Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

Découvrez le témoignage de Jean-Luc Thomas, franchisé Aquila RH à Agen

Publiée le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Jean-Luc Thomas a rejoint le réseau Aquila RH voici deux ans à Agen. Pour Toute la franchise, il a accepté de revenir sur son parcours, son intégration à l'enseigne, et tout ce qu'elle lui a apporté dans son projet.

Jean-Luc Thomas, franchisé Aquila RH à AgenToute la franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Jean-Luc Thomas : J'ai 53 ans, je suis marié, j'ai 2 enfants. Franchisé Aquila RH à Agen depuis 2 ans, j’ai plus de 25 ans d’expérience dans le recrutement et le travail temporaire. J’avais travaillé précédemment dans un grand groupe durant plus de 20 ans, et j’ai eu la volonté de créer mon entreprise et faire de l’intérim et du recrutement autrement. Mon souhait est de privilégier la relation de proximité, l’écoute des attentes des candidats avec de vrais entretiens de recrutement où l’on explore aussi bien les classiques éléments de savoir-faire que ceux, fondamentaux aujourd’hui, du savoir-être. Cela répond également aux besoins des entreprises qui doivent pouvoir compter durablement sur le personnel qu’on leur délègue. C’est pour cela que nous réalisons systématiquement des contrôles de références afin de sécuriser nos recrutements.

TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

JLT : Il me semblait indispensable dans notre activité de bénéficier du savoir-faire d’un franchiseur, en particulier sur 2 aspects : la veille juridique, qui évolue très vite dans notre métier, et l’accompagnement informatique. Evidemment la force d’un groupe et l’apport d’accords nationaux ou régionaux ne sont pas négligeables.

J’ai rencontré des concurrents mais le feeling n’est pas passé. Et le concept proposé ne me paraissait pas le meilleur.

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

JLT : Après une période de lancement où l’accompagnement est renforcé, j'ai été accompagné à la fois sur des questions administratives, financières et commerciales. Ensuite, le suivi est différent et s’oriente surtout sur une animation régionale entre les franchisés pour tirer le maximum des synergies locales. C’est aussi l’occasion de prendre du recul et de profiter de notre animateur réseau. C’est important, car un entrepreneur peut vite se sentir seul dans son entreprise.

TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

JLT : Oui, la période de formation initiale est une étape indispensable pour la réussite du projet même pour des gens comme moi qui connaissaient l’activité. On voit ou revoit tous les fondamentaux du métier et on découvre les spécificités du concept.

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

JLT : Oui. Et c’est heureux car nous devons pouvoir travailler et collaborer dans une relation de confiance.

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

JLT : Cela se met en place, le réseau est encore jeune mais je sens une réelle volonté pour la plupart de travailler ensemble. La preuve, nous avons décidé d’unir nos forces pour mener des opérations commerciales chez les uns et les autres. C’est une belle réussite et cela renforce l’esprit d’équipe.

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

JLT : Le premier bilan complet pour 2016 a répondu mes attentes. Il est même un peu au-dessus des objectifs. C’est donc très encourageant.

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

JLT : Classiquement, nos actions se portent sur le développement et la fidélisation de nos clients récurrents et la prospection souvent proactive des entreprises de notre secteur. Aujourd’hui, dans notre métier, c’est de plus en plus la ressource, le candidat, qui conditionne notre réussite.

Malgré ce que l’on entend, la recherche de talents est difficile et c’est un véritable enjeu pour les entreprises. Nous devons avoir une bonne connaissance et bonne compréhension de la culture et des valeurs de l’entreprise. C’est par la proximité et l’implication sur le territoire que cela est possible.

TLF : Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

JLT : Je pense que les entreprises recherchent et continueront à rechercher des interlocuteurs locaux, physiquement présents sur le territoire et dynamiques. Dans cet esprit, notre concept met en valeur l’entrepreneuriat et la qualité de la prestation. Notre credo n’est pas de faire la concurrence aux majors de la profession, mais d’apporter un savoir-faire et une valeur ajoutée plus importante. Bien comprendre le besoin pour apporter une réponse sur mesure.

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

JLT : Totalement. Pas de surprise de ce côté-là, mais je dois avouer que je connaissais bien le bassin économique et le métier pour être également impliqué dans la vie locale.

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

JLT : Probablement, mais beaucoup plus lentement. Aujourd’hui, l’objectif est de n’avoir à se concentrer que sur le cœur de notre métier, et ça, la franchise le permet.

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

JLT : Oui, sans hésitation. Même si tout n’est pas parfait et qu’il y a toujours de voies de progrès. Mais j’ai le sentiment que le réseau est écouté.

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

JLT : Venir en immersion dans nos agences pour voir le métier. Savoir et accepter que pour réussir il faudra une très forte implication personnelle mais que le travail paie toujours et donc que la réussite peut être au bout.

 

 


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 1 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !