites entreprises », Jean-François Fiachetti (Franchisé Oseys)

Après un début de vie professionnelle dans la Marine nationale suivi de 25 années de salariat, Jean-François Fiachetti s’est lancé dans l’entrepreneuriat pour devenir consultant. S’il a créé son activité seul, il a rapidement considéré l’intérêt de rejoindre un réseau pour se développer. En 2018, il a rejoint le réseau Oseys, spécialiste du conseil en pilotage d’entreprise. Il revient sur les raisons de ce choix et témoigne de ce que lui apporte le réseau. 

« Je souhaitais mettre mon expérience au service des petites entreprises », Jean-François Fiachetti (Franchisé Oseys)

OSEYS

Décisionnel et performance économique du pilotage d’entreprise.
Diagnostiquer, Analyser, Décider, Agir. Le réseau de dirigeants qui facilite les prises de décisions des dirigeants et leur permet de piloter et développer leur entreprise sereinement

Pouvez-vous vous présenter et nous présenter votre parcours professionnel ?

Jean-François Fiachetti : J’ai débuté ma vie professionnelle comme sous-officier de la Marine Nationale, durant cinq ans. J’ai ensuite travaillé plus de 25 ans au sein du service réseau-télécoms d’une grande agence de presse, occupant les dernières années le poste de chef de projet Réseaux. 

« Je souhaitais mettre mon expérience au service des petites entreprises » 

La fermeture de mon entreprise, en 2013, m’a poussé à reconsidérer la suite de ma carrière et à envisager la création de ma propre entreprise. Je souhaitais mettre mon expérience au service des petites entreprises afin de leurs apporter une aide à la gestion. J’ai donc créé ma société de conseils en 2014, en région parisienne. Puis, en 2018, je me suis lancé dans le projet de quitter la région parisienne pour m’installer dans les Alpes-Maritimes où j’exerce désormais.

Comment avez-vous connu le réseau OSEYS et qu’est-ce qui vous a convaincu d’entreprendre à ses côtés ?

Mon projet de quitter Paris englobait également celui de développer mon activité. Alors que je me concentrais sur le conseil en gestion administratif, j’avais envie de m’orienter plus vers le conseil en pilotage, stratégie et performance économique de l’entreprise. Ce type de services fait réellement défaut aux PME et TPE. Pour réaliser ce double projet de m’installer dans un secteur que je ne connaissais pas et lancer une nouvelle activité, le soutien d’un réseau me semblait indispensable. 

« Le soutien d’un réseau me semblait indispensable » 

Je me suis rapproché d’un réseau national spécialisé dans le pilotage d’entreprise et déjà bien établi mais ils ne m’ont pas convaincu. J’avais des doutes, une sensation bizarre, je les trouvais légers dans leur recrutement. Ils n’avaient pas vraiment cherché à savoir si j’avais les compétences requises pour mener un tel projet et avait validé ma candidature après seulement un appel téléphonique. 

Et puis une connaissance m’a mis en contact avec Jean-Claude Grégoire qui venait de créer le réseau OSEYS. Nous avons échangé au téléphone pendant deux heures et poursuivi nos échanges en se rencontrant pendant une matinée complète suivi d’un déjeuner. C’était un vrai entretien, très instructif et constructif. Nous avons ainsi décidé de partir ensemble. 

Comment le réseau Oseys vous a accompagné ? 

J’ai tout d’abord profité d’une formation. J’ai été formé sur les outils Oseys, et notamment la solution Pilotage Pro qui est particulièrement performante et représente un vrai plus pour nos clients. J’ai aussi bénéficié d’une formation commerciale. 

Le réseau a également mis à ma disposition un fichier de prospects pour lancer mon activité et même missionner un prestataire externe pour prendre des rendez-vous. Cette démarche n’a pas été très productive parce que rien ne vaut un appel personnel mais elle illustre bien l’implication du réseau. 

Enfin, et surtout, je sais que je peux compter sur la disponibilité et la réactivité de Jean-Claude Grégoire qui assure un contact et un suivi continu. Pour moi c’est le plus important. Je sais que je peux le solliciter à chaque rendez-vous, chaque souci, question, doute ou besoin d’informations, il est toujours présent et disponible.

>> Lire aussi : « Avec notre accompagnement et notre méthodologie, les consultants Oseys sont assurés de réussir », Jean Claude Grégoire (fondateur Oseys)

Avez-vous atteint les objectifs que vous vous étiez fixés ?

Non, j’ai pris du retard. J’ai notamment eu du mal à trouver mon premier client. Ce n’est pas évident de concrétiser les prospections parce que nous proposons quelque chose de nouveau et qu’il est difficile, pour les artisans et dirigeants de petites entreprises, d’appréhender tout l’intérêt de notre solution. Nous leur expliquons que nous allons leur faire gagner de l’argent mais, finalement, tout le monde leur tient le même discours. Je trouve cet aspect commercial assez difficile mais il faut persévérer, insister. Et puis, avec les premiers clients, une dynamique se met en place. Aujourd’hui, malgré les erreurs que j’ai pu faire, je commence à pouvoir vivre de mon activité et, surtout, je reste confiant. 

Quelles sont vos ambitions à moyen termes ? 

J’en ai plusieurs. La première est de développer mon portefeuille clients pour atteindre entre 20 et 30 clients. Au-delà je ne pourrais pas assurer une qualité de prestation optimale. J’envisage aussi de pouvoir étendre mon secteur de prospection à la partie du Var proche des Alpes-Maritimes. Enfin, quand je me suis engagé avec le réseau OSEYS c’était aussi dans l’idée de pouvoir contribuer activement au développement du réseau qui est encore jeune.

Quel conseil donneriez-vous à un candidat qui souhaiterait se lancer avec le réseau OSEYS ?

D’écouter attentivement et de tenir compte des conseils donnés au début parce qu’une fois lancé dans la création d’entreprise on a tendance à oublier. J’ai moi-même eu tendance à occulter les recommandations et préconisations qui m’avaient été faites. Et finalement je me rends compte qu’en les appliquant tout va mieux. C’est important, également, de savoir se remettre en cause. Enfin il faut être patient et persévérant parce que convaincre des clients est un travail de longue haleine. Mais une fois les premiers clients trouvés l’activité devient vraiment passionnante. 

Pour en savoir plus sur Oseys, les atouts du concept et les modalité pour devenir consultant en pilotage d'entreprise avec le réseau, rendez vous sur la fiche de présentation du concept Oseys.

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 1 avis

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

À propos de OSEYS

Décisionnel et performance économique du pilotage d’entreprise.

DEVENEZ CONSULTANT OSEYS, ACCOMPAGNEZ ET AIDEZ LES ENTREPRISES DANS LE PILOTAGE STRATEGIQUE DE LEUR ENTREPRISES !
 
Devenez consultant OSEYS, c'est : 

Concentrer son activité sur les prestations à forte valeur ajoutée
Déterminer de manière rapide et efficace les axes d’amélioration de l’entreprise
Accompagner ses clients de façon très opérationnelle
Travailler avec les meilleures techniques et outils d’aides à la décision
Dispenser des conseils et des ...

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top