Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Créer son entreprise en franchise facilite les demandes de prêts bancaires

Se lancer en franchise facilite les demandes de prêts bancaires

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Vous vous lancez dans un projet de création d'entreprise et avez opté pour la franchise ? Comme pour tout projet d'entreprise, la question du financement s'avère primordiale. Si apporter du capital peut passer par le concept de "love money" (la famille ou des amis financent en partie votre projet) ou celui très en vogue de "crowdfounding" (financement participatif via des plateformes internet par exemple), le passage par la banque reste le plus répandu. Sur ce terrain, la règle des 30% d'apport et 70% d'emprunts est souvent citée, mais elle n'est pas gravée dans le marbre. D'autant que créer son entreprise en franchise facilite les prêts bancaires et les conditions du prêteur.

Demander un financement d'entreprise, un chemin de croix ?

Lorsque la question du financement arrive lors de la création d'un projet, on a tendance à se dire que c'est un vrai chemin de croix. Certes, les banquiers demandent des garanties mais garantie ne signifie pas forcément apport important. Les banques acceptent plus difficilement aujourd'hui de financer certains projets, c’est une réalité, mais même si le parcours est un peu compliqué, rien n'est impossible.

Ainsi pour mettre toutes les chances de son côté, il faut avant tout présenter un dossier béton. Préparez bien votre argumentaire en travaillant avec sérieux et avec rigueur. Si vous êtes convaincu que votre idée est bonne, vous devez communiquer votre optimisme aux banquiers. Votre projet en vaut la peine, vous devez "embarquer" les banquiers dans l'aventure. Commencez donc par établir un business plan réaliste avec des chiffres précis sur les trois premières années. Pour montrer que malgré votre excitation à l'idée de monter votre projet vous restez professionnel, basez vos prévisions sur des chiffres réalistes. Inutile d'annoncer des bénéfices faramineux dès la deuxième année, les banquiers n'y croiront pas et vous serez vu comme un créateur qui n'est pas prêt à se lancer. N’oubliez pas que votre interlocuteur croise des entrepreneurs tous les jours. Il connaît donc le profil « type ». A vous d’y coller, mais aussi d’insuffler de votre personnalité pour le séduire et l’inciter à vous accompagner.

Après avoir constitué un dossier solide, prenez rendez-vous avec toutes les banques susceptibles de vous accompagner. Lors des rendez-vous, attachez-vous au relationnel qui se crée avec le banquier car vous devez le voir comme un partenaire pour votre projet. Il fera partie de votre aventure. Vous pouvez donc commencer par échanger avec votre banque habituelle (avec laquelle vous avez votre compte personnel), mais rien ne vous oblige à y domicilier votre compte d’entreprise ! L’important est d’avoir en face de vous une personne prête à vous financer, qui dispose également d’un excellent sens du conseil. Et oui, lorsque le ciel va s’obscurcir, il est important d’avoir un accompagnement de qualité, et pas simplement un banquier qui vous demande de combler votre découvert !

Pourquoi la franchise rassure les banques

Opter pour la franchise facilitera sans doute votre demande de financement auprès des banques. Pourquoi ? Parce que la franchise rassure.

La grande force d'une franchise c'est que le concept est déjà connu et que les risques sont donc limités pour la banque. L'enseigne a déjà fait ses preuves, les banquiers le savent, notamment grâce au dossier que votre franchiseur vous remettra. Si l’enseigne avec laquelle vous souhaitez vous lancer est connue, et si votre banque accompagne déjà des entrepreneurs avec cette enseigne, alors pourquoi pas vous ?

Autre point important, l’accompagnement. Si un franchiseur vous fait confiance, c'est un signe que vous êtes un entrepreneur "mature", professionnel, qui sait où il va. Ce professionnalisme ressortira de votre plan de financement qui est généralement plus poussé puisque vous avez déjà dû convaincre le franchiseur de la viabilité de votre projet. Si le franchiseur vous fait confiance, le banquier vous suivra plus facilement. Enfin, et c'est sans doute le point le plus significatif pour le banquier, vous avez investi bien plus en optant pour la franchise qu'un créateur "classique". En voulant devenir franchisé, les coûts liés à l'investissement sont plus importants (droits d'entrée, royalties...). Aux yeux des banquiers, si vous êtes prêts à investir votre propre argent dans le projet c'est parce qu'il en vaut la peine, parce que vous êtes motivé pour qu'il réussisse.

Vous l'aurez donc compris, créer son entreprise en franchise facilite les prêts bancaires. La règle des 30% d'apport et 70% n'est pas forcément toujours appliquée, et vous pourrez vous en éloigner avec un dossier solide, qui sait montrer que vous êtes un entrepreneur aguerri.


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !