logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Devenir commerçant avec la franchise, zoom sur les secteurs qui recrutent

Mode, bijoux, fleurs, magasins de proximité...

Publié le

Le commerce forme un socle solide de développement pour la franchise. Cosmétiques, jouets, prêt-à-porter, chaussures, fournitures de bureau, électroménager, dépôt-vente, alimentaire... zoom sur les secteurs qui recrutent.

Devenir commerçantLe commerce en franchise embrasse un nombre important de secteurs divers. Selon les réseaux, le développement se fait soit sous contrat de franchise, soit en concession, soit encore sur le modèle de la commission affiliation ou le partenariat de distribution. Si vous vous sentez l’âme d’un commerçant, que vous avez le contact facile, l’envie de conseiller, que vous maîtrisez l’art de la répartie et de l’argumentation, sans oublier un vrai talent de gestionnaire et de manager, le commerce est certainement fait pour vous. Et opter pour la franchise est clairement une option gagnante, tout simplement parce qu’un commerce, pour être attractif, se doit d’être connu, repéré et repérable. De ce point de vue, la franchise apporte une notoriété d’enseigne qui fait souvent la différence. De plus, dans un commerce, l’approvisionnement est un élément clé de la réussite. En solo, il vous faut trouver vos fournisseurs, négocier les prix, s’assurer du suivi des commandes, du bon panachage des références, etc. En franchise, les produits proposés profitent de prix négociés en gros pour des marges plus confortables, et la logistique est bien rodée. Chaque enseigne se fait également un point d’honneur à proposer régulièrement des nouveautés produits et de nouvelles offres. Tous ces arguments plaident clairement pour la franchise. Reste à savoir quel secteur choisir... Et là, tout est souvent question de feeling avec le produit, la méthode de commercialisation, le concept, le franchiseur.

Dans le commerce, tous les secteurs recrutent !

Par principe, la visibilité d’une enseigne commerciale repose sur le maillage serré de ses points de vente. Les franchiseurs de tous les secteurs du commerce ont donc intérêt à recruter massivement pour multiplier les points de contact entre la marque et le client. Ceci dit, certains secteurs recrutent plus que d’autres. Pourquoi ? Cela tient essentiellement à l’état du marché, à sa récurrence, mais aussi aux moyens matériels minimum nécessaires pour s’installer. Classiquement, il s’ouvre ainsi moins de commerces de meubles que de commerces de fleurs, de prêt-à-porter ou de supérettes tout simplement parce que l’on n'achète pas des meubles tous les jours alors que l’on achète régulièrement des vêtements, des chaussures, et que l’on fait encore plus régulièrement le plein de son frigo. En d’autres termes, en franchise, il y a commerce et commerce, et toute la difficulté est de savoir ce que l’on veut vendre. Des chocolats ? Des bijoux ? Des fournitures de bureaux ? De la lingerie ? Des meubles ? Des produits bio ? Quand la question vient de savoir vers quels secteurs vous tourner, en franchise, vous n’avez que l’embarras du choix. La meilleure des solutions étant toujours de choisir des produits avec lesquels on a une certaine affinité, bien sûr.

Les réseaux de commerces qui recrutent

Les commerces de mode : Le secteur de la mode (prêt-à-porter, lingerie, chaussures, accessoires de mode, bijoux) est largement développé en franchise. Les enseignes y sont nombreuses et elles recherchent constamment de nouveaux candidats pour étendre leurs maillages. Parmi les enseignes à suivre dans ce secteur l’on peut citer notamment des valeurs sûres bénéficiant d'une forte notoriété comme Minelli, Naf-Naf, Esprit, Gocco, Karl Marc John, Columbia Sportswear Company, Sergent Major, et les spécialistes lingerie comme Darjeeling et Valege, ou des enseignes moins connues mais au potentiel certain comme Julie & Co, S.Olliver, ou Comma. Dans le secteur des accessoires de mode aussi, les enseignes ne manquent pas, parmi lesquelles Lollipops Paris ou encore Oliver Weber.

Les commerces de cosmétiques - parfumerie – maquillage : Ce secteur très porteur est en plein bouleversement. La parfumerie sélective d’antan est peu à peu remplacée par des chaînes pariant sur des petits prix vendus en gros volumes, ou sur des chaînes à fortes personnalités. Parmi les enseignes à suivre dans ce secteur l’on peut citer notamment Adopt', Durance, les Naturelles, Oïa Beauté, PB Cosmetics, Saga Cosmetics.

Les commerces de cadeaux : Secteur typique de l’achat d’impulsion, le commerce de cadeaux (fleurs, jeux et jouets, jeux vidéo, chèques cadeaux, etc.), recrute à l’année des nouveaux talents commerciaux. Parmi les enseignes à suivre dans ce grand secteur transversal l’on peut citer notamment Monceau Fleurs, Rapid’flore, Carrément Fleurs, King Jouet, La Grande récré, L'Invitation, Jeu Vidéo and co, La Chaise Longue, Mon Monde à Moi...

Les commerces de meubles et décoration : Cuisinistes, spécialistes de la literie, canapés, discounters, ustensiles de cuisine, linge de maison... les commerces de meubles et décoration ont de nouveaux le vent en poupe portés en cela par la mode du DIY (do it yoursef), du cocooning et le retour des acheteurs sur le marché de l’immobilier. Parmi les enseignes à suivre sur ce secteur des enseignes prestigieuses comme Mobalpa, Gautier, Cuisines Schmidt, BoConcept, Cuisinella, Cuisine plus, Litrimarché, Arthur Bonnet, Pulsat, Ambiance & Styles, et des réseaux plus récents mais à l'originalité marquée comme Culinarion, Hémisphère Sud, Mi Casa, Quartier des Tissus...

Les commerces alimentaires : Qu’il s’agisse d’une supérette de proximité, d’un super ou hypermarché, d’une épicerie fine, d’un chocolatier, d’un caviste, d’une boutique de produits bio, d’un commerce de vente de produits d’alimentation pour animaux, le secteur de l’alimentaire est plus que jamais porteur dans toutes ses composantes diverses. Parmi les enseignes à suivre sur ce secteur très hétéroclites en terme de surfaces de vente et de formats, l’on peut citer notamment Carrefour Proximité, Casino Shop, Coccinelle, Simply Market, Vival by Casino, mais aussi Husse, Pet's Planet, L'Eau Vive, Biocoop, Comtesse du Barry, De Neuville, Léonidas, Les chocolats Yves Thuries, Promocash, Intercaves, Vins sur 20...

Les autres secteurs du commerce à suivre : Cigarette électronique, objets de communication, fournitures de bureau, librairie-presse, pompes funèbres, recyclage de cartouches d’encre... outre les grands secteurs classiques listés ci-dessus, le commerce développé en franchise est tous azimuts. Parmi ces enseignes parfois hybrides (BtoC, BtoB), et presque toujours hyperspécialisées, l’on peut citer notamment Bureau Vallée, Calipage, Plein Ciel, Clopinette, Lost Funéraire, Pompes Funèbres de France, Point d'encre, Prink, Téléphone Store, Pano, Signarama...

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top