logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

AD SENIORS, franchise d'aide à domicile des seniors et handicapées s'installe en Ile de France

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Depuis quelques années, le visage démographique de la France connait un profond bouleversement : la pyramide des âges s’inverse pour laisser place à une population de plus en plus âgée. En 2008, sur les 64,3 millions de personnes recensées, plus de 5,6 millions avaient 75 ans et plus, soit 8,7% de la population*. L’âge n’est pas pour autant signe de dépendance**, néanmoins compte-tenu de l’allongement de la durée de vie, celle-ci à tendance à augmenter fortement. La France compterait à ce jour quelques 865 000 personnes* dépendantes (niveau 1 à 4 de la grille AGGIR***), et selon les évaluations de l’INSEE, elles devraient dépasser les 1,2 millions en 2040 (+ 50%).

Malgré une forte concentration de jeunes, l’Ile de France connaît la même croissance démographique, et devrait d’ici à 2020 voir 12,5%* de ses franciliens âgés de 75 ans et plus potentiellement dépendants. La solidarité familiale, en partie à cause de l’éclatement géographique des familles, n’est plus le facteur clé pour aider nos aînés, les personnes âgées sont donc de plus en plus seules.

C’est pour venir en aide à ces personnes qu’ad séniors s’est créée en 2007 et a souhaité il y a quelques semaines, s’installer sur l’agglomération Versaillaise. Soucieuse de la qualité de vie des ses clients, ad séniors met à leur disposition des intervenants qualifiés et expérimentés recrutés en accord avec les besoins des personnes dont ils seront responsables.

Lors du premier contact avec la personne et/ ou son entourage, le coordinateur de l’agence et l’auxiliaire de vie feront une évaluation stricte de l’autonomie du bénéficiaire afin d’élaborer un Plan d’Aide Personnalisé. Grâce à son savoir-faire intimement lié à son savoir-être et selon « le degré d’autonomie » ou le « niveau de dépendance » du bénéficiaire, l’intervenant pourra soutenir la personne dépendante:
  • dans l’accompagnement au quotidien, outre les activités de vie sociale et relationnelles / les déplacements de proximité (coiffeur, poste, courses…) ou l’aide ménagère (repassage, préparation des repas…), il sera un soutien moral et préservera les liens sociaux.
  • dans les soins d’hygiènes en collaboration avec la coordinatrice de l’agence (infirmière expérimentée), la famille et si besoin le personnel médical, l’intervenant assurera l’aide à la toilette, la prise de médicaments, l’habillage, le lever, le coucher tout cela dans le respect du confort de la personne.
Un cahier de liaison, laissé au domicile du bénéficiaire, permet de reporter tous les actes effectués durant la mission de l’intervenant. Le bénéficiaire, son entourage ou encore le personnel médical peuvent également y apporter leurs remarques : changement de traitements, d’horaires voire d’y signaler un comportement inquiétant de la personne âgée.

Soucieux de ses usagers et de ses intervenants,
ad séniors met en place toute une démarche de suivi et de contrôles. Un premier contrôle quotidien et à distance avec appel téléphonique permet au bénéficiaire, à l’intervenant et à l’agence d’avoir un suivi strict des horaires de présence. Pour mieux apprécier l’état du bénéficiaire et mettre en avant d’éventuels problèmes rencontrés sur le terrain, l’encadrant, la coordinatrice et l’intervenant se réunissent une fois par mois à l’agence, ces réunions permettent de voir si les actes effectués correspondent toujours aux besoins de l’usager. D’autre part, des visites régulières sont réalisées par l’encadrant d’ad séniors au domicile de la personne âgée et peuvent parfois être inopinées pour l’intervenant (le bénéficiaire étant toujours au courant de la venue d’un membre ad séniors).

Nota Bene : ad séniors, dont le personnel est formé pédagogiquement et psychologiquement sur les conduites à tenir face à la détresse que peuvent occasionner certaines situations, apporte une attention toute particulière aux personnes handicapées et aux malades atteints d’Alzheimer.
ad séniors propose d’intervenir tant en mode mandataire (le bénéficiaire est l’employeur direct de l’intervenant), qu’en mode prestataire (ad séniors en est alors l’employeur). Quelle que soit la solution choisie, ad séniors se charge de trouver l’intervenant(e), des démarches administratives (contrats/ bulletins de salaires …), et aide l’usager dans ses demandes d’aides financières. En effet, selon les personnes et « leur degré de dépendance », une ou plusieurs aides peuvent lui être accordée(s) : l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) via le conseil général, le PAP (Plan d’Action Personnalisé) par la Caisse Régionale d’Assurance Maladie (CRAM) ou encore des subventions par l’intermédiaire de certaines caisses de retraite complémentaires.

ad séniors étant agréée par la Direction du Travail et de l’Emploi dans le cadre des activités de services à la personnes, la TVA est de 5,5%. De même, depuis le 1er janvier 2007, pour tous services à la personne rendu à son domicile, l’Etat fait bénéficier d’un crédit ou d’une réduction d’impôt de 50% sur les dépenses engagées dans la limite du plafond annuel de 12 000€.

Grâce à ad séniors, les personnes âgées peuvent ainsi vivre dans leur environnement, tout en étant aidées et soutenues au quotidien.

*Chiffres de l’INSEE au 1er janvier 2009
** La dépendance est définie comme le besoin d’aide des personnes de 60 ans et plus pour accomplir certains actes essentiels de la vie quotidienne
** *Grille d’évaluation pour mesurer la dépendance des personnes. La grille AGGIR est fondée sur l’observation des activités quotidiennes qu’effectue seule la personne âgée. C’est en fonction de
cette grille que l’APA est accordée ou non (seuls les GIR 1 à 4 peuvent prétendre à cette allocation).

A propos d’
ad séniors
Lancée en 2004 à Dijon, AAD (Aide et Assistance à Domicile) Bourgogne, première structure privée dans le secteur de l’aide à la personne sur sa région, fût la tête du réseau ad séniors qui s’est créé en 2007. A travers ses intervenants, ad Séniors apporte à ses clients des services adaptés en fonction de leurs besoins : de l’accompagnement au quotidien (déplacements de proximité/ aide dans les démarches/ repassage…) aux actes d’hygiènes (aide à la toilette /prise de médicaments/ veille diurne et nocturne). Forte du succès de cette première enseigne,
ad séniorsétend son concept vers d’autres régions. C’est ainsi qu’onze agences ont vu le jour depuis fin 2008 et que treize autres devraient ouvrir en 2010. Avec quelques 65 salariés dans toute la France et plus de 250 bénéficiaires, ad Séniors a généré un Chiffre d’Affaires de 350 000€ en 2008 (sur deux agences) et prévoit un CA d’environ 1 million d’euros sur 2009. www.adseniors.com ad séniors,
Le réseau spécialisé d’aide à domicile pour les personnes âgées vient d’ouvrir sa première agence en Ile de France.


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top