Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

L’Onglerie : « La qualité des prestations et des produits, le professionnalisme du réseau et l’image de la marque sont très rassurants. »

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Danijela Liétart a ouvert le 11 mars dernier son nouveau salon L’Onglerie à Rambouillet. Désormais proche de son domicile familial, l’entrepreneuse aura à disposition trois tables et un pédispa pour accueillir et gâter ses nouvelles clientes.

franchise l'onglerie rambouillet

Un nouvel institut pour une nouvelle vie

Suite à la vente de son ancien institut L’Onglerie de Saint-Quentin-en-Yvelines acquis en 2014, Danijela Liétart a choisi de se rapprocher de son domicile familial et d’ouvrir un institut dans sa commune.

Titulaire d’une maîtrise en biochimie, la franchisée originaire de Novi Sad en Serbie, s’est installée en France suite à la rencontre avec son mari en Espagne en 2011.  « À l’époque, comme beaucoup de Serbes, je cumulais deux emplois. Je travaillais à l’institut Pasteur et je continuais ma passion pour les ongles grâce à laquelle j’avais en partie financé mes études », se souvient la jeune femme. « Ce fut un véritable coup de foudre et il me demandait en mariage six mois plus tard… »

La jeune femme a alors rejoint son mari à Lille avant de s’installer en Ile-de-France à Saint-Cyr-l’École. Maîtrisant la langue française, elle bénéficie grâce à l’aide du Pôle Emploi d’un stage sein du réseau L’Onglerie et décroche un emploi dans un bar à ongles. Très déçue de cette expérience professionnelle, elle s’orienta de nouveau vers l’enseigne L’Onglerie. « J’ai tenu deux semaines avant de démissionner et de vouloir me mettre à mon compte. »

>> Lire aussi : L’Onglerie lance une nouvelle campagne TV

Un environnement plus sain

Après avoir été employée dans l’institut L’Onglerie de Saint-Quentin-en-Yvelines, l’entrepreneuse saute sur l’occasion lorsque Laurent Treuil le responsable du développement annonce la vente de celui-ci.

Soutenue par son mari, Danijela Liétart décide de se lancer en franchise, car « la qualité des prestations et des produits, le professionnalisme du réseau et l’image de la marque sont très rassurants ».
Accompagnée de sa salariée Johana Renard,  toujours présente à ses côtés aujourd’hui, elle augmente le chiffre d’affaires de 40% de l’institut.

Suivant la naissance de ses jumelles et son déménagement à Rambouillet, elle voulait ouvrir un second établissement plus proche de son domicile, mais la gestion de sa vie de famille et d’un deuxième institut représentait trop de charge, elle a donc vendu son premier institut pour en ouvrir un nouveau à proximité de son domicile.

A présent, l’institut de Rambouillet se situe tout près de l’école de ses enfants et de son domicile. Danijela Liétart conserve toujours l’ambition d’ouvrir un second centre lorsque ses filles seront plus âgées, mais pour l’instant, l’entrepreneuse profite pleinement de la compagnie de ses clientes et de ce nouveau mode de vie.


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !